Northland et Camping car: début du road trip en Nouvelle Zélande

Img 8716

Après la visite d’Auckland, nous partons direction plein Nord de la Nouvelle Zélande pour visiter la région du Northland.

Jour 1: Récupération du camping car et premiers vers luisants

Récupération du camping car chez Mc Rent

Mc Rent, notre loueur via DetourNZ, a été parfait. Contact régulier par mail pour caler le transfert vers leur local, puis par sms.
Le transfert est même arrivé un peu en avance, avec comme conductrice une dame très sympathique.

Une fois sur place, nous sommes rapidement pris en charge par une nouvelle dame sympathique, qui en plus parle français! C’était marrant, elle est française (de Montpellier), mais je pense qu’elle est depuis tellement longtemps en Nouvelle Zélande qu’elle a leur accent. Et certains mots viennent même plutôt en anglais qu’en français ^^.

Elle nous explique tout ce qu’il faut, le code de la route, que faire en cas de pépin… Nous avons même une pochette avec les informations, un constat… Puis, visite du camping car. Et là, c’est grand luxe!
En premier on fait le tour de l’extérieur: bouteilles de gaz, vidange des eaux, branchement électrique.

IMG_8620

Puis l’intérieur: frigo, congel, chauffage, douche, toilettes, feux de cuisson, lit du fond et lit au dessus du siège conducteur, système de navigation (via notre téléphone), on passe tout en revue.
Cerise sur le gâteau: on a le wifi… Je m’y attendais pas du tout, mais en fait c’est une option qui est automatiquement mise à ceux qui prennent l’assurance Full (avec 0 franchise). Comme on prend toujours ce type d’assurance pour être tranquilles, on n’a pas fait attention que c’était compris dedans. Et franchement au final c’est top, même pas besoin de taper dans les données de ma carte SIM pour le GPS (et l’état du trafic). Et crapaud est content aussi du coup, j’ai pas besoin de lui partager les données!

A l’utilisation, on se rend vite compte qu’ils ont pensé pratique: des rangements partout, la porte des toilettes qui peut servir de porte de chambre, un accroche serviette caché…

Premières courses et premier trajet

Après quelques courses au CountDown du coin, et un premier repas rapide, nous prenons la route.
Maps annonçait 2h30, mais nous avons mis à peu près 3h. La limitation en camping car est de 90 km/h, ce qui déjà ralenti. Mais en plus, ne voulant pas faire que de l’autoroute, nous sommes passés par les petites routes.
Et avec un gros bébé comme ça (2,5m de large, 7m de long), ben parfois faut avoir le compas dans l’oeil!

Waipu Caves

L’objectif était de rejoindre Waipu Cave, une grotte gratuite avec des vers luisants.
J’avais bien lu sur le net que la fin de la route était en gravier. Par contre, sincèrement, c’est pas le gravier le problème… La route est sinueuse, étroite, et à des endroits boueuse et glissante… Pour un premier trajet avec ce genre de véhicule, on a serré les fesses!!

Mais au final, ça s’est bien fait, aucun pépin. Pour des personnes qui stressent à rouler avec ce genre de véhicules, je ne suis pas sûre de le conseiller, même si la grotte était sympa. Par contre, si vous avez un plus petit camping car ou une voiture, foncez, ça vaut le coup de faire 15min de détour!

IMG_8641

Dans la grotte, à 2min du parking, c’est comme prévu boueux. Il est conseillé (obligatoire?) de porter des chaussures qui ne glissent pas.
Pour voir les vers luisants, il suffit de s’avancer dans la grotte, là où il fait nuit. Pour ça, il faut traverser le ruisseau (et donc dans l’idéal avoir des chaussures de piscine, ce que j’avais prévu, et c’était parfait). L’ambiance est vraiment chouette avec le soleil couchant qui entre dans la grotte…

Une fois la lampe frontale éteinte, les vers se montrent à nous… La photo ne rend absolument pas justice à ce qu’on peut observer. Être dans une grotte, comme ça, 100% naturelle et sans aucune intervention humaine, tout seuls, à observer ces petits points bleus, c’est magique.

IMG_8639

Camping Uretiti Beach DOC Campsite

La veille, j’avais réservé une nuit dans ce camping, qui ne se trouve pas loin de la grotte. Même en hiver, il vaut mieux réserver: sinon c’est 10$ de frais.

Nous remontons donc la fameuse route sinueuse, et trouvons rapidement le Uretiti Beach DOC Campsite. Le responsable sur place nous donne un plan, on a l’embarras du choix: il n’y a quasiment personne. On se trouve une place plane et pas dans l’herbe (pas envie de rester coincés dans la boue). Un repas et au dodo, on a encore le décalage horaire dans les yeux!

La nuit se passe plutôt pas mal, même si la route principale n’est pas très loin (il y a donc un bruit de fond). Le plus gênant, c’est que j’ai choppé la crève à Auckland (je l’avais senti, j’ai eu chaud + le vent = coup de froid!). Résultat, sommeil agité…

Temps de route : 3h de Mc Rent à Waipu Cave en passant par les petites routes + 20min pour rejoindre le camping
Km de la journée: 215

Jour 2: cascade, balade et Giant Dune

Whangarei Falls

Pour commencer la journée, nous prenons la direction des Whangarei Falls, à 30min de route du camping. On se gare, mais au moment d’y aller, Steph me montre dépité la clé de la porte du camping car: cassée!!

Elle a cassé dans la serrure, en voulant fermer la porte de l’habitacle. Elle devait être déjà fragile, car il n’a pas du tout forcé. On ferme donc finalement de l’intérieur, car la porte passager peut être fermée en automatique. On appellera Mc Rent après!

Nous profitons ainsi des Whangarei Falls. C’est étonnant cette cascade si proche de la ville! Le petit sentier qui tourne autour permet de la voir sous plusieurs angles. Très chouette!

Appel Mc Rent

Au retour, nous appelons donc Mc Rent pour trouver une solution pour notre clé cassée. Encore une fois, un exemple typique de pourquoi c’est pratique d’avoir une carte SIM locale!!

Le numéro qu’ils nous ont fourni a répondu de suite. La personne a demandé toutes les infos, pour bien préparer notre dossier. Par chance, nous passerons devant leur dépôt dans quelques jours. Le camping car pouvant fermer sans cette clé, ce n’est pas urgent. C’est juste gênant car nous ne pouvons pas vider les eaux sales! Mais ça peut attendre qu’on passe devant chez eux.

Nous calons donc avec elle un rdv au dépôt 2 jours plus tard pour qu’ils enlèvent le morceau coincé dans la porte et nous donne le double.

Pahia

Une fois cela fait, nous repartons direction Pahia. Cette ville côtière est normalement réputée pour ses sorties en bateau dans la baie des îles.

Malheureusement, je n’ai trouvé aucun bateau qui part en hiver. Du coup, ce sera petite balade en bord de mer.

Dunes de Te Paki

Au départ, j’avais prévu de monter jusqu’à la pointe de l’île du Nord: le Cap Reinga. Mais problème: tous les campings du secteur que j’ai repéré sont fermés à cause d’une période de mauvais temps qui a tout abîmé.

Durant les 2h de route, je cherche une solution: j’ai un vrai doute sur la possibilité de pouvoir dormir en bord de route (en free camping): aucune de mes 3 applis spécialisées ne me propose un spot dans le secteur… Et si on se fait toper dans une zone non autorisée, c’est 200$ d’amende!!

En approchant des dunes, on tombe sur un bureau. Je demande à Steph de s’arrêter, dans l’optique de leur demander l’autorisation de dormir sur leur parking. Il s’avère que ce bureau gère des campings (entre autres), elle nous réserve une place! Au départ pour 32$, mais comme je n’ai que 2 billets de 20 (ils ne prennent pas la CB), elle nous le fait à 20$ car elle n’a pas la monnaie!! Très sympa la petite dame!

Une fois ce point réglé, nous partons au Giant Dune. Elles sont vraiment impressionnantes, de la taille de collines! On loue un bodyboard chez le loueur d’en face, un rasta Man bien perché 😂

Raphaël s’est éclaté à descendre les grosses pentes, et Steph a pu sortir le drone. Une chouette manière de finir la journée!

Le Kapowairua Camping

Après cette belle journée, direction le fameux camping réservé chez la dame.

Elle nous avait prévenu, l’accès au Kapowairua Camping se fait via une route en mauvais état (Bumpy Road comme ils disent). Et en effet, il y a bien 30min de route de gravier, avec parfois des trous, mais franchement rien d’infranchissable, même pour notre gros bébé.

Nous arrivons à la tombée de la nuit. Il y a plusieurs véhicules sur place. Nous ne sommes pas les seuls à avoir opté pour ce camping étant donné que tous les autres sont fermés!!

La nuit fut douce, au son des vagues et avec mon rhume qui commence à aller mieux!!

temps de route total: 4h15 environ
Km total: 329km

Jour 3: Cap Reinga et Wairere Boulders

Avant de repartir sur la route, nous décidons d’aller faire un tour à la plage du camping. On entend les vagues taper fort, ça promet!

Au final, la plage est vraiment belle. C’est une petite balade rafraîchissante. Ca doit vraiment être chouette en été, mais j’ai cru lire qu’en cette période les guêpes font leur loi…

Cap Reinga

Nous reprenons ensuite la route vers le Cap Reinga: c’est la pointe la plus au Nord de l’île du Nord de Nouvelle Zélande !

Au bout, un phare photogénique, mais également 2 mers qui se rejoignent: la mer de Tasmanie et l’océan Pacifique. Les eaux se mélangent juste en face du phare, c’est chouette à observer. Alors quand en plus il fait beau, c’est magique!

Wairere Boulders et camping

Nous reprenons ensuite la route vers le sud. Objectif: les Wairere Boulders, une zone de randonnée au milieu de roches de lave. En plus, ils proposent à ceux qui ont payé l’accès à leur randonnée de dormir gratuitement sur place! Au poil.

Nous devons passer par une route secondaire, la route principale est coupée par des travaux. Ca nous rallonge pas mal, mais au moins Google le savait et nous a de suite dirigé vers le bon itinéraire.
Lorsque nous arrivons sur place, il n’y a personne à l’accueil, mais tout est parfaitement expliqué. Les tarifs, des plans pour les randonnées, « l’honesty box » pour le paiement en cas d’absence (ça fait plaisir de voir encore des endroits où ils comptent sur l’honnêteté des gens), les places de camping…

Nous nous garons donc sur une place. Encore une fois on a l’embarras du choix, nous sommes seuls! On va pas être gênés cette nuit, pas un voisin, pas une route!

Puis, nous nous lançons dans la balade (la Boulder Loop). Nous découvrons un sentier super sympa, où il faut grimper entre les rochers, monter et descendre les ponts et les escaliers, passer sur ou sous les rochers… Le tout dans une forêt humide le long d’une rivière. Très très chouette!

Petit plus: ils ont agrémenté la balade de petites choses à chercher, comme des maisons de fées 😉

C’est ainsi que se termine cette journée, qui a été sous un soleil quasi permanent.

Temps de route total: environ 4h

Jour 4: Route vers le sud entre Kauri et cascade

Le lendemain, on se réveille avec de la pluie. On décide rapidement de lever le camp: il y a une belle pente à monter pour sortir de l’espace de camping, ça risque d’être rock and roll si c’est trempé.

Et ben ça a été tendu de chez tendu. Sincèrement je pensais que ça passerait pas. Heureusement Steph a eu le réflexe d’utiliser les conseils reçu d’un islandais: coup de volant à gauche, puis à droite plusieurs fois… C’est passé d’un cheveu…

Une fois sortis de ça, nous voilà devant le grillage du site. Fermé à clé!! Heureusement, la seule barre de réseau que j’avais m’a permis de récupérer le numéro des propriétaires. Le temps de prendre notre petit déjeuner il est arrivé pour nous ouvrir!

Tane Mahuta Walk

Aujourd’hui, l’objectif est de rejoindre l’agence Mc Rent avant 16:00 pour remplacer notre clé cassée (nous sommes vendredi, ils ferment à 16h!).

Nous avons pas mal de route à faire, mais nous nous autorisons quelques arrêts. Le premier est le plus grand Kauri vivant de Nouvelle Zélande: le Tane Mahuta.

Les kauris sont des arbres endémiques de Nouvelle Zélande, un peu comme les séquoias aux USA. Du coup ils y font particulièrement attention. Or, une sorte de parasite sévit dans la région, qui les tue. Du coup, certaines randonnées sont interdites, il est interdit de sortir des sentiers et il y a des spots de nettoyage pour les chaussures un peu partout pour ne pas le propager.

Kaiwaka Cheese shop

2e arrêt, cette fois gustatif. Le Kaiwaka Cheese shop nous permet de nous faire un repas à base de fromages et de saucisses! Miam!!

La vendeuse était vraiment hyper sympa, on pouvait tout goûter avant. On recommande!!

Omeru Waterfalls

Dernier arrêt sur la route, les Omeru Falls. J’avais prévu d’aller voir les 3 cascades de cette zone, mais comme nous sommes pris par le temps, nous n’allons voir que la première qui est à 10min de marche. De quoi nous dégourdir les jambes.

Te Kauwhata Camping

Nous arrivons à 15:30 chez McRent pour récupérer notre nouvelle clé. Ils nous facturent 50$ la clé (tout ce qui est dans l’habitacle et accessoires ne sont pas pris en charge par l’assurance): les clés viennent d’Allemagne, ça coûte du coup rapidement assez cher!

En 5 min c’est réglé, ils enlèveront le bout de clé lors du retour du camping car. Nous reprenons donc direct la route direction notre camping pour la nuit.

J’avais repéré le Te Kauwhata Camping sur mes applications, car il ne coûte que 5$ (via une « boîte de l’honnêteté »), a de l’électricité, des toilettes et de quoi vider et recharger les eaux!
Quand nous arrivons, c’est nickel. On vide facilement les eaux, les toilettes sont propres. Côté branchement on a fini par trouver une solution, mais une des 2 bornes avait le disjoncteur bloqué sur OFF avec un cadenas… Mais la 2e fonctionnait, on s’est donc garé derrière une voiture qui était branchée également (et à notre avis qui était posé là à demeure… C’est normalement 3 jours max mais j’ai l’impression qu’en hiver il n’y a pas vraiment de contrôle).

Nous voilà donc dans notre premier vrai camping quasi gratuit en pleine ville!

Temps de route total J4: 6h environ
Km total J3+4: 691km

Quelques astuces en vrac:

  • Pour Waipu Cave, venez avec un camping car de petit gabarit ou une voiture
    Emmenez chaussures de piscine anti dérapantes et lampe frontale. Pas d’inquiétude, le ruisseau à traverser n’est vraiment pas profond, même en hiver.
  • Pour les courses, j’ai fait une liste grâce à une appli que j’utilise tout le temps en France: Jow. Ca vous propose des menus, et donc vous éviterez d’aller au plus simple en achetant que des trucs tout prêts…
  • Attention, en été, il va falloir réserver les campings bien plus tôt!!
  • Perso je déconseille d’aller au camping de Wairere Boulders si vous avez un gros gabarit. La pente est franchement costaud à monter pour ressortir. Vous pouvez aller jusqu’à leur parking vous garer, mais ne descendez pas au camping.
  • Attention à votre conduite si vous avez un gros gabarit. Les routes sont sinueuses, les bords de route franchement dangereux, il y a des trous régulièrement y compris sur les grandes routes.

Budget pour 4 jours dans le Northland

Total pour 4 jours de road trip autour du Northland:

Transport

Transfert logement – Mc Rent: 35$ – 19,50€
Essence: 116$ + 82$ + 76$ – 66€ + 47€ + 43€

Activités

Waipu Cave: gratuit
Whangarei Falls: gratuit
Cap Reinga: gratuit
Location d’une planche à Te Paki: 15$ – 8,5€
Wairere Boulders: 40$ – 23€ (normalement 35$ pour nous 3, mais j’avais pas la monnaie)
Balades dans la Waipoua Kauri Forest: gratuit
Omeru Waterfalls: gratuit

Repas

Courses pour 5 jours (10 repas) : 318$ – 180€
Kaiwaka Cheese shop: 75,71$ – 43€

Logement

Uretiti Campsite: 37,50$ – 21€ pour 3
Kapowairua Camping Ground: 20$ – 11€ (normalement 32$)

Autre

Remplacement de la clé cassée: 50$ – 28€

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 × 24 =