Thaïlande : départ avec Oman Air

C’est partit pour de nouvelles découvertes dans un pays que nous connaissons déjà un peu: la Thaïlande! Cette fois nous partons avec Oman Air, petit retour d’expérience !

Le choix de la Thaïlande

Papa Crapaud n’ayant pas de congés d’été cette année (le bonheur de changer de boulot…), je pars cette fois qu’avec Raphaël (13 ans).
Quand je pars uniquement avec lui, le leitmotiv est simple: de la chaleur, du soleil, et de la plage!! Steph étant moins adepte que nous de tout ça, je profite qu’il ne soit pas là pour en faire une petite cure.

Au départ, j’étais partie sur les Philippines. C’était le pays qui devait être notre dernière étape de Tour du Monde, malheureusement le Covid en a décidé autrement. J’ai donc franchement un compte à régler avec cette destination.
Quand j’ai commencer à regarder les prix des avions, je trouvais des prix raisonnables (dans la mesure quand même om les Philippines sont de l’autre côté de la planète…)

Mais le temps d’être sûre que Stéphane ne sera pas avec nous, les prix se sont envolés… Le prix de l’essence est j’imagine, la principale raison de cette flambée des prix.

Ne pouvant accepter de mettre 2000€ dans les avions, j’ai cherché une autre solution sympathique à l’aide de mes habituels amis Kayak et Google Flight.

J’ai fini par trouver une bonne solution avec un vol Zurich – Bangkok (l’avantage d’habiter en Alsace: Zurich est souvent moins cher que Paris). Il y a une escale à Muscat, dans les sultanats d’Oman, mais ça reste correct.

Ce sera donc la Thaïlande, avec l’occasion de revoir nos amis au Baan Mama et quelques endroits que nous n’avions pas pu voir lors de notre dernière visite à cause du Covid pendant notre Tour du Monde.

Oman Air: notre expérience

Enregistrement en ligne

Tout commence par l’enregistrement sur le site d’Oman Aier. 48h avant le départ, on peut s’enregistrer.

Tout est nickel, sauf une surprise: des sièges nous sont attribués pour le 2e vol (Muscat-Bangkok), mais pas le 1er (Zurich – Muscat).

Et quand je regarde, aucun siège gratuit n’est dispo! Alors soit tous les sièges gratuits étaient déjà réservés, soit ça sent la vente forcée… On verra au retour!

Au début, je trouvais que des sièges à 20€ par personne. J’ai finalement trouvé en fouillant un peu à 15€.

Alors j’aurais pu je pense ne rien sélectionner, et attendre l’enregistrement des bagages à l’aéroport qu’ils m’attribuent un siège. Mais ça aurait été prendre le risque d’être séparée de Raphael…

À l’aéroport de Zurich

Entrée en Suisse

Étant alsaciens, nous sommes arrivés en Suisse en voiture.

En suisse, pour prendre l’autoroute, il faut payer une vignette (40 Francs Suisse, ce qui vaut environ 40€). Nous avions encore des Francs Suisse qui traînaient, nous les avons donc emmenés.

Jolie surprise quand le douanier, très sympa, nous dit que nos billets ne sont plus valables et cela depuis 3 ans!! 😂 En effet, ils ont changé les billets, les anciens sont échangeables dans une banque suisse…

Bon ben… On paie par carte Monsieur!!

Enregistrement des bagages

Fidèle à ce que les suisses peuvent faire, l’aéroport est très chouette.

Le parking est plutôt facile à trouver.

Mais pour le reste, ça prend un temps fou! Covid ou pénurie de personnel, j’en sais rien mais l’enregistrement des bagages a pris un temps dingue.

Pourtant, j’étais censée être dans la voie la plus rapide car j’avais déjà fait mon enregistrement en ligne… Mais comme il n’y avait qu’un comptoir pour ma file (3 pour ceux qui ne s’étaient pas enregistrés), et que le process d’enregistrement était ultra long (jamais vu autant de temps passé par passager!!) , ça a pris un temps dingue.

Bon c’est pas bien grave, on présente nos certificats de vaccination Covid, passeports, billets, et ça roule.

Puis direction la sécurité. Un dernier au revoir à Stéphane et c’est partit…

Passage de la sécurité

Rien de spécial à la sécurité, bien que j’ai trouvé le personnel très sympathique.

À part une chose: j’ai emmené notre Steripen, qui permet de rendre l’eau potable grâce à une lampe UV.

À la sécurité, ils ne connaissaient pas l’object. Aux rayons X, elle a cru que c’était un Joystick !!

Après quelques explications, montré comment ça fonctionne, ça passe. Elle me demande même la marque car ça l’intéresse grandement!

Rejoindre la porte E

Après avoir mangé dans un petit restaurant cafétéria (66€ pour deux, vive la Suisse…), on rejoint notre porte.

Pour cela, après le contrôle des passeports, nous atterrissons à l’entrée d’un métro. Ben oui, les suisses vont pas vous balader en bus quand même, eux ils construisent carrément des métros !!

Et qui plus est, mettent même un écran le long du tunnel du métro avec des paysages suisses pour vous passer le temps quand il roule!! Du délire!

Embarquements et vols

Après tout ça, nous voilà dans l’avion. Franchement, rien de bien grave à reprocher à Oman air. Les sièges étaient plutôt confortables, les films sont souvent en français et variés. Nous avons reçu des repas, mais comme toujours il y en a trop.

Le personnel Oman Air était peut être un peu froid, mais bon franchement, c’est pinailler.

Par contre, j’étais contente d’avoir emmené nos coussins de voyage! Sans ça, compliqué de dormir… Raphael a bien dormi 4h sur les 6h30 du premier vol, et moi quelques heures également. Certains ont même pu s’allonger complètement: certaines lignes de 4 étaient dispo car l’avion Zurich – Muscat n’était vraiment pas plein! Par contre le Muscat – Bangkok était complet.

Escale à Muscat

L’aéroport de Muscat montre bien que nous sommes dans un pays des émirats: du clinquant de partout! C’est joli, confortable, mais trop bling bling pour moi…

Mais pour une escale, c’est très bien. En plus le wifi marche plus bien, il faut juste récupérer un code à une borne.

Le passage de la sécurité est relative… On m’a dit de laisser l’eau dans mes gourdes et de ne pas sortir le matériel informatique… On pose son sac et basta!! Ça pose question.

Par contre si vous faites escale là bas en tant que femme, n’oubliez pas d’avoir quelque chose pour couvrir vos épaules, et évitez les robes courtes.

J’ai eu un éclair de lucidité juste avant de partir, j’ai récupéré mon paréo en dernière minute. J’ai bien fait. Le voile n’est pas systématique pour les locales, mais les hommes sont en robe blanche, les femmes plutôt sobre, je ne pense pas que mon petit débardeur aurait été apprécié.

Arrivée à Bangkok

L’arrivée, après avoir été chahutés à l’atterrissage à cause d’un orage, s’est déroulé très facilement.

C’est limite s’ils ont vérifié les certificats de vaccination. Ils avaient été bien contrôlés en suisse, pas franchement en Thaïlande.

Une fois nos bagages récupérés, nous avons acheté une carte SIM chez AIS (599 bahts les 35 Go pendant 16 jours, au 2e étage), changé de l’argent chez SuperRich (ils ont le meilleur taux de change, c’est au -1).

Puis, un coup de d’ARL (le metro qui part de l’aéroport), puis de MRT (un des 2 métros de Bangkok). Mike de Thailandee.com a fait un très bon article là dessus avec cartes et tout ce qui ‘il faut savoir, je vous invite à jeter un oeil ici

Nous sortons du Métro et nous équipons: il pleut tellement qu’on se croirait en Amazonie! On arrive à l’hôtel complètement rincés… Dans tous les sens du terme!

Une fois à l’hôtel, un bon gros dodo! A l’heure où j’écrit, il est midi, et on s’est levés il y a une heure… Alors on va manger, puis visiter un peu Bangkok. A bientôt!!

Infos pratiques

  • Pour éviter de prendre un taxi à l’aéroport, vous pouvez prendre l’ARL. Le métro part de l’aéroport et rejoint le quasi centre de Bangkok. De la, vous pouvez récupérer le MRT ou le BTS, les 2 autres métros.
  • Pour la carte SIM, vous pouvez la prendre soit à l’aéroport, soit dans un 7-eleven que l’on trouve un peu partout en ville.
  • J’ai fait du change malgré ma carte Max et Boursorama qui sont sans frais, car en Thaïlande, les banques appliquent 6€ de frais par retrait !! Quelque soit votre carte…
    J’ai fait le change pour 150€, j’espère pouvoir payer par carte le plus souvent possible.

Budget

Avions Zurich – Muscat – Bangkok avec Oman Air: 581,60€/p
ARL: 35 bahts/p => environ 1€/p
MRT: 28 bahts/p => environ 0,65€/p

Carte SIM AIS: 599 bahts pour 35Go pour 16 jours => 16,5€

Repas à l’aéroport de Zurich: 66,19€
Courses dans un 7-eleven: 46 bahts pour 2 => 1,27€ (soupes type Yum Yum et boisson)

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
50 ⁄ 25 =


 

%d blogueurs aiment cette page :