Arenal: 3 jours au pied du volcan

Après ces 4 jours intenses à Bijagua, nous allons vers notre avant dernière étape au Costa Rica: Arenal. C’est LE volcan du Costa Rica. Avec sa forme conique quasiment symétrique, il est facilement repérable quand on est dans le secteur. Actif, il n’est pas possible de visiter son cratère par mesure de sécurité. Mais il y a d’autres choses à faire autour du volcan!

Jour 1: la route entre Bijagua et Arenal

Nous partons ainsi vers La Fortuna en fin de matinée. La Fortuna est une ville au pied du volcan Arenal, point de départ idéal pour visiter les alentours du volcan.

Comme toujours au Costa Rica, la route zigzague beaucoup, mais la route est vraiment en excellent état. Sincèrement, à part du côté de Corozalito, nous n’avons pas vraiment eu de mauvaises routes. Et encore, là bas c’était juste une route non goudronnée.

Sushis au pied de l’Arenal

Nous arrivons à La Fortuna au bout d’à peine plus d’une heure trente de route. Nous arrivons un peu tôt pour récupérer notre chambre, alors nous nous arrêtons manger dans un petit restau prit franchement au hasard.

Et le hasard fait vraiment bien les choses!! Nous sommes tombés sur un petit restaurant japonais (le Restaurante Sauru), qui fait également sushis (ou fast food habituel type hamburger et nachos). Ca fait tellement longtemps qu’on n’en a plus manger qu’on saute sur l’occasion: ce sera sushis pour les 3!

Il étaient vraiment excellents, et vraiment pas chers du tout. 16€ pour 30 sushis et 3 boissons… En plus le personnel est vraiment sympa. On reviendra sûrement!

Notre logement: Las Cabinas Dona Alicias

Après ce bon repas, nous prenons possession de notre chambre au Las Cabinas Dona Alicias, situé au pied de l’Arenal, à La Fortuna.

La dame à l’accueil a vraiment été très chouette, à nous présenter toute la chambre, comment ça marche, etc.

Nous avons comme un petit appartement: cuisine très bien équipée (il y a même un toaster, un micro onde et un cuiseur de riz… Du jamais vu au Costa Rica!), avec tous les ustensiles nécessaires.

La literie est un peu dure, mais c’est au calme. Le seul point faible, c’est la température. Il fait chaud ici, malgré les ventilateurs (pas de clim). Au final la première nuit a été un peu difficile, mais vu que nous avons eu de la pluie le lendemain, ça a permit de rafraîchir un peu les pièces.

Jour 2: Les thermes

Aujourd’hui, nous avons prévu d’aller dans des piscines chauffées par le volcan. Il y a beaucoup de thermes dans les alentours d’Arenal, mais la plupart sont dans des hôtels luxueux, ça coûte donc un bras.

Mais grâce à l’entraide entre voyageurs, nous avons pris connaissance de termes utilisées principalement par les locaux: Las Termalitas.

Mais aujourd’hui il fait particulièrement moche! C’est la première fois en 6 mois de voyage (déjà!) que nous avons un temps qui nous freine dans nos activités: il pleut régulièrement, et fort. Mais aux alentours de 11:30, après l’école (ça été long aujourd’hui!), on y va quand même. Il ne pleut plus, et c’est à 7 min de La Fortuna en voiture, donc on ne risque pas grand chose.

Trouver les bonnes thermes

En se dirigeant vers les termes, on voit un panneau « Termales del Arenal ». On s’arrête donc. La personne à l’accueil nous confirme que ce sont des thermes, mais pas de restaurant (« en construction »). Je tique un peu, sur le site il est noté qu’il y a un restaurant… On décide donc de repartir manger pour revenir plus tard.

Mais durant le repas, je regarde encore une fois sur Google (merci le Wifi dans les sodas!!). On commence à sérieusement douter qu’on était au bon endroit. On décide donc d’aller un peu plus loin sur la route pour voir si on ne voit pas un panneau qui ressemble plus à ce que j’ai vu sur Google.

Et bingo! Les vraies « Las Terminales Del Arenal » se trouvent juste après! En fait il y en a beaucoup sur cette route, il ne faut pas se tromper. Il faut s’arrêter uniquement à cette entrée:

Las Termalitas del Arenal

Après avoir payé l’entrée (et récupéré un cadenas pour le casier), nous découvrons de magnifiques thermes. Une petite dizaine de piscines de différentes températures sont entourées d’un vrai jardin botanique, avec un beau décor de roches et de cascades.

Les températures sont à tester avec le pied, les panneaux indiquants les températures ne sont pas franchement juste: une piscine à 50°C avait l’air vraiment beaucoup plus chaude qu’une à 48°C, et une de 45° étaient plus froide qu’une autre à 40°C!!

Il y en a pour tout les goûts: jacuzzi, avec des zones pour se coucher, ou encore toboggans. Tout au autour, des tables avec prises électriques pour se faire un manger, un restaurant (type soda)…

Il n’y avait pas beaucoup de monde, principalement des familles costariciennes. Mais je pense que le week-end et quand il fait vraiment beau ça doit être bien plein!

Jour 3: Balade sur l’Arenal

Aujourd’hui, nous rejoignons Virginie, Robert et Mélanie que nous avions déjà croisé à Los Angeles. En effet, ils sont également venus au Costa Rica après les Etats Unis, et nos itinéraires se croisaient à Arenal! Un superbe opportunité de les revoir.

Mélanie étant en fauteuil roulant, ils ont organisé leur voyage à l’aide d’une agence spécialisée. Ils ont donc un van et un guide pour eux pour leur séjour. Un bel exemple que tout est possible malgré leurs contraintes.

Pour la matinée, nous sommes donc allés nous balader sur l’Arenal. Pas à la traditionnelle randonnée de l’Arenal 1968 que la plupart des touristes font, car le chemin n’est pas adapté au fauteuil de Mélanie.
Nous sommes rentrés dans le parc par le « sector Peninsula ». Cette entrée permet d’accéder à un petit chemin complètement accessible en fauteuil.

Grâce à leur guide, nous avons eu énormément d’explication sur les plantes, vu des coatis et des oiseaux. Et même un exosquelette de cigale, qui reste une fois qu’elle a finit sa mue.

De beaux miradors sur le lac artificiel donnent également d’excellents points de vue.

Nous mangerons avec eux le midi, et les rejoindront même le soir! L’après midi s’est fait cool, entre devoirs pour Raphaël et film: le temps n’est vraiment pas au beau fixe près de l’Arenal!

Informations pratiques:

Les thermes à l’Arenal: il y en a vraiment beaucoup dans le secteur de La Fortuna. On recommande vraiment à 100% Las Termalitas: beau, pas cher et complet. N’hésitez pas à emmener votre pique nique, ou de manger dans leur soda.

La météo: il n’a vraiment pas fait beau lors de notre séjour, et j’ai l’impression que c’est un peu tout le temps ainsi. Par contre, il pleut fort quelques minutes, et puis ça s’arrête ensuite. Nous n’avons donc pas été plus gênés que ça. Nous avons même fait notre balade de 2h avec l’autre famille avec des pluies régulières sans veste…

Manger des sushis à la Fortuna: nous sommes allés manger deux fois au Restaurante Sauru. Ils servent principalement de la cuisine japonaise, et des sushis. Hors, manger des sushis en tour du monde, surtout en Amérique latine, c’est de l’ordre de l’exceptionnel. Alors quand c’est excellent et pas cher, on partage le bon plan avec tout le monde!!

Budget pour 3 jours au pied de l’Arenal

3 nuits au Las Cabinas Dona Alicias: 168$ – 141€

Repas au Restaurante Sauru (japonais): 11 500 colons – 16€ pour 3
Courses: 10 560 colons – 15€
Repas dans un soda: 14 500 colons – 20€ pour 3
Repas au restaurant avec Virginie et sa famille: 24 060 colons – 33€ pour 3

Entrées aux thermes de Las Termalitas: 12 000 colons – 16,5€ pour 3 (4 000 colons/personne y compris les enfants)
Entrées au parc Arenal: 39,55$ – 33€

1 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :