Corozalito: 4 jours avec les tortues

Nous quittons Monteverde pour rejoindre Corozalito, une toute petite bourgade sur la côte Pacifique du Costa Rica. Nous avons décidé d’aller là (et non à Samara comme beaucoup le font) suite au conseil de Tout Costa Rica. En effet, à cet endroit il est possible d’y observer des tortues pondre… ou sortir du sable une fois éclos!!

Jour 1: La route entre Monteverde et Corozalito

Etat de la route et itinéraire

Dès le départ nous avons eu la surprise de constater que notre GPS ne nous emmenait pas dans la direction que nous avions imaginé. En effet, Google et Maps.ME nous faisaient revenir sur nos pas, alors que le GPS nous fait couper dans la montagne.

On décide de lui faire confiance, mais avec la peur de se retrouver sur des routes galères… Finalement nous avons eu raison, la route était parfaitement praticable, même bitumée !

Mais ça… C’était avant d’arriver dans les 70 derniers km. A partir de là, nos avons suivi une route en terre jusqu’au bout. Là aussi, nous avons eu un doute. Notre GPS nous a emmené jusque Jicaral avant de bifurqué vers le Sud, alors que Google Maps nous faisait redescendre bien plus tôt. La route de Google est elle plus mauvaise, ce qui expliquerait le détour de notre GPS? Allez savoir, mais dans tous les cas la route que nous avons pris n’était finalement pas si mauvaise. Des trous de temps en temps à éviter, mais nous arrivons sans encombres, et c’est bien le principal!

Notre logement à Corozalito: Las Cabinas Tortugas

Las Cabinas Tortugas nous a été recommandé par Tout Costa Rica, nous leur avons donc fait confiance. Pour la première fois depuis longtemps, je n’avais pas une idée claire de ce que nous avions réservé: j’ai trouvé peu de photos sur internet, et pas de site web. Du coup, je n’avais que les quelques infos que Randall, le propriétaire, m’avait donné par WhatsApp.

Au final, nous avons découvert un logement sympathique: des petites maisons avec cuisine bien équipée, deux chambres avec un lit double et un lit superposé à chaque fois, deux piscines (une petite peu profonde avec une protection contre le soleil et une plus profonde), des hamacs, des chaises à bascules… Le tout au calme, au milieu des oiseaux, des singes et du chien de l’hôtel!

Le seul hic, c’est le wifi. Il a le mérite d’exister, mais il est plutôt lent. Surtout aux heures « de pointe » où tout le monde se connecte dessus. Mais ça fera bien l’affaire.

Il y a des ventilateurs dans les chambres, mais ils sont assez bruyants. Mais on a quand même assez bien dormi.

Sortie tortues

Le gros point fort de Corozalito, c’est la plage qui se trouve à 2km de notre logement. Nous y avons été dès la première après midi, histoire de se rafraîchir: il fait plus de 32° ici!
La plage est belle, avec des arbres pour se protéger du soleil, et quelques vagues pour s’amuser.

Mais la nuit, cette plage est le terrain des tortues: toute l’année, elles viennent y pondre leurs oeufs. Il y a évidemment des périodes avec une forte affluence, mais même en période basse il y a toutes les nuits des tortues qui viennent.

C’est ainsi que nous arrivons à 10h du soir sur la plage, accompagnés d’un guide. Il nous donne les quelques consignes. Pas de lampe blanche, uniquement des lumières rouges afin de ne pas éblouir les tortues. Ne jamais se trouver sur son chemin, lui laisser de la place… Et c’est partit!
La nuit est particulièrement belle, avec en vue la voie lactée…

Durant les 3 heures sur place, nous observons des ratons laveurs (friands des oeufs de tortues, ils connaissent bien le secteur…), des crocodiles au loin et… Une tortue bien sûr!

Notre guide l’a repéré quand elle sortait de l’eau. Nous attendons un peu qu’elle trouve sa place, puis nous l’observons creuser son trou. On est étonnés de voir à quel point elle est agile de ses pattes arrières: elle arrive à former une sorte de cuillère pour aller chercher le sable au fond et creuser.

Une fois le trou creusé, elle se retourne et commence à pondre. Le guide nous explique qu’à ce moment là, plus rien ne peut la déranger, elle est dans une sorte de transe. Et c’est d’ailleurs comme ça que les jaguars du coin viennent les manger sans risques qu’elles se défendent… Sympa hein!!

Une fois la ponte terminéee, elle rebouche le trou. A la fin, elle tasse le sable et c’est comique à regarder: c’est comme si elle se dandinait pour écraser le sable!

Puis, retour à la mer… Au fond de moi, je lui souhaite bonne chance, ainsi qu’aux oeufs qu’elle vient de déposer. Malheureusement, 40min après, nous repassons au même endroit et constatons un triste spectacle. Un raton laveur s’est délecté des oeufs frais…

J’en ai mal au coeur. Je demande au guide s’il y a une chance pour qu’il reste des oeufs entiers au fond, il me dit que normalement non. Un raton laveur mange tout normalement, mais il vérifie à l’aide de gants en creusant. Et là surprise: plus d’une vingtaine d’oeufs sont intacts. Il les remet dans le trou, recouvre tout, et retasse bien. J’espère que ceux là ne seront pas trouvés, surtout que normalement l’oeuf de tortue ne fait pas partie des repas du raton laveur. Quand il mange ça, il est juste bon pour dormir toute la journée tellement il est calé… Va donc manger des fruits plutôt et laisse les tortues tranquilles!!

Stéphane et Raphaël retourneront voir les tortues les 2 nuits suivantes. Ils sont plus courageux que moi, surtout que ces fois là il a fallu se lever à 1h du matin (la marée montante étant plus tard). Et à chaque fois, ils ont pu en voir!

Jour 2: tranquille…

Aujourd’hui, c’est tranquille. Au programme après l’école (il faut bien): baignade, montage de cabane en bois flotté et body board.

C’est dur la vie au Costa Rica!

Jour 3: Samara

Cette fois, nous sortons de la petite bourgade de Corozalito. Il faut bien avouer, à par la plage, il n’y a pas grand chose à faire dans le coin.

C’est ainsi que nous arrivons à Samara après une petite heure de route, ou plutôt de piste.
Samara n’a vraiment rien à voir avec Corozalito. C’est une ville touristique, avec ses bars, restaurants, vendeurs de souvenirs… Ca nous fait du bien de retrouver comme un air de vacances.

Nous mangeons dans un restaurant en bord de plage, puis lézardons sur la plage, jouons dans les vagues. Stéphane va même lancer le drone pour de jolies prises de vues, chose impossible à Corozalito à cause de l’aérodrome tout proche (bien qu’on ai entendu qu’un seul avion en 4 jours, voler à proximité d’un aéroport est interdit).

Jour 4: piscine et balade

Au départ, nous avions prévu de faire une balade après le petit déjeuner. En effet, Randall (le propriétaire) nous a donné la veille un descriptif d’une balade qui a l’air tout à fait sympathique.
Malheureusement, dès notre réveil nous sentons qu’aller se promener de suite ne va pas être agréable: il fait particulièrement chaud!

Nous décidons donc de faire l’inverse: école, baignade dans la piscine du logement, jeux de société, ping pong… Nous irons nous balader en fin d’après midi quand ce sera plus supportable.

C’est ainsi que nous passons une partie de la journée à profiter du logement, entre jeux de société et piscine.

En fin d’après midi, nous parcourons le petit sentier qui se trouve derrière notre chambre, sur conseil de Randall. Une chouette petite balade avec des arbres magnifiques!

C’est ainsi que se termine notre séjour à Corozalito. Demain, nous prenons la direction du Rincon de la Vieja, un volcan du Nord du Costa Rica.

Informations pratiques

Las Cabinas Tortugas: nous recommandons l’endroit, malgré le manque de climatisation (mais j’ai l’impression que pour trouver de la clim là bas, ça va être compliqué!). La piscine et le secteur sont vraiment agréables. Pour réserver là bas, contactez Randall par WhatsApp au +506 8319 5999.

Température: attendez vous à ce qu’il fasse chaud, très chaud, à Corozalito. On n’est jamais passés sous la barre des 30°C (sauf la nuit pendant les tortues où il faisait 24°C…). En plus, le vent n’est pas franchement rafraîchissant.

Durée à Corozalito: je pensais trouver un peu plus d’activités sur place. Finalement, il n’y a pas grand chose à faire dans le secteur. Et si vous allez à Samara, la moindre activité coûte cher: on s’est renseigné pour une balade, 40$/personne pour 2h!!
Je vous conseille donc de prendre 3 nuits si vous voulez vous poser, 2 nuits si vous venez que pour les tortues. 1 nuit serait franchement court, surtout quand on voit la route pour arriver. Autant profiter de 2 nuits pour se poser un peu à la plage ou aller à Samara.

Budget pour 4 jours à Corozalito

4 nuits à Las Cabinas Tortugas: 280$ – 235€ pour 3. Il fait un prix par personne par nuit:
25$ pour 1 personne
50$ pour 2 personnes
70$ pour 3 personnes
88$ pour 4 personnes etc.

Soda sur la route entre Monteverde et Corozalito: 11 800 colons – 16€ pour 3
Courses pour les petits déjeuners et repas au logement: 48$ – 40€
Repas au restaurant à Samara: 23 650 colons – 32€ pour 3

Parking à Samara: 2 000 colons – 3€

3 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :