Wellington et le Southland en 3 jours

Img 8972

Après le Taranaki, nous partons encore plus au sud de la Nouvelle Zélande. La région du Southland comprend entre autres points d’intérêt la capitale: Wellington.

Jour 1: Wellington avec le Mont Victoria et le musée Te Papa

Nous quittons notre camping de Whanganui après avoir vidé les eaux, tout rempli et même fait le pleinde gasoil. Nous sommes repartis à neuf pour les prochains jours!

Au bout de 2:30 de route environ, nous arrivons à Wellington. Il fait toujours gris, mais la pluie a cessé, ce qui nous convient amplement.

Mont Victoria et lieux de tournage du Seigneur des Anneaux

Nous allons directement au Mont Victoria, une colline en plein dans Wellington. Un très beau parc, bien arboré et plein de sentiers (à pied ou à VTT!), mais qui a aussi la particularité d’avoir servi de décor pour quelques scènes du Seigneur des Anneaux. En bons fans que nous sommes, on ne pouvait pas louper ça!

Les lieux de tournage

Vous noterez le talent d’acteur…:

Pour les trouver, je m’étais pas mal renseignée sur le net, notamment chez Wonder-trip et Film Quest (en anglais). En se garant sur le parking (tout petit, en été ça doit être la folie) au niveau du milieu du parc, on a pu facilement accéder à la « Hobbit’s Hideway » qui y mène (et voir un petit clin d’oeil rigolo en même temps).

Balade dans le parc

Mais comme je le disais plus haut, ce parc ce n’est pas que les lieux de tournages qui sont sympas. C’est aussi pas mal de sentiers, parfois boueux, parfois bien balisés. Pour les piétons, les VTT… Un poumon vert dans la ville. A faire donc, même si vous n’êtes pas spécialement fan des films!

Point de vue du Mont Victoria

Puis, vu que nous avons un peu de temps, nous allons voir ce que donne le point de vue du Mont Victoria. Le parking n’est absolument pas prévu pour notre gros camping car, mais en se garant de biais sur 2 places (et même un peu plus), ça le fait.
Encore une fois, se garer avec notre camping car ne nous pose pas vraiment de souci, car nous sommes en hiver. Clairement en été, ça doit vraiment être tendu pour trouver de la place!!

Le point de vue est sympa, bien aménagé. On a une vue sur tout Wellington, avec même quelques explications sympas.

Le musée Te Papa

Dernière étape, nous allons au musée Te Papa. Nous ne sommes pas franchement musée habituellement, mais il nous a été recommandé plusieurs fois. C’est l’occasion de mieux connaître la Nouvelle Zélande, sa nature, sa géologie, son histoire.

Et en effet, vraiment pas de regret. Nous avons passé tout de même 3h30 dans ce musée. Et encore, je pense qu’un bilingue anglais peut y passer encore plus de temps tellement les explications sont variées. Il y a beaucoup de choses interactives, comme un simulateur de tremblement de terre, des écrans partout, des sons et même des odeurs. Ca permet de varier les expositions, c’est pas mal fait.

Le musée se partage en différentes parties, dont voici celles qui nous ont le plus marqué.

La nature

La première guerre mondiale

Je sais pas vous, mais personnellement je n’avais même pas conscience qu’ils y aient participé…
L’ambiance, sans être glauque, était assez pesante. Normal, vu le sujet me direz vous. J’ai trouvé la mise en scène assez bien faite, avec entre autres des sculptures monumentales incroyables de réalisme (faites par Weta Workshop, qu’on visitera ensuite!).

Beaucoup d’explications sur des astuces qu’ils ont utilisé, comme un fusil qui tire tout seul pour tromper l’ennemi, ou un système de miroir pour tirer tout en étant invisible.

La géologie

Je n’ai pas beaucoup de photos sur cette partie, mais c’était vraiment intéressant de comprendre la formation de l’île, ses volcans, ses lacs… Et de tester leur simulateur de tremblement de terre!

L’histoire de la Nouvelle Zélande

Enfin, une belle partie sur l’histoire, la colonisation, la culture maorie…

A la fin, une carte du monde avec la Nouvelle Zélande au centre (la photo est un peu déformée). Ca change la vision de la terre… Et on se rend compte qu’à part l’Australie, il n’y a pas grand chose à côté!!

img_8927

Cette nuit, nous dormons sur le parking de Te Papa. Pour 30$, on peut rester 24h. On aurait pu payer moins cher le parking et dormir dans une zone que j’ai repéré près de la Marina, mais ça nous aurait demandé de bouger… Là, on était bien, à 2 pas d’un supermarché pour faire les courses… On a vite validé!

Temps de route: 2:50
Km:
216

Jour 2: le Weta Workshop de Wellington et lieux de tournage sur la route

Weta Workshop

Ce matin, c’est retour au Weta Workshop, mais celui de Wellington cette fois (nous étions allés à celui d’Auckland le lendemain de notre arrivée en Nouvelle Zélande)

En regardant sur Tripadvisor entre autres, j’avais compris que ce n’était vraiment pas la même chose, et je confirme. Autant celui d’Auckland est à fond dans l’interactivité, autant là vous êtes sur la place exacte où les films sont faits: les ateliers sont juste derrière! Du coup, film et photos interdites à part dans la boutique.

Cette visite a été intéressante, bien que le guide parle vraiment trop trop vite… Je suis sûre qu’il a donné plein d’explications sympas, mais on n’a vraiment compris qu’une petite partie. Mais même sans ça, la visite est intéressante: comment sont faites les armures, les armes, les personnages… On a même vu certains ateliers derrière des vitres.
La part donnée au Seigneur des Anneaux est importante, mais tout le monde y trouve son compte.

Rien que la boutique vaut le coup d’oeil. Mais attention, si vous avez envie d’acheter des souvenirs, allez plutôt à Auckland… Ici ce sont des pièces limite de collections pour la plupart, et donc chères (mais magnifiques)!! Il y a notamment de très belles éditions des livres de Tolkien, des bijoux, des armes…

Poets Park

Puis, nous reprenons la route vers la suite. Nous nous arrêtons à Poets Park, une petite zone sympa pour déjeuner. Mais en plus, c’était également un lieu de tournage du Seigneur des Anneaux: c’est la rivière Anduin, quand la communauté met les barques à l’eau après avoir été en Lorien.

The Garden of Isengard

Nouvel arrêt photo pour les fans de la série du Seigneur des Anneaux: Harcourt Park. Il faut imaginer aussi, car les décors ont été modifiés numériquement. Ce sont les jardins d’Isengard, quand Gandalf vient chercher conseil auprès de Saroumane (mais qu’il se retrouve au final face à un traître…)

Kaitoke Regional Park

Enfin, dernier arrêt, le Kaitoke Regional Park. Il a été lui aussi sollicité pour des scènes du film (pour Fondcombe, Rivendell en anglais), mais il a également de jolies randonnées. Malheureusement, nous sommes sous une pluie battante, et allons juste voir la porte elfique qui a été reconstituée et un pont suspendu.

Par contre ici, ce qui est chouette, c’est que plusieurs panneaux expliquent ce qui a été filmé.

Putangirua Pinnacles

Pour la nuit, nous allons directement au point où nous souhaitons faire une rando: les Putangirua Pinnacles. En plus d’être un beau phénomène géologique, elle ont été le support pour la vallée des morts dans le film.

Vu que nous arrivons assez tôt, nous nous lançons dans la rando. J’avais vu sur mon appli « Alltrails » que la randonnée est officiellement fermée à cause de glissements de terrain, mais que la plupart ont pu tout de même la faire.

Mais c’était sans compter sur le fait qu’il a beaucoup plut ces derniers jours. On souhaite aller au pied des pinnacles, pour vraiment voir « la vallée des morts ». Au départ, pas de souci, on suit le lit de la rivière. Ca se corse ensuite, on commence à devoir chercher notre chemin pour ne pas avoir à mettre les pieds dans l’eau. Mais quand Raphaël s’enfonce jusqu’à la cheville dans une boue bien gluante, ça stoppe net notre avancée!

On cherche un endroit pour passer de l’autre côté de la rivière, on ne trouve aucune solution, la rivière est trop large!

On rebrousse chemin pour rejoindre l’autre partie de la randonnée: celle qui passe par la forêt et monte jusqu’à un point de vue. Tant pis, on n’ira pas au pied des Pinnacles, on les verra d’au dessus.
Mais là, mon pauvre petit coeur a souffert… Nous sommes pris par le temps (la nuit tombe à 17:30, il s’agit de rentrer avant), la forêt est très humide, on passe dans des endroits très très boueux (je crois qu’on a dû dire au moins 50 fois « ça gadouille »). Tout ça rend la randonnée franchement sportive.

On finit tout de même par arriver au bout!

La redescente a été rock and roll aussi, le but était de ne pas glisser… On la finit finalement quasiment dans le noir (on a même vu des vers luisants, c’est pour dire!!). On sort de la forêt juste à temps, nos téléphones feront lampes torche sur la fin (ben oui, on a laissé la frontale dans le camping car…)

Quand on était en haut, on entendait parfois des éboulements dans les pinnacles… Au final, je me dis que c’est une bonne chose qu’on n’ai pas pu aller au pied, si c’est pour fini sous des rochers c’est pas la peine!
On rentre ainsi tout crottés, mais contents de les avoir vus!

Petite anecdote, je suis allée aux toilettes du camping pour laver les chaussures de Raphaël. Un rat énorme m’est tombé littéralement dessus, il était sur le bord de la porte. Je crois qu’il a eu autant peur que moi!

Temps de route: 2:20
Km: 134km

Jour 3: Putangirua Pinnacles, Cape Palliser et Castlepoint

Cape Palliser

Le lendemain, nous partons tranquillement direction le premier phare de la journée: le Cap Palliser.
La route est plutôt bonne, mais à moins de 3km de la fin, un panneau nous fait tiquer: route interdite aux véhicules longs. Mais qu’appellent ils longs?? En faisons nous partie?

On décide de ne pas tenter le diable, on se gare et on continue à pied. Mais à quelques mètres, la rivière traverse la route…

On décide d’enlever nos chaussures, et de traverser à pied. Je montre l’exemple, j’y vais! Le temps que je traverse, une voiture arrive et s’arrête à côté de Raphaël et Steph: ce sont des plongeurs qui viennent dans le coin, ils nous propose de nous emmener!! Top! Tant pis pour mes pieds qui seront les seuls à avoir eu froid!

Nous arrivons à l’arrière de ce pick up au phare. La montée des 244 marches (Raphaël a compté) est rude, mais la vue est belle. Et le vent décoiffe!!

Au retour, c’est un français qui nous propose de nous ramener!! On a une sacrée chance! Il est là pour faire un mix travail-vacances (le visa PVT pour ceux qui connaissent), il a son propre van et se balade dans le pays entre petits boulot et visites.

Il s’arrête même pour qu’on puisse observer les otaries du coin, au top!!

Castlepoint

Puis, après un arrêt à une Dump Station pour vider les eaux, nous allons au 2e phare du jour: le Castlepoint Lighthouse. Il fait super beau depuis le matin, ça fait plaisir!

Steph lâche même le drone. Il y a du vent, mais ce ne sont pas des rafales, alors ça se gère plutôt bien. Il ne le laisse pas trop en vol, de toute évidence on agace les mouettes qui se mettent à lui tourner autour en râlant…

Au départ, j’avais prévu de dormir sur le parking du phare de Castlepoint (il est gratuit). Mais comme nous avons du temps et que demain est une grosse journée de route, on décide de prendre de l’avance et allons dormir sur un parking gratuit à Masterton, que j’ai pu repérer grâce à l’appli Campermate.

Temps de route: 3:00
Km: 200km

Budget pour 3 jours dans le Southland et Wellington

Total pour ces 3 jours de road trip:

Transport

Essence: 118$ – 67€ + 82$ – 46€

Activités

Mont Victoria et les lieux de tournage: gratuit
Weta Workshop: 126$ – 71€ pour 3
Musée Te Papa: gratuit
Arrêts aux lieux de tournage sur la route (Poets Park, Garden of Isengard, Kaitoke): gratuit
Putangirua Pinnacles: gratuit
Cape Palliser: gratuit
Castlepoint: gratuit

Repas

Courses: 136$ – 75€
Café à la station essence: 5,20$ – 3€
Goûter pour 3 au Te Papa: 38$ – 21,50€
Café et donut à la 2e station essence: 9,50$ – 5,30€

Logement

Parking et nuit au Te Papa: 30$ – 17€
Pinnacles Campsite: 25$ – 14€ pour 3

Autre

Souvenirs Te Papa: 31$ – 17,50€
Rechargement d’une bouteille de gaz: 35,60$ – 20€

4 commentaires

  1. Bonjour
    Super carnet de bord avec de belles photos et des explications claires…. j’adore!
    Nous prévoyons de partir en Nouvelle-Zélande l’été prochain pour rejoindre notre fille qui sera en PVT.
    Nous imaginons partir 4 semaines et je crois que je vais beaucoup m’inspirer de votre trip !
    Merci beaucoup pour tous les détails… j’ai hâte de lire la suite !
    Bon séjour
    Carine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 3 =