Paris original en 5-6 jours

En Alsace, nous avons la chance de bénéficier de 2 jours de congés en plus du reste de la France: le Vendredi Saint (Vendredi avant Pâques) et le 26 Décembre. Nous avons donc un week-end de 4 jours à Pâques. D’habitude, nous ne faisons pas grand chose à part aller manger dans la famille. Mais cette année, on en profite: on ajoute 2 jours de congés pour visiter Paris! En plus, le beau temps est au rendez vous, c’est parfait!

Pour ce séjour, nous n’avions pas envie de faire le circuit habituel (visite du Louvre, Tour Eiffel, château de Versailles…). Nous avions envie de fun, de choses qu’on ne peut pas faire près de chez nous.

Mais nous avons gardé tout de même quelques points: la Tour Eiffel par exemple. Pour le Louvre, uniquement un passage devant la pyramide. A l’Arc de Triomphe, une montée sur la terrasse. Et pour le reste, on sort un peu de ce qu’on a l’habitude de faire!

Jour 1: Route vers Paris, Tour Eiffel et Arc de Triomphe

Route et logement Airbnb

Nous partons d’Alsace vers 8:30, direction la capitale. Il nous faut 6:00 pour rejoindre notre logement Airbnb qui se trouve à Vitry-sur-Seine (en comptant 2 pauses). D’ailleurs, je vous conseille vraiment de prendre à manger en dehors des autoroutes… On a payé moitié moins cher nos casse-croutes dans un Intermarché au bord d’une route de campagne que quand on les prends sur l’autoroute… C’est connu que les stations d’autoroutes sont hors de prix, mais bon un petit rappel ne fait pas de mal…

Notre appartement à Paris

On a choisi notre logement en fonction de plusieurs critères: proche du tram, avec cuisine, parking, 2 chambres (ça va 5 min les clic clac dans le salon…), bien noté, pas hors de prix et si possible au calme.
Notre Airbnb avait l’air de remplir tous nos critères. C’est celui ci, et franchement je le conseille à 100%. L’accueil a été plus que top, le parking est une place réservée dans un parking sous terrain, l’appart est top et calme, et à 5min du tram. Je n’aurais pas pu demander mieux à ce prix: 477,32€ les 5 nuits, soit 95€ la nuit.

J’avais bien regardé dans les hôtels ou plus proche de Paris centre (c’est le seul défaut, il faut mini 30-45min de tram/metro pour arriver aux spots intéressants de Paris), je n’ai rien trouvé de mieux.

De plus, nous avons une cuisine et donc pouvons manger à l’appartement tous les soirs. C’est l’idéal pour économiser. C’est également le top quand on est bien crevés d’une journée de marche dans Paris, au moins on se pose gentiment en fin d’après midi.
Et pour économiser et gagner encore plus de temps, nous avions emmené de quoi manger le soir. Les prix en supermarchés étant bien plus élevés à Paris qu’en Alsace, et n’ayant franchement pas envie de me trimballer avec des sachets de courses dans le tram, c’était parfait.

La Tour Eiffel

C’est ainsi qu’après avoir rangé nos affaires, nous prenons tram et métro direction la Tour Eiffel (voir le chapitre sur les transports à Paris)

Au départ, nous voulions monter sur la tour, dans l’idéal au 3 étage (le plus haut). Nous voulions prendre les escaliers pour monter au 2e étage, puis l’ascenseur pour le 3e (cet étage se fait obligatoirement par ascenseur, il n’y a pas d’escaliers).

J’avais regardé sur le site officiel pour pouvoir acheter les billets en avance, mais ceux pour l’escalier ne sont disponibles que 14 jours avant la date. Le jour J, ils étaient tous vendus!!

Il nous restait donc l’option de les acheter sur place. Sauf qu’une fois arrivés, en milieu d’après midi, nous constatons une file énorme rien que pour passer le contrôle de sécurité!!
Quand nous avions fait Paris il y a 6 ans environ, il n’y avait pas ce premier point pour le contrôle des sacs. Nous avions pu acheter nos billets pour l’escalier sur place sans souci. Là… On a carrément déchanté!

N’étant pas motivés pour attendre pour les sacs et attendre à nouveau pour les billets (et la queue avait l’air bien longue également vue de loin), nous nous sommes dirigés vers le Trocadero pour observer la Tour et manger une glace!

L’Arc de Triomphe

Puisque nous ne pouvions pas avoir la vue de la Tour Eiffel, nous avons choisi un autre monument qui nous permettra de voir Paris depuis les hauteurs: l’Arc de Triomphe!

En effet, il est possible de monter sur sa terrasse, ce qui permet d’avoir une belle vue sur les rues en forme d’étoile. Après avoir pris les billets (l’attente a été rapide), nous avons pris peur: la file d’attente nous paraissait très longue! Finalement c’est passé vite.

Nous voilà donc partis plein pot pour monter sur la terrasse. Un peu trop plein pot… J’ai compté à la descente: 269 marches!

Mais le jeu en vaut la chandelle. On passe rapidement les petites expositions qui se trouvent au sein même de l’édifice, pour aller observer le panorama. On y voit, les rues, mais également les grands monuments alentours: le Louvre, la Tour Eiffel, et même Notre Dame. Même à cette distance, on a pu voir à quel point elle est brûlée.

Après cette grosse journée, nous rentrons épuisés à l’appartement. Une douche, un repas, et tout le monde au dodo!

Jour 2: Les catacombes de Paris et balade

Ce matin, nous nous réveillons tous les 3 avec les jambes encore engourdies de la marche et des escaliers de la veille. Ca promet!

Après le petit déjeuner, nous prenons la direction de notre première visite: les catacombes de Paris

Les catacombes de Paris

Nous arrivons 30min avant notre horaire. Heureusement, nous avions réservé nos places à l’avance: la totalité des billets ont été vendus! Des gens étaient venus à la première heure pour essayer d’en acheter sur place, ils ont dû rebrousser chemin…

L’organisation est bien ficelée: vérification des billets, puis des sacs et enfin récupération d’un audioguide. En effet, les billets adultes comprennent un audioguide. Ils ne fournissent pas d’écouteurs avec (il y a un petit haut parleur dessus), mais nous avions les nôtres. On a trouvé ça bien plus pratique! Raphaël n’ayant pas d’audioguide, nous nous sommes partagés les écouteurs.

La visite a été très chouette. Toute l’histoire des catacombes (les carrières de calcaires, les effondrements, les remplissages pour vider les cimetières et éviter les maladies, le « rangements » des ossements pour permettre la visite) est contée dans l’audioguide. Ce dernier est en plus très clair, agréable et facile à utiliser.

Il y a par endroit des citations de poètes, écrivains ou religieux qui sont parfois surprenants à lire… Je vous laisse les découvrir lors de votre visite!

L’endroit a une ambiance certes très particulière, mais ce n’est pas glauque non plus. On recommande vraiment, que ce soit en famille ou non!

Pause repas pour manger sushis

Raphaël adore les sushis. Donc quand on est sortis des catacombes, et qu’on commençait à se demander où nous allions manger, il nous a répondu direct: sushis!!

Nous nous sommes tout d’abord dirigés vers un Apple Store (je devais faire changer mon film de protection, autant en profiter d’être sur Paris), et avons donc cherché le meilleur sushis pas cher du secteur sur Tripadvisor. Nous avons ainsi fini au Nagoya.

C’était vraiment très bon, le service était rapide et sympathique… On recommande si vous avez envie de manger japonais (ils font aussi brochettes, salades, soupes… Ainsi que quelques plats chinois).

La Cathédrale Notre Dame de Paris

Les ventres bien calés, nous continuons notre visite parisienne sous un soleil éclatant. Après l’incendie de Notre Dame, je ne savais pas trop ce qui était encore possible de voir… Nous y sommes donc allés sans trop savoir à quoi s’attendre.

Et bien nous avons pu l’observer sans souci depuis les bords de la Seine et même devant. Il y avait beaucoup de monde, comme dans tous les sites touristiques, mais il aurait été dommage de ne pas passer devant!
A part la grue à l’arrière, la flèche disparue, nous n’avons rien vu de l’incendie.

Le magasin Lego de Paris

Nous avons continué notre balade aux Halles de Paris pour aller faire un tour dans le magasin Lego. Ils ont toujours de belles constructions, alors pourquoi se priver!

Pour finir la journée, nous sommes allés nous poser dans l’herbe au champ de Mars, histoire de nous reposer de toute cette marche avant de rentrer!

Petit plus de la journée: on a enfin trouver notre parti politique!!

Jour 3: Studios Rex et réalité virtuelle

Aujourd’hui, nous continuons notre visite de Paris en dehors des chemins battus avec une visite des coulisses du plus grand cinéma d’Europe: le Grand Rex.

Le Grand Rex Studios

Je n’ai pas pris de photo de la devanture, elle était en travaux. Mais la plupart d’entre vous connaissent sûrement ce cinéma: c’est là où toutes les plus prestigieuses avant premières sont données, avec stars à foison qui viennent présenter leur nouveau film. En plus de cela, le Grand Rex présente beaucoup de spectacles, dont un spectacle de fontaines!

Il est donc également possible de visiter un peu ses coulisses. Mais en fait, c’est plus une découverte ludique de l’histoire du Grand Rex, ainsi que de faire des petits enregistrements marrants avec fond vert et voix.

C’était plutôt sympa comme découverte. Le passage dans le tunnel étoilé file franchement le tournis (voir le mal de mer, encore un peu et Steph tombait)! Mais le reste est vraiment bien pensé, avec une voix off qui vous aiguille tout le long du chemin et vous raconte l’histoire.

Le passage sur les effets spéciaux et un peu « cheap », mais ça passe plutôt bien au final. On recommande si vous avez envie de sortir du Paris des musées et (re)découvrir ce monstre du cinéma.

PS: prenez vos billets à l’avance ici aussi!

Visite rapide au Louvre

Nous avons le temps avant notre 2e activité réservée. Nous faisons donc un crochet vers le Louvre après avoir pris notre repas dans un Kebab plutôt sympa (le Saz).
Raphaël avait envie de voir les fameuses pyramides en verre.

Nous ne sommes pas rentrés dans le musée. Je pense qu’il aura sûrement l’occasion de le visiter lors d’une visite scolaire!

Fly View: découvrir Paris en réalité virtuelle

On se balade un peu dans les jardins, puis il est temps de rejoindre notre 2e activité de la journée: Fly View. C’est un centre de réalité virtuelle qui propose 4 films différents:

  • L’incroyable survol: vous survolez en jetpack les plus grands monuments de Paris, ainsi que quelques autres endroits dans le monde (la grande muraille de Chine, des îles d’Indonésie, le Mont Blanc…).
  • Paris Caché: vous voyez des endroits cachés de certains bâtiments de Paris comme Notre Dame (avant l’incendie), le Grand Palais ou encore la Bastille.
  • Revivre Notre Dame: une visite basée sur Notre Dame de sa construction à l’incendie
  • Pyramides: une séances sur les pyramides d’Egypte

Ils proposaient la 2e séance à 10€ (au lieu de 19,50€). Nous avons donc fait « L’incroyable survol » et « Paris Caché ». Les 2 autres me tentaient bien aussi, mais il faut bien choisir!

L’incroyable survol

L’incroyable survol se fait vraiment comme sur un jetpack. Le casque était confortable (Steph a dû faire enlever la mousse pour pouvoir le mettre avec les lunettes, mais ça été quand même).
Bon par contre on reste les 18min de visionnage debout du coup, ça fait un peu long. Mais le jetpack bouge en fonction du film (rien de violent quand même hein!), donc c’est plutôt marrant.

Paris Caché

Le second par contre se fait dans une petite salle, sur des sièges qui permettent de se retourner facilement. C’était très sympa comme lieu!

Ici on recommande également, on a bien aimé l’expérience. Ca permet de voir Paris différemment, avec un autre point de vue et des explications sympas.

La présentatrice au départ prévient: ce n’est pas une qualité HD. Et effectivement, soit le film de base a été tourné dans une qualité moindre que ce qu’on a aujourd’hui, soit ce sont les lunettes de réalité virtuelle qui sont un peu dépassées, mais les images ne sont pas toujours d’une netteté de dingue. Ce n’est pas dérangeant en soi, mais ils vont devoir réinvestir dans pas trop longtemps pour ne pas être complètement dépassé à mon avis!

Le fait d’être en hauteur fait l’effet « Waouh », mais ne vous attendez pas à des images de dingue non plus.

Quelques stops…

Pour finir la journée, nous sommes passés devant quelques spots à voir: l’Elysée et l’Opéra Garnier.

Et à cette occasion, quelques belles voitures se sont montrées (on ne passe pas une journée sans voir une Ferrari, une Lamborghini ou une Aston Martin!!)

Jour 4: Escape Game, hoverboard, cinéma et Sacré coeur

On continue notre épopée parisienne!

Escape Game

Le matin, je n’avais rien prévu dans le programme, pour que nous puissions nous reposer si nous le souhaitions. Au final, nous nous sommes levés assez tôt, nous avions donc du temps.

Une petite recherche sur Internet, et je trouve une bonne idée: un Escape Game! Mais nous sommes le Lundi de Pâques, est ce que ce sera ouvert? Et si oui, y aura t il de la place pour fin de matinée??

Coup de chance: j’en trouve un qui a de la place. Ce sera donc l’Escape Lab qui va nous accueillir! L’histoire est une famille dont l’âme d’une fille est emprisonnée. Notre mission: trouver la recette de la libération des âmes et la libérer!

C’était tout bonnement génial. L’intrigue est très bien mise en scène (avec un maître du jeu qui vient vous chercher en tenue qui correspond à votre salle et un super décor), les énigmes sont bien pensées et ficelées, il y a des mécanismes qui ouvrent des salles attenantes ou des coffres… Franchement, rien à redire.

C’est simple, on a tellement aimé qu’on en a refait un le lendemain!!

Repas sain chez Gomi

En sortant de l’escape Game, il est l’heure de manger. Nous tombons sur un petit restau tout mignon qui nous donne envie.

Au programme: un buffet de jolis plats bien préparés, végétariens-friendly (mais il y a de quoi faire pour les nons végétariens aussi). C’est vraiment très bon, ça change de l’ordinaire. On recommande!

Hoverboard sur les bords de Seine

Quand j’ai préparé ce séjour, je suis tombée sur le site Familinparis. Il recense une foule de bonnes idées pour un séjour à Paris, dont une sortie hoverboard.

Nous n’en avons jamais fait, et je me suis dit que c’était l’occasion d’essayer. Surtout que Raphaël a toujours été intéressé par ces espèces de planches électroniques! Par contre Steph était moyennement emballé, par peur de se faire mal. Mais il a accepté d’essayer.

L’entraînement

Nous arrivons ainsi au point de rendez vous: une toute petite boutique qui vends des cigarettes électroniques! Mais au fond de la boutique, ils ont les fameux hoverboard. C’est partit pour l’entraînement!

Après nous être équipés de casques, coudières, genouillères, et protège poignets, notre moniteur nous explique rapidement le fonctionnement. Ca paraît tellement simple quand il le fait! Mais sincèrement, le tester comme ça, sur le trottoir (d’une rue piétonne, mais quand même), en se tenant à pas grand chose… C’est impressionnant!

Raphaël comprend très vite le truc. Stéphane va y arriver avec plus de tâtonnements, mais il fini le bon équilibre. Moi… J’ai fini par prendre une trottinette électrique!

Tout est dans la tête, il faut arriver à ne pas faire d’à coups, à rester bien stable. Comme dit Stéphane, c’est quand tu penses avance qu’il avance, tu n’as même pas l’impression d’avoir bougé le pied que l’hoverboard fait déjà ce que tu veux. Et bien moi, ça doit être sacré bordel dans ma tête, l’hoverboard ne doit pas comprendre ce que je veux!

Le moniteur me dit que tout le monde fini par y arriver, mais sincèrement je ne le sentais pas. D’une je ne voulais pas passer des heures sur le trottoir à galérer et nous retarder, et de deux, je ne me voyais pas circuler ainsi. Alors quand il m’a proposé la trottinette, j’ai validé!! Surtout que je n’en avais jamais fait de l’électrique, c’était l’occasion.

Direction la Seine

Une fois que tout le monde était sur son appareil, nous partons. Pour rejoindre les bords de la Seine qui sont fermés aux voitures, nous devons traverser un ou deux carrefours… Ce qui veut dire passage sur des pavés, arrêts à des passages piétons, zigzaguer entre les vélos et piétons… Sincèrement c’est le passage le moins sympa!! Surtout que les parisiens sont… des parisiens!! Ils ne laissent donc absolument pas la place à des gens qu’ils voient peu sûrs d’eux sur leur hoverboard… Je suis bien contente d’avoir pris ma trottinette!

Ensuite direction le bord de Seine. Il y a beaucoup de monde, mais Raphaël et Stéphane maîtrisent à présent très bien leur bolide. Ils arrivent sans souci à éviter les piétons, vélos, trottinettes qui passent.

Au bout, on passe dans un tunnel, où là il n’y a quasi plus personne. C’est donc tranquille pour nos débutants, mais pas très sympa niveau vue! Je m’amuse à dépasser les deux hommes à fond sur ma trottinette, qui mine de dépote bien quand elle est à fond.

Puis demi tour.

Notre avis sur l’expérience

Je dirais que l’expérience est chouette à faire si vous avez des ados ou que vous avez envie de tester quelque chose de nouveau. Raphaël a vraiment adoré l’expérience, et rien que pour ça ça valait le coup de le faire.
Le moniteur est vraiment sympa, c’est original, et ils ont des solutions de repli si jamais vous n’y arrivez pas.

Mais j’ai quelques bémols:

  • Le démarrage ne devrait pas se faire sur un trottoir… Il vaudrait mieux qu’ils commencent sur les quais de la Seine pour être sur une zone piétonne et sans avoir besoin de traverser des routes dès le départ!
  • Le matériel n’est pas 100% au top. L’hoverboard de notre moniteur ne fonctionnait plus à la fin (batterie vide?), et j’ai trouvé les protections déjà bien utilisées, bien qu’opérationnelles. Elles avaient notamment des scratchs détendus.
  • Il m’aurait vraiment fallu plus de temps pour m’y faire.
  • La balade sur les quais de la Seine est chouette, mais c’est assez court. Assez vite on se retrouve dans une sorte de tunnel. Alors c’est pas mal parce qu’il n’y a pas grand monde, mais en même c’est vraiment pas top comme vue. Plus de temps en bord de Seine aurait mieux.
    Mais peut être qu’avec des personnes qui maîtrisent mieux le trajet n’est pas le même? A voir…

Par contre on pensait que ça allait être difficile pour le dos, au final pas du tout. Mais les muscles des pieds et des jambes travaillent pas mal!

Donc voilà, expérience que l’on recommande, mais sachez que ce n’est pas de toute tranquillité si vous n’en avez jamais fait.
Si vous en avez déjà fait, vérifiez le trajet avant de réserver pour être sûr qu’ils passent plus de temps sur les bords de Seine et moins dans le tunnel!

Séance de cinéma au Grand Rex

Une fois l’hoverboard fini, on cherche de nouveau une idée en attendant le coucher du soleil (on a envie d’aller à Montmartre voir Paris de nuit).

Nous prenons à nouveau la direction du Grand Rex: le film « Les secrets de Dumbledore » vient de sortir, c’est l’occasion de le voir. Et si déjà, autant le voir dans ce cinéma mythique! Je réserve les places en 2min sur le site, et c’est partit!

Notre salle est une des petites, alors Steph a l’idée de demander s’il est possible d’aller voir la grande. Il n’y a pas de film en cours, alors c’est ok!
La grande salle est vraiment impressionnante. Sa taille est énorme (2700 places sur 3 étages!!), les sièges hyper confortables et le ciel étoilé vraiment chouette.

Notre salle est beaucoup plus petite, et les sièges sont franchement moins confortables. Nos cinémas alsaciens n’ont rien à lui envier, mais la séance était chouette tout de même!

Montmartre et le Sacré Coeur

A la sortie du cinéma, le soleil commencé à bien se coucher. Nous montons donc au Sacré Coeur. D’ailleurs on est bien contents que le funiculaire vers le haut de la butte soit compris dans notre forfait « Paris Visite » de la RATP!

Quelques marches et photos plus tard, nous voici à observer le Paris by night.

L’Italie à Paris avec le Constantia

Et pour finir, je vous parle encore bouffe… En descendant de Montmartre, on cherche un restau qui nous conviendrait. On en avait repéré un sur TripAdvisor, mais il est fermé.

C’est en continuant notre marche qu’une odeur de bonne pizza arrête litéralement Raphaël. Nous voilà devant le Constantia. On entre, et le serveur très sympa nous place dans cette toute petite pizzéria.

On comprend vite qu’on n’est pas mal tombés: clairement le restaurant mise sur la qualité. Une carte que de pizzas (et quelques desserts), 3 types de pâtes à pizza (classique, complète ou au charbon actif), et des ingrédients importés d’Italie (Burrata, jambon sec, jambon pimenté, pesto…).

On s’est régalé. Si vous êtes dans le coin, foncez!

Jour 5: Vol en soufflerie et dernier Escape Game

Dernière grosse activité de notre périple, mais pas le moins bon, loin de là!! C’est partit pour un vol en soufflerie!

IFly ou le vol en soufflerie

IFly est un centre de vol en soufflerie situé à La Villette. Après avoir ainsi traversé tout Paris en métro, nous arrivons dans ce secteur dédié aux loisirs et à la découverte.

IFly est dans un nouveau bâtiment ressemblant à un centre commercial. Mais nous sommes choqués: quasi tous les locaux sont vides!! Le Covid ou autre chose? Aucune idée… Mais ça fait sacrément bizarre.

Une fois arrivés, nous pouvons observer à loisirs les autres personnes qui font leur vol: la soufflerie et son tube sont bien visible au bout du bâtiment.

Notre moniteur vient nous chercher (nous et les autres personnes qui feront la session avec nous). J’avais bien sûr réservé en avance, nous avons donc déjà vu les consignes de sécurité. Il nous équipe: combinaison, bouchons d’oreilles (dont des adaptés aux enfants ou aux gens qui comme moi ont des petits conduits auditifs!!), lunettes (également adaptés à ceux qui ont des lunettes de vue) et casque. Ensuite, petit briefing: comment ça va se passer, comment se placer, les gestes qu’il fera pour communiquer avec nous… Et c’est partit!

Nous passons l’un après l’autre dans la soufflerie. Il y a 2 vols: le premier est pour la découverte. Le moniteur nous place pour essayer de nous faire voler seul. Certains y arrivent, d’autres non, mais le plaisir est pour tout le monde le même! Rien que là on prend tous les 3 un plaisir fou.

Pour le second, il est possible de prendre l’option « Fly Up »: la soufflerie est augmentée, et le moniteur vous fait monter tout en haut en tournant, puis redescente, remontée… On l’a bien sûr pris! C’est hyper chouette, plein de sensations sans que ce soit trop!

L’expérience a été plus que positive. Ils devraient en ouvrir un sur Strasbourg (il y en a aussi à Marseille et Lyon). Même si ce n’est pas vraiment proche de chez nous (1:15 de route), c’est sûr nous serons clients!
C’est vraiment une sensation sans commune mesure. C’est impressionnant mais doux. Il n’y a aucun choc, mais les sensations de vol sont vraiment là. A faire sans hésiter!

Repas à l’américaine

Le vol ça creuse… Et en plus il est l’heure quand on sort d’IFly Nous allons donc dans le seul restaurant du complexe qui est ouvert. Il fait un style américain, avec même la décoration typique américaine. C’était très bon, pas du tout sain c’est sûr, mais très bon!

Escape Game, le retour

Pour finir cette journée, nous prenons donc à nouveau la route de l’escape Game chez Escape Lab. Cette fois, la mission est de trouver une statuette dans un temple au Mexique, à la style Indiana Jones.

Nous ne sommes de nouveau pas déçus. Cette fois nous allons plus vite: nous connaissons déjà un peu le principe et des choses nous viennent plus naturellement (l’inventeur de cet Escape Game est le même que celui qu’on a fait la veille, il y a donc des ressemblances dans les techniques).

Vidéo de notre séjour

Et parce que les photos ne suffisent pas toujours, une petite compil’ de quelques moments sympas du séjour!

Les transports à Paris

Pour venir à Paris depuis la province

3 solutions pour venir à Paris:

  • L’avion: à étudier si vous habitez vraiment loin de Paris (dans le Sud par exemple). Mais pour nous, ce n’était ni une solution écologique, ni économique. Surtout qu’il faut penser ensuite au trajet entre l’aéroport et votre logement. Vous serez bons pour un taxi ou le métro avec toutes vos valises.
  • Le train: on aurait vraiment préféré venir en train! Même si cela ne nous permettait pas d’emmener de quoi manger le soir (j’avais acheté en avance de quoi manger à l’appartement), ça nous aurait évité les 5:00 de route. Beaucoup moins fatiguant et plus rapide.
    Malheureusement, le train reste onéreux dès que vous êtes plus que 2! Et vous avez moins de souplesse, plus de contraintes pour rejoindre votre logement…
  • La voiture: c’était la solution qui était la plus adaptée à notre cas. Nous avons payé 24€ de péages. Et même si on ajoute l’essence, cela reste bien moins cher que le train, et bien plus souple. Seule contrainte: prévoir un parking au logement! En effet, se garer dans la rue n’est parfois pas possible, et vous risquez de récupérer votre voiture abîmée (volontairement ou par des coups de rétro par exemple!)… Ca été une des conditions obligatoires lors du choix de notre logement.

Les transports une fois à Paris

Une fois arrivés à Paris, ne pensez pas vous déplacer en voiture… Ce serait parfait pour galérer avec les parkings (qui sont chers), les bouchons, et la conduite sportive des parisiens!

Non, la meilleure manière de se déplacer à Paris restent les transports en commun. Et notamment le grand réseau de Tram, RER et Métro.

A l’aide du site et de l’application de la RATP, vous pouvez facilement savoir quel transport utiliser pour aller d’un point à un autre.
De plus, vous pouvez choisir quels billets acheter.

En effet, en fonction de où se trouve votre logement, la meilleure solution ne sera pas la même

Les zones de Paris

Déjà, il faut définir dans quelle zone est votre logement. Pour cela, la meilleure carte que j’ai trouvé est sur le site de Paris Voyage.

Une fois votre zone trouvée, vous pouvez choisir votre forfait RATP

Les différents tarifs

Si vous faites comme nous (utiliser les transports en commun pour visiter Paris), vous allez très souvent prendre le métro. Pas une fois à l’aller et une fois au retour! A chaque visite quasiment, vous allez prendre le métro/RER.
Et malgré ça, vous en aurez plein les pattes à la fin de la journée! Donc n’hésitez pas à user et abuser de ces trajets en train qui permettent de se reposer un peu.

Vous trouverez sur cette page de la RATP les différents tarifs proposés:

  • Le ticket de métro classique, appelé T+. Il permet de circuler que dans la Zone 1 de Paris, en gros le centre, et qu’une seule fois.
    C’est bien quand vous avez qu’un seul trajet à faire, mais pour un touriste qui vient plusieurs jours c’est onéreux (1,90€/trajet/personne)
  • Le T+ dématérialisé: c’est comme le ticket de métro classique, mais sur votre téléphone. A l’unité, c’est toujours 1,90€. Mais le paquet de 10 est vendu à 14,90€ (7,45€ pour les enfants de 7 à 10 ans). Toujours onéreux si vous restez plusieurs jours.
  • Le forfait Paris Visite: ça, c’est carrément plus sympa. Vous choisissez la durée de validité (1,2,3 ou 5 jours), ainsi que les zones que vous allez traverser: il faut donc choisir de la zone 1 (Paris Centre) à la zone de votre logement.
    En fonction de ça, le tarif est différent (vous avez tout le détail ICI). Pour nous, ça été le Paris Visite de la zone 1 à la zone 3 pendant 5 jours: 38,35€/personne.
    Ca paraît cher, mais en fait ça vous permet de prendre le bus, métro, RER et Tram en illimité sur ces zones pendant toute la durée de validité. On a calculé: le forfait était rentable pour nous à partir de 3 utilisations par jour. On les a largement rentabilisés!!

Tous ces tickets, y compris le forfait Paris Visite, sont disponibles à l’achat dans toutes les stations, que ce soit aux guichets ou aux automates. Même sur les stations de Tram.

Conseils pour un séjour à Paris

Voici nos quelques conseils en vrac:

  • Préférez un logement plus éloigné de Paris que proche du centre. Vous y gagnerez économiquement, en calme, et souvent en qualité (plus de place, une cuisine, des vraies chambres…).
  • Si vous venez à Paris en voiture, pensez à prendre un logement avec parking. Indispensable pour récupérer sa voiture en bon état!
  • Prenez vos billets pour la Tour Eiffel en avance. Et globalement de toutes les activités touristiques. Ne comptez pas sur les billets à acheter sur place, surtout si vous y êtes pendant des vacances scolaires (toute France ou non), week end, ou s’il fait beau.
  • Si vous avez des petits, vive le porte bébé, oubliez la poussette! Nous en avons croisé plusieurs, et toutes galéraient à passer entre les touristes. De plus, c’est loin d’être pratique dans le métro!
  • Le budget transport dans Paris n’est pas à négliger. Pour nous, ça été 38,35€/personne pour 5 jours grâce au forfait Paris Visite de la RATP. Ca aurait été bien plus si on avait dû payer les parkings… Ne négligez pas ce poste de dépense.
  • Arc de triomphe: si vous voulez monter sur la terrasse, soyez en forme. La montée des 269 marches n’est pas une partie de plaisir. Si vous êtes âgé ou avez mal aux genoux, ça va être coton.
  • Attention, les métros et tram s’arrêtent vers minuit-1h. Vous y êtes vites quand vous faites le Sacré Coeur de nuit puis un restaurant…
  • Le vol en soufflerie n’est pas possible si vous avez tendance à vous luxer l’épaule, ou si vous avez de gros problèmes de dos. Par contre, on a vu des petits en faire et ils ont adoré!
    L’option Fly Up peut être prise au moment où vous faite votre 2e vol, pas besoin de le réserver avant. Tout comme l’option photo et vidéo. D’ailleurs, les téléphones ne sont pas acceptés dans la zone de vol. Donc pour avoir des souvenirs, soit quelqu’un vous accompagne et film de l’extérieur, soit vous prenez l’option photo/vidéo!

Budget pour 5 jours à Paris en famille

Je finis par vous donner, comme à mon habitude, le budget final pour ce séjour en famille (2 adultes et un enfant de 12 ans) à Paris hors des sentiers battus.

  • Logement: 477€ les 5 nuits en appartement Airbnb
  • Activités:
    • Catacombes de Paris: 63€ (29€/adulte + 5€/enfant)
    • Montée sur la terrasse de l’Arc de Triomphe: 26€ (13€/adulte, gratuit pour les -18 ans)
    • Grand Rex Studios: 32.20€ (11€/adulte + 9€/enfant+1.20€ de frais de dossier)
    • Fly View (réalité virtuelle): 88.5€ (19.5€/p pour la première séance, 10€/p pour la seconde)
    • Escape Game chez Escape Lab: 84,50€ pour une séance à 3 (entre 28 et 30€/joueur en fonction du jeu choisi + 0,50€ de frais de réservation)
    • Hoverboard: 96€ (32€/p)
    • Séance de cinéma au Grand Rex: 29,50 pour 3 (dépend du film et de la salle)
    • IFly (vol en soufflerie): 179€ (49.9€/p + option vol en hauteur à 9.9€/p). Les prix varient en fonction du jour et de l’heure choisie, mais c’est bien indiqué sur le site.
  • Repas hors repas emmenés en amont (petit déjeuner, soirs), et souvent avec plat et boissons:
    • Sur les trajets aller et retour: 40€ pour 3
    • En restaurant : 308,50€ au total (soit environ 20,50€/repas/personne)
      • Sushis: 64€ pour 3
      • Kebab: 35€ pour 3
      • Gomi: 58,50€ pour 3
      • Pizzéria Constantina: 77€ pour 3
      • Restaurant américain au dessus d’IFly: 74€ pour 3
    • Quelques courses à la fin du séjour: 9€
  • Pauses café/glaces…: 59,50€ (soit environ 4€/jour/personne)
  • Transports:
    • Transports en commun à Paris: 115,05€ les 3 billets « Paris Visite » pour 5 jours en illimité
    • Essence pour l’aller et le retour: 157€
    • Péages aller et retour: 46€
  • Souvenirs:
    • Catacombes: 65€ (une tirelire crâne, une casquette et un tshirt)
    • Fly View: 7,50€ (lot de 3 balles anti stress)
    • Photos/vidéos IFly : 57,50€ pour 2 vidéos et 3 photos

Total: 1980€ pour 3 pour 5 jours tout compris.
Il est bien sûr possible de baisser la note via les souvenirs ou des restaurants moins onéreux. Certaines activités sont également chères, comme l’IFly (bien que pour nous c’est vraiment à faire!).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
26 × 20 =


 

%d blogueurs aiment cette page :