Corinthe: sous le soleil de Grèce

Après Athènes, notre programme nous emmène dans la région de Corinthe.

Trajet Athènes – Kalamaki Hôtel

Après la récupération de la voiture (location programmée par l’agence), nous prenons la route. Il faut être prudents quand on roule en Grèce, encore plus à Athènes ! Ça double a droite, à gauche… Ça roule vite, ou très lentement! Comme disait Hervé (mon contact de l’agence de voyage): « en Grèce, on a le code de la route, mais on l’applique à notre sauce! ».

Après une heure de route nous arrivons à l’hôtel. Nous avons bien traversé le canal de Corinthe, mais on ne peut rien voir de l’autoroute. On ira le voir demain!

L’hôtel Kalamaki Beach

C’est un bel hôtel quatre étoiles qui nous accueille. La piscine est magnifique, avec accès direct à la mer (plage de galets), parasols et transats.

On y a passé notre première après midi. Raphael est content, il y a pas mal de français, dont des enfants de son âge! Bien pratique pour se faire des copains et jouer dans la piscine.

Côté restaurant, le midi le service est franchement long, mais les tarifs sont corrects (17€ pour 2 plats). Le soir, c’est sous forme de buffet (c’est en demi pension). Varié et correct, mais pas exceptionnel non plus. Le petit déjeuner est également un buffet, on trouve de tout, pour tous les goûts. Je regrette un manque de produits locaux…

Plusieurs employés parlent français: à l’accueil, au restaurant… Une belle surprise! Dès que je commence à leur parler anglais ils me demandent si je suis française… Ça se voit autant que ça??

Les chambres sont sympas et confortables. Par contre le Wifi, aïe aïe aïe… Quand à Athènes on a pu passer des appels vidéos via WhatsApp sans aucun soucis, ici on est contents quand l’appel simple passe pas trop mal. C’est très variable, et c’est vraiment pas un foudre de guerre de base. Mais bon, le minimum est la.

Globalement, je dirais que l’hôtel est vraiment pas mal. Mais il faut vraiment avoir une voiture, il n’y a rien aux alentours proches. Et ne pas avoir des ados en manque de Wifi.

Que faire dans la région de Corinthe ?

Nous sommes restés en tout 5 nuits. Le matin nous faisions des visites, l’après midi c’était plage ou piscine. Il fait vraiment chaud en Grèce en Août!

Le Canal de Corinthe

C’est LE truc à voir dans le coin. Ce canal est particulièrement étroit, et impressionnant par sa hauteur.

2 solutions pour le voir:

  • Prendre la route EO8. C’est une route assez large, qui passe sur le canal. Une zone piétonne a été aménagée pour pouvoir traverser le pont en toute sécurité. Du même endroit vous pouvez même faire du saut à l’élastique !
  • Depuis le pont de la ville d’Isthmia. Ce pont est sympa à voir: il est submersible! Vu qu’à cet endroit ce n’est pas bien haut, et bien ils ont construit un pont qu’ils mettent sous l’eau quand un bateau veut passer! On n’a pas la hauteur? Pas grave, on a la profondeur!!

Depuis l’autoroute A8, on ne voit rien. On a donc fait les deux solutions ci dessus, et franchement ça vaut le coup! On a vraiment une vision différente, c’est très chouette.

Aller à la plage ou se baigner

Alors même si on a un accès à une plage depuis notre hôtel, on voulait en tester d’autres.

  • La plage d’Isthmias. La plus belle qu’on ai trouvé dans la région de Corinthe. Juste en face, le restaurant Sea and Sand propose de quoi se restaurer et boire pour pas trop cher, et bon. Il y a des parasols et des transats (5€\transat, c’est pas donné c’est sûr!), de quoi se changer, se doucher.
  • La plage de Lechaio: pour nous, une grosse déception. J’avais lu eau claire, sable fin… J’ai eu beau longer tout le long de la côte, je n’ai vu que cailloux ou une toute petite zone étroite avec du sable. Hyper proche de la route en plus… Par contre je pense qu’effectivement ça doit être la plage gratuite la plus agréable. Car dès qu’il y a de la place et du sable, les transats et parasols sont à la location!
  • Le Splash Waterpark: c’est un parc aquatique à Isthmias. On est passé devant purement par hasard, et décidé d’y aller pour notre dernier jour dans la région. C’est très chouette: pour 12€/personne, il y a 2 toboggans rapides, un lent, 3 petits (mais qui font sacrément mal aux fesses), un à bouées, une piscine classique et 2 zones pour petits. Tout autour, les transats sont à l’ombre. Pour les repas, un petit restau sert des plats de base pour pas cher.

Le gros bémol: les maîtres nageurs. 3 nanas, qui ont l’air d’être plus là pour jouer les Pamela Anderson que pour sauver des vies. Depuis quand un maître nageur a des cheveux longs détachés? J’aimerai bien les voir sauter dans l’eau en urgence pour sauver quelqu’un et se retrouver avec les cheveux dans le visage qui gênent… Car je vous certifie que quand on a les cheveux longs, si on veut pouvoir nager facilement, il faut les attacher!

Et pas comme Miss Pamela numéro 3, qui les a attachés, mais en queue de cheval haute coincée dans la casquette. Super pour aller dans l’eau en urgence avec la casquette qui va tirer sur les cheveux!

Je les ai observées… Ça papote beaucoup, ça se montre ses ongles… Bref vous voyez le genre.

Mais s’il n’y avait que ça… Elle sifflent tout le temps: pour interdire à un enfant de sauter dans l’eau (et oui, pas le droit!), alerter sa copine qu’elle veut lui dire quelque chose, autoriser les gens à descendre le toboggan… Du coup, ça siffle tout le temps, on n’y prête même plus attention. Aucun intérêt!

Le pompon: Raphaël qui revient penaud. Une des Pamela lui a dit qu’il n’a plus le droit d’aller dans la piscine parce qu’il a sauté dans l’eau! C’est quoi cette blague?! Non seulement quand il m’a montré le « saut » c’était plus une mise à l’eau rapide qu’un saut, mais en plus j’aimerai bien la voir interdire la piscine à un des nombreux autres enfants qu’elle sifflait à cause d’un saut. Elle l’avait repéré: elle lui a parlé directement en français… Vu que je n’étais pas à côté, elle en a profité. J’avais lu sur internet d’autres avis sur une des Maîtres nageurs qui avait agressé une dame et rabroué violemment un enfant, je pensais pas que j’allais aussi avoir des soucis! Du coup, je suis allée avec lui, pour lui montrer qu’elle aura beau dire, il a le droit d’aller à la piscine. Non mais!!

Je vous jure, c’était un sketch, jamais vu ça! Malgré ces 3 pimbêches (oui je ne lésine pas sur les mots, ils ne sont pas à la hauteur de leur ridicule), nous avons passé un chouette moment. On conseille.

Voir de vieilles pierres ou se balader

Côté balades, j’en ai trouvé quelques unes de faciles et assez courtes. À 34 degrés, vous avez pas envie de vous prendre pour un chamois pendant 4 heures!

  • Le site d’Héraion de Perachora et son phare, à environ 30-40min de Corinthe. La route pour y aller est très sympa, en longeant la côte et les oliviers. C’est une petite balade de 30min aller-retour pour aller jusqu’au phare, qui vous donne une belle vue sur la côte. Nous sommes pas allés jusqu’au site d’Heraion: la descente est raide et on n’avait vraiment pas envie de devoir la remonter. Mais vous pouvez vous baigner juste à côté, ça l’air sympa!
  • Rema Ton Mylwn (Ρέμα των Μύλων en grec, c’est ainsi qu’il est noté sur Google). J’ai eu beaucoup de mal à trouver des infos sur ce petit chemin. Et pour cause: il est perdu à près d’une heure de route. Le gros point fort, c’est que la balade se fait à l’ombre. Le point faible, c’est qu’au delà des alentours proches du départ (des deux côtés de la route), c’est assez vite moins intéressant. Donc on a fait vite le tour. Par contre la route pour y accéder est aussi très chouette.
  • L’Acrocorinthe: cette ancienne forteresse a franchement des airs de muraille de chine. C’est LE monument historique du coin, d’autant plus que l’accès est gratuit. La balade le long des murs d’enceinte dure 2h. Il faut se préparer: c’est en plein soleil, ça grimpe sec et le sol est fait de pierres bien lisses. Il ne faut donc pas venir en plein été, vers midi et en claquettes! Pour la dernière partie, on était bons: j’avais prévu les chaussures. Par contre, pour le soleil, ben… À part prévoir beaucoup d’eau j’avais pas trop le choix. Il fait chaud dès 9:00… Nous n’avons donc pas fait tout le tour, mais nous avons aimé la visite malgré tout.

Conseils aux voyageurs

  • Pour visiter la région, ayant une voiture, c’est ce qui me paraît le mieux. Tout ce qui est à voir est pas mal éloigné, ça me paraît compliqué en bus.
  • Préparez vous à payer des transats et parasols si vous avez envie de faire de la jolie plage. Les gratuites sont pas franchement fameuses.
  • Acrocorinthe : c’est forteresse, elle est donc en hauteur. Par pitié, ne vous aventurez pas à vouloir y monter à pied depuis la plaine! On a vu une famille le faire, j’ai eu mal au cœur en voyant le garçon au bord du malaise…

À présent nous sommes sur l’île d’Eubée (Evia en grec). Les feux ont été violents dans le Nord de l’île, mais elle est grande et nous en sommes donc loin. De plus, les feux sont en phase d’être éteints.

À bientôt!

1 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :