Monteverde: 4 jours dans la forêt de nuages

Nous sommes partis du reposant village de San Gerardo de Dota pour nous diriger vers Monteverde. Au programme: tyroliennes et parcs!

Jour 1: La route entre San Gerardo de Dota et Monteverde

Le trajet entre San gerardo de Dota et Monteverde

La route a été vraiment en bon état sur la plupart du chemin. Il n’y a que sur la dernière partie qu’il a fallu être vigilant: de bons gros trous parsèment le bitume… Mais rien de bien méchant (en tout cas si vous roulez pas dedans!).

Par contre, comme nous sommes passés près de San José (la capitale), qui plus est le week-end, il y a eu pas mal de bouchons à cet endroit.
Mais on s’en est plutôt bien sortis: nous avons mis environ 5 heures, avec 30min de pause repas dans un petit restaurant en bord de route.

Notre logement à Monteverde: la Casa de la Montana

Nous arrivons donc dans notre petit logement de Monteverde, un peu à l’extérieur de la ville. Nous avons choisi la Casa de la Montana. Le prix est tout à fait raisonnable (145€ les 4 nuits, ce qui fait 36€ la nuit) avec le petit déjeuner inclus, mais en plus la salle de bain est privative, il y a une cuisine et comme dit précédemment c’est à l’extérieur de la ville (et donc au calme dans la verdure).
Les propriétaires sont vraiment sympathiques, et le petit déjeuner vraiment bon et copieux. Bref, on recommande!!

Repas au Café Escondido

Le soir, suite au conseil du propriétaire de notre logement, nous sommes allés mangé au café Escondido qui se trouve juste en dessous de l’hôtel. Il nous l’a conseillé pour la bonne qualité des repas et le coucher de soleil.

Pour le coucher de soleil, il faudra revenir, nous sommes arrivés trop tard. Mais effectivement il doit être top, la vue est magnifique.

Mais pour les repas on confirme, c’est excellent, et pour un prix tout à fait correct. Cerise sur le gâteau, ils ont une mare juste à côté où chantent les crapaud toute la soirée… On s’est régalés de les observer gonfler leur gorge pour émettre ce son si particulier!

Jour 2: la réserve de Curi Cancha

Ce matin, nous avons rendez vous avec notre guide Rafael (facile à retenir!) pour visiter la réserve de Curi Cancha, à 8:00.

Nous sommes avec un autre couple de français, Morgane et Matthieu, qui sont en voyage depuis Octobre 2019. A croire qu’il n’y a vraiment que les voyageurs au long court qui sont à l’étranger en ce moment! Je pense que ce n’est pas loin d’être la vérité…

Nous déambulons dans le parc pendant 3 bonnes heures, à la recherche de la faune locale.

Dès le début, Rafael nous trouve des petits oiseaux dont je ne me souviens plus trop du nom…

Il continue par nous expliquer comment cette sorte de figuier pousse: ses graines sont posées sur les branches d’un arbre lors de déjections des oiseaux. Il commence à pousser sur l’arbre, puis « jette » ses racines pour qu’elles rejoignent le sol. Une fois enraciné, commence la lutte pour la survie: il prend les nutriments de la terre, encercle l’arbre principal, grossit, et finit par le recouvrir totalement… Privé de lumière et de nutriments, l’arbre « hôte » finit par mourir et se décompose. On trouve ainsi après plusieurs dizaine d’années des figuiers creux: c’est là où se trouvait l’arbre hôte au départ!!

Puis, un coatis arrive. C’est un mammifère omnivore, un fouineur qui mange de tout. Il est venu vers nous en courant, méfiant mais pas franchement terrorisé par notre présence! Nous en croiserons un autre, lors d’une observation des colibris.

On continue la visite par observer toutes sortes d’oiseaux: colibris, quetzals (qu’on a vu de particulièrement près cette fois, plus qu’à San Gerardo!), chouettes, toucans, dindes, et pleins d’autres.

Le guide nous avait été recommandé par Tout Costa Rica, aucun regret. Il a été très pro et a bien pris le temps de nous expliquer beaucoup de choses. Vous trouverez son contact dans la rubrique « Informations pratiques » ci dessous.

L’après midi, pas grand chose à raconter: école, quelques courses pour profiter de la cuisine de l’hôtel et renseignements sur les activités des prochains jours.

Jour 3: balade au Santuario Ecologico de Monteverde

Comme dit plus haut, nous avons passé quelques temps à réfléchir sur les activités à faire à Monteverde. Ce n’est pas qu’il n’y a pas grand chose à faire, loin de là! Mais les activités les plus courantes sont chères et nous n’avons pas que de bons retours…

Faut il absolument faire les tyroliennes de Monteverde?

Par exemple, l’activité la plus courante à Monteverde sont les tyroliennes et les ponts suspendus. Plusieurs sociétés en proposent: 100% aventura, Sky adventure ou le plus connu Selvatura.
Mais pour juste des tyroliennes et des ponts au dessus de la canopée, le prix varie pour nous 3 de 140$ (avec juste un petit pont à 100% aventura) à 280$ (avec Sky adventure). Avec Selvatura, il y a une remise de 20% avec la carte Tout Costa Rica, mais même ainsi ça reste très cher (239$ sans la carte, 191,20$ avec pour nous 3).

Mais si nous avions eu un bon retour sur les tyroliennes, je pense que nous aurions mis le prix. Le problème c’est que toutes les familles qui l’ont fait avant nous disent la même chose: ils enchaînent trop vite. A peine à la fin d’une tyrolienne ils vous harnachent sur la suivante, vous n’avez même pas le temps de profiter de votre arrivée. Quand aux ponts, le retour est souvent « c’est pas mal, mais pas plus que ça ». Au final, le rapport qualité-prix n’y est pas, surtout pour des personnes comme nous qui en avons déjà fait à Banos en Equateur (là bas par contre ils prenaient bien le temps!). En plus, près de chez nous dans les Vosges nous avons également de quoi faire des tyroliennes… Donc tant pis, on passe notre tour!

Donc j’ai envie de dire, si vous n’avez pas eu l’occasion de faire de tyroliennes, ou si vous êtes vraiment fan de ça, allez y. Sinon, la question se pose vraiment, à chacun de prendre sa décision en connaissance de cause.

Balade au Santuario Ecologico

Nous avons donc finalement opté pour cette 2e journée une activité nature. Il y a beaucoup de sentiers dans les alentours, au sein de différentes réserves: Bosque Nuboso, Santa Elena ou encore le Santuario ecologico.

Après une balade sur les sites internet des réserves, lecture d’avis, comparaison des prix, nous avons opté pour le santuario ecologico. Le prix n’était pas délirant (vous avez même une remise avec la carte Tout Costa Rica), et la réserve à l’air plus intimiste, moins touristique que les autres. Notre but étant de nous promener en forêt, c’était l’idéal. Mais bien sûr si en plus nous voyons des animaux c’est top!!

Et bien nous avons été enchantés. Effectivement, la réserve est bien plus « naturelle » que ce que nous avons pu voir comme photo des autres réserves. Il y a un sentier, mais qui plonge dans la forêt naturellement. Entretenu, sans être intrusif.

Nous nous sommes baladés ainsi pendant un peu plus de 2 heures. Il y a 3 sentiers (bleu, jaune et vert), nous avons fait le plus long (le bleu).

Le sentier descend pour rejoindre de jolis panoramas sur les gorges. Il faut bien sûr remonter ensuite, mais c’est une boucle, à l’ombre et sous la fraicheur des arbres, ça reste donc tout à fait gérable.
Tout en haut, il est même possible d’aller voir une petite cascade.

Nous y avons observé de beaux arbres atypiques, mais également des coatis et des toucans. Magique!

Le reste de l’après midi sera réservé à de la paperasse pour la suite de notre voyage, puis nous retournons au café Escondido pour pouvoir cette fois profiter du coucher de soleil!

Jour 4: Paresseux et reptiles

Pour notre dernière journée à Monteverde, nous avons choisi de visiter les deux sanctuaires de Selvatura: celui des reptiles et batraciens, et celui des paresseux.

Ce sont de vrais refuges: les animaux ont été récupérés suite à des accidents de la route, des maladies etc. et ne peuvent être remis en liberté.

A l’aide d’un guide, nous avons pu observer et avoir des explications sur beaucoup de serpents, de lézards et de grenouilles.

Puis, nous sommes passés du côté des paresseux. Quel plaisir de les voir de si près (tout en ne les dérangeant pas dans leur sommeil, bien sûr!). Bien sûr on préfèrerai les voir dans la nature… Ils sont ici suite à du braconnage, des accidents, etc. Ne pouvant les remettre dans la nature (ils ne survivraient pas), ils sont dans ce refuge, que nous avons trouvé vraiment vaste. Nous avons eu l’impression qu’ils sont à l’écoute de leurs besoins physiologiques et psychologiques, ce qui nous a rassuré.

L’après midi, nous faisons l’école de Raphaël puis nous baladons dans le centre dans les boutiques… Tranquille quoi!

Demain, nous reprenons la route direction la Playa Corozallito! Nous quittons donc le vent de Monteverde pour retrouver le soleil et la chaleur de la m

Informations pratiques

Curi Cancha: c’est une de ces réserves où il vaut vraiment mieux prendre un guide. Vous y verrez principalement des oiseaux, l’oeil acéré des guides et leur longue vue vous sera donc particulièrement utiles. Contact de notre guide Rafael (WhatsApp): +506 8838 8145

Courses: il y a largement de quoi faire ses courses à Monteverde, n’hésitez pas à prendre un logement avec cuisine. Attention, un petit paquet de pistaches coûte aussi cher que du jambon! Je sais pas pourquoi, mais les pistaches sont beaucoup plus chères que les cacahuètes ici!!

Budget pour 4 nuits à Monteverde

Logement

4 nuits à la Casa de la Montana: 158$ – 145€

Transport

Péages entre San Gerardo et Monteverde: 2 345 colones – 3€

Repas

  • Dans un soda sur la route: 8 000 colones – 11€ pour 3
  • Au Café Escondido: 35$ – 29€ pour 3
  • Dans un soda à Monteverde: 10 400 colons – 14€ pour 3
  • Au restaurant Sabor Tico: 22 990 colons – 31€ pour 3
  • Quelques courses basiques (pour des sandwichs, pistaches et soupes chinoises): 8 390 colons – 11€

Activités

  • Entrées à la réserve Curi Cancha: 20$/adultes et 12$/enfant (-15% si vous avez la carte Tout Costarica)
  • Guide pour la réserve Curi Cancha: 23$/personne
  • Réserve Sanctuary Ecologico: 51$ pour 3 (-25% si vous avez la carte Tout Costarica)
  • Entrées au sanctuaire des reptiles de Selvatura: 17$/personne (-20% si vous avez la carte Tout Costa Rica)
  • Entrées au sanctuaire des paresseux de Selvatura: 35$/adulte et 25$/enfant (-20% si vous avez la carte Tout Costa Rica)

3 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :