Eubée: l’île de la farniente

Je suis un peu retard dans mes articles: nous sommes déjà rentrés en France à l’heure où j’écris ces lignes. Mais bon, ce n’est pas souvent, alors je sais que vous me pardonnerez 😉
Après la région de Corinthe, nous nous sommes dirigés vers l’île d’Eubée (ou Evia en Grec).

L’île d’Eubée: farniente sous le soleil grec

L’île d’Eubée est une très grande île au Nord d’Athènes. Notre agence nous a trouvé un bel hôtel dans le centre de l’île: le Miramare. Nous y arrivons après 2h30 de route environ.

L’hôtel Miramare

Quand on va sur l’île d’Eubée, c’est principalement pour se détendre, profiter du soleil, de la mer… Bref, pour la farniente. En effet, même si l’île est grande, il n’y a pas vraiment de monuments historiques à visiter, peu de randonnées réellement intéressantes (même si on est quand même aller se balader un peu, voir plus bas).

Donc il est particulièrement important de bien choisir son hôtel! Le Miramare est vraiment pas mal. Le restaurant pour le petit déjeuner et le soir était sous forme de buffet, varié et bon, avec des spécialités grecques. Un peu cher je trouve pour le pays par contre (18€/adulte, 10€/enfant). Au bord des deux piscines, un bar/snack propose midi et soir des salades, pâtes, burgers, pizzas… Pour un prix tout à fait correct, et bon!

Enfin, pour les petits, ils ont un petit parc aquatique très sympa. Ils acceptent les enfants jusque 12 ans, mais sincèrement, au delà de 10 ans il n’y a plus trop d’intérêt.

Même s’il y avait du monde, on a toujours trouvé de l’ombre pour placer nos transats.
Et cerise sur le gâteau: le Wifi était plutôt correct, contrairement à notre hôtel précédent. Important quand c’est notre moyen de communication avec la famille restée en France!

Enfin, à deux pas de l’hôtel, un tunnel sous la route permet de rejoindre en toute sécurité la plage juste à côté. Elle est étroite, mais est faite de sable, avec transats et parasols (gratuits). Elle est très peu utilisée, on y a été tranquilles. En plus, en nageant un peu, on trouve facilement quelques poissons à observer!

C’est donc dans cet hôtel que nous sommes restés 5 jours. Pour nous qui avons la bougeotte, c’était un peu trop long. 1-2 jours de moins ne nous aurait pas dérangé. Mais si vous souhaitez profiter du soleil de Grèce sans prise de tête, on recommande cet hôtel.

Balade à la recherche d’une cascade

Grâce à l’application Wikiloc, que j’ai conservé suite à notre tour du monde car elle est très pratique, j’ai cherché des petites balades à faire sur l’île d’Eubée. Objectif: se promener, pas trop longtemps à cause de la chaleur, pas trop loin de notre hôtel à cause des feux encore présents en Grèce (et notamment dans le Nord de l’île). Le Nord et le Sud de l’île étaient donc exclus: trop loin, et trop de risques de feux.

J’ai trouvé de quoi faire en plein centre de l’île: la cascade Manikiatis. Ce n’est vraiment pas touristique: on s’est garé le long de la route, pas de parking. Le chemin a été balisé par endroits par les locaux. Ce n’est donc pas vraiment une randonnée officielle.

Au départ, le chemin est facile, descend dans les gorges. C’est au soleil par contre. Puis, d’un coup, le chemin se rétrécit fortement, il faut bien suivre les ronds rouges peints sur les cailloux ou les morceaux de tissus accrochés aux branches. Mais malgré ça, j’ai eu besoin plusieurs fois de vérifier la direction avec Wikiloc.

Nous ne sommes pas allés finalement jusqu’à la cascade. Pendant pas mal de temps, vous longez la rivière, en marchant sur les gros cailloux lisses. Il commençait à être tard, et la balade devenait plus usante qu’agréable. Malgré tout, les paysages sont beaux, on s’est rafraichis au bord de la rivière, c’était très sympathique. Pas de regrets!

C’est ainsi que se termine notre séjour de 2 semaines en Grèce. Clairement, ce n’était pas un séjour pour visiter réellement la Grèce, pour connaître sa population, sa culture. Ce n’était pas le but: on voulait se poser, profiter du soleil. Mission accomplie!

Mais ça nous a donné envie de retourner en Grèce, pour quelque chose de plus authentique cette fois. Mais pour cela, il faudra venir en dehors de Juillet-Août: il fait vraiment trop chaud. Impossible de visiter des villes, de randonner toute la journée etc sous cette chaleur.

Malgré tout, je suis heureuse d’avoir pris le temps de visiter Athènes avec un guide. Si nous revenons en Grèce, avec le papa cette fois, c’est sûr nous le referons. La Grèce Antique a tellement de choses à raconter!!

A bientôt pour de nouvelles aventures!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :