Égypte: conseils pour arrivée sereine

Pour ce premier voyage en solo, j’ai choisi l’Égypte. Pays des pharaons (mais pas que), je détaille tout mon programme dans mon dernier article. Aujourd’hui, je vous détaille mon arrivée dans le pays, et je donne quelques conseils pour arrivée tranquille!

Arrivée en Égypte: Attention aux papiers

Je suis partie de Bale-Mulhouse ce matin. Arrivée 2h avant l’embarquement comme conseillé par la compagnie (EasyJet), l’attente fut tout de même assez longue à la dépose des bagages.

Pas de stress, j’ai le temps… Mais je vous conseille quand même d’arriver assez tôt si vous voyagez dans les prochains temps: de toute évidence les formalités dues au Covid et une baisse des moyens (il n’y avait que quelques guichets d’ouverts) font augmenter le temps d’attente.

Embarquement, décollage! Tout se passe bien. Jusqu’à ce que je vois ma voisine remplir un document.

Déclaration d’entrée en Égypte

Après renseignement, je me rends compte qu’il y avait un papier à remplir et à donner ensuite dans l’avion. C’est une sorte de déclaration d’entrée sur le territoire égyptien.

Je ne le savais pas: je n’ai rien lu de ce type! Un visa oui (que je prendrais à l’arrivée), une preuve de vaccination Covid oui, mais pas ce truc!!

Je demande à l’hôtesse si je peux en avoir un. Elle n’en a pas, c’était distribué à l’embarquement!! Ben pas à moi de toute évidence…

Bon après une frayeur, elle va se renseigner et fini par me dire que c’est ok, ça passera sans être vu par les autorités égyptiennes vu qu’ils donnent tout un tas de papiers. S’il en manque une ils ne le verront pas! On croise les doigts…

Un dernier petit papier à remplir (cette fois fourni par l’hôtesse) et c’est bientôt l’arrivée!

Arrivée en Égypte

Étape 1: contrôle Covid

Une fois posés, nous sommes accueillis dès la sortie par une dame qui contrôle les vaccinations (ou tests PCR).

J’avais lu qu’il faut une version papier, mais c’est faux. Des personnes devant moi ont montré l’application avec le QR, elle a vérifié les dates et c’est passé.

Mais c’est vrai qu’avec le papier imprimé ça va plus vite.

Étape 2: le Visa

Avant de passer la douane, il faut acheter le visa. Quand on arrive dans le secteur, on tombe en premier sur des agences qui vous interpellent pour vous vendre un visa.

Sauf que plusieurs m’avaient alerté sur les groupes Facebook: attention à ces agences, elles ont tendance à faire payer plus cher que nécessaire! C’est 25$ ou 23€, pas plus!!

Pour être sûr de payer le bon prix, il faut aller au niveau des banques. En fait, juste après les agences, il y a 3 petits stands avec des banques. Personne ne vient vous alpaguer ici. Pas besoin de réfléchir, c’est bien 25$.

Donc si vous venez en Égypte: ne suivez pas le troupeau de passagers, continuez tout droit dans le couloir, et juste après les agences prenez votre visa à une des banques sur la gauche!

Étape 3: Douane, bagages et cartes SIM

Une fois fait, passage devant le douanier. Je lui donne le petit papier donné dans l’avion et c’est fini! De toute évidence je n’aurais pas de souci sur le fait que j’avais pas la déclaration d’entrée. Ouf!

À la récupération des bagages, j’en profite pour récupérer des Livres Égyptiennes, la monnaie locale. J’ai bien également des dollars sur moi (très répandus dans le pays), mais pour les repas, souvenirs etc, je préfère payer en monnaie locale. Et ça tombe bien, il y a 3 distributeurs juste à côté.

Une fois le bagage récupéré et contrôlé par les scanners de la police locale, je me dirige vers l’un des stands de vente de carte SIM.

Il est impossible de les louper: ils sont directement après les bagages. Orange, Vodafone et une enseigne locale se partagent le terrain. Après un rapide comparatif des prix, j’opte pour celui qui m’avait été conseillé: Vodafone. Il aurait le meilleur réseau, mais les prix sont bons également: 13$ pour 25Go…

La personne me met la carte dans le téléphone et roulez jeunesse. Il m’annonce que la carte sera automatiquement validée dans les 30min. Je tique un peu, mais en effet 30min après la connexion internet s’est faite. Au poil!

Repos à l’hôtel

En sortant de l’aéroport, je constate que Mostafa n’est pas encore là. Je ne m’inquiète pas: mon avion a plus de 15min d’avance!

Et en effet, il arrive plutôt rapidement. Très sympathique, il m’emmène à l’hôtel: le Redcon Suite.

L’hôtel est vraiment pas mal. Je pense bien dormir, il le faut car demain c’est réveil à l’aube! Je pars à 5:00 pour Louxor, un chauffeur viendra me chercher.

Alors à bientôt !

2 commentaires

  1. Merci à toi pour ce retour ! Je suis une grande stressée des douanes, j’aime me projeter et visualiser ces moments d’arrivée pour me sentir mieux. L’Egypte est sur ma liste alors je ne manque pas de noter tout ça 🙂 en espérant que la formalité Covid parte au plus vite !

    1. Avec plaisir, hésites pas si tu as des questions!
      Au final, franchement ça s’est fait facile. Faut juste pas oublier le visa, et encore si tu le souhaites tu peux le faire sur internet (mais c’est plus cher il me semble)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :