Rotorua et Hobbiton en 3 jours

Img 9289

Après Taupo et le Tongariro, nous continuons notre remontée de la Nouvelle Zélande en s’arrêtant dans une autre ville très connue des touristes: Rotorua.

Jour 1: Wai-O-Tapu, Zorb et Redwood Tree Walk

Wai-O-Tapu

Après notre nuit dans le camping, nous démarrons par une des activités les plus connues de Rotorua: Wai-O-Tapu.

Il s’agit d’une grande zone géothermique. La balade est très bien aménagée, au milieu de différentes piscines. L’odeur de souffre est très présente! On a bien mis 1h30-2h pour en faire complètement le tour. C’était vraiment chouette, il y a pas mal d’explications et différents types de phénomènes à observer.

Avec le billets, il est également possible d’aller voir un geyser juste à côté. Il est déclenché tous les jours à 10h15, mais nous avons eu l’info trop tard pour ce jour là. On reporte à demain matin!

Nous avons acheté pas mal de souvenirs à la boutique, les prix étaient vraiment corrects!
Nous avons également mangé sur place.

Zorb

Zorb, c’est un truc vraiment particulier. Imaginez de grosses boules où vous pouvez tenir à 3 dedans. Vous prenez des pentes, sinueuses ou non, et vous faites rouler ces boules dans ces pentes. Avec les gens dedans. Voilà, vous y êtes.

Alors pour que ce soit agréable même en hiver, ils mettent de l’eau chaude dedans. Tout est prévu: lampes chauffantes, musique, bus pour vous emmener en haut, sorte de téléphérique pour remonter les boules…

IMG_9172

Dès que je traiterai les vidéos de la Gopro je mettrai des images ici, vous verrez ça vaut le coup d’oeil.

Ca été inventé à Rotorua, c’était l’occasion de tester! Avec Raphaël, j’ai donc fais 2 descentes: celle avec tous les virages (la rouge sur leur site) et la plus en pente (la jaune). Grâce à l’eau, ça ne frotte pas du tout, ça ne fait pas mal, même quand on rebondit.

Raphaël s’est éclaté d’un bout à l’autre. De mon côté, j’ai trouvé ça vraiment marrant, par contre j’en aurais pas fait une 3e! J’avais franchement la nausée à la fin (Raphaël n’a pas eu le cas, ça doit le faire que quand vous êtes sujet au mal des transports). Steph n’a pas voulu le faire à cause de ça d’ailleurs.
Quand on est sur place, on l’impression que la rouge est toute tranquille, car les boules descendent moins vites à cause des virages. Mais en fait, il n’y a pas moins de sensations que la jaune, car justement les virages vous secouent dans tout les sens! Quand à la jaune, c’est vraiment la vitesse qui fait que c’est impressionnant.

Redwoods Treewalk

Pour nous remettre un peu l’estomac à l’endroit, on fini avec la Redwoods Treewalk. C’est une balade sur des ponts suspendus, au milieu de sequoias. Après ceux des USA, voilà ceux de Nouvelle Zélande!

Ici, ils ont mis tout un jeu de lumières, qui rendent le parcours sympathique la nuit. Le jour, le chemin doit avoir moins d’attrait (à moins d’être avec des petits), mais la nuit c’est vraiment sympa. C’est pas l’activité la plus folle de Rotorua, mais ça vaut le coup.

Nous allons ensuite rejoindre notre camping gratuit pour la nuit. Il se trouve juste à côté d’un spa et d’une zone géothermique (sulfur Point), ça sent fort le souffre, mais on s’y fera!

On avait regardé sur un autre parking autorisé, mais malheureusement plus de place (merci à la voiture qui s’est garé à la place d’un camping car alors qu’elle avait d’autres places… Bref). Comme c’est une ville touristique, les quelques places autorisées en camping sont vites prises, même en hiver…

Jour 2: Lady Knox, Polynesian Spa et Te Pa Tu

Lady Knox ou le geyser de Wai-O-Tapu

Comme je le disais plus haut, les billets pour Wai-O-Tapu permettent également d’aller voir le geyser qui se trouve à côté: Lady Knox. Nous y sommes donc retourné ce matin, même si c’est à 30min de Rotorua.

Il est déclenché tous les jours à 10:15. Nous sommes les premiers sur place, on est en avance! Du coup on se trouve une place tout devant, même si globalement c’est bien fait. Vous pouvez voir le geyser quelque soit votre place.

De base, il peut se déclencher naturellement. Mais pour des raisons de sécurité (et de facilité j’imagine), ils préfèrent ouvrir la zone tous les jours à la même heure, le déclencher à l’aide de savon naturel, pour refermer ensuite la zone.

Sans que ce soit absolument incroyable comme expérience (ça reste un geyser qui est déclenché manuellement), ça reste à voir. La personne en profite pour expliquer l’histoire du nom du geyser, donner des infos sur la zone du coin. Et c’est marrant de voir d’abord les bulles se créer avant que ça se propulse.

Polynesian Spa

Puis, nous prenons la direction du Polynesian Spa, histoire de profiter des sources chaudes du coin (et pas que par l’odeur qui est vraiment présente à Rotorua!). C’est vraiment le moment détente, à barboter dans les petites piscines (6 alcalines et 2 acides) qui sont entre 37 et 41 degrés.

En plus, la vue sur le lac est magnifique, il fait grand ciel bleu, c’est juste parfait!

On mangera également sur place à midi, en se faisant plaisir: jus de fruits frais, repas, dessert… On en a eu pour plus cher de repas que d’entrées ^^

Te Pa Tu, le dîner spectacle maori

A Rotorua, il y a plusieurs solutions pour voir un spectacle maori. J’ai choisi le plus connu, qui a vraiment de bons retours: Te Pa Tu. C’est un sacré budget, c’est sûr, mais nous n’avons pas été déçus!

Ils viennent vous chercher en bus à plusieurs endroits dans la ville, pour ça été à 3min à pied de notre parking pour la nuit (à côté du spa).
Les gens sont vraiment sympas, on voit qu’ils s’éclatent à montrer leur culture, et de toute évidence s’entendent très bien entre eux (ça déconne pas mal). L’ambiance est vraiment chouette.

Une fois arrivés sur place, petite cérémonie autour du feu, puis on découvre une sorte de village. Il y a quelques ateliers, nous avons fait sur le tissage de corde, les instruments de musique, et commencé les jeux maoris. Malheureusement nous n’avons pas pu tous les faire: le spectacle commençait. C’est un petit regret: il aurait fallu plus de temps dans le village avant de commencer le spectacle.

Puis, le spectacle. Différentes danses et chants, vraiment impressionnants. On comprends vite pourquoi les adversaires des All Blacks prennent peur en les voyant faire un Haka! Par moment j’en ai eu la chaire de poule, c’était vraiment prenant (et pas que le haka).
A un moment ils proposent au public de leur apprendre des danses, on a bien rigolé (eux en me voyant galérer pour faire tourner une boule, moi en les voyant apprendre le haka!).

Et on termine par le dîner. Là où ça nous a surpris, c’est que par rapport à ce qu’on a vu en Polynésie, le dîner n’a pas l’ambiance Maori. Les saveurs oui, mais en fait ils ont pris des plats Maoris et les ont adaptés pour faire un repas un peu « classe ».
En Polynésie, ils vous montre la cuisson sous les braises, c’est sous forme de buffet avec le cochon entier… C’est beaucoup plus « familial ».
Même si c’était très bon et en quantité, et que l’ambiance était toujours très chouette, on aurait préféré quelque chose de plus naturel, moins classe. Mais ça ne nous a pas empêché de ne pas regretter notre choix!

Petite surprise à la fin: ils chantent des chansons représentant les origines des clients. On a eu peur pour la France qu’il prennent un truc bien beauf, mais non: Aux Champs Elysées! Sympa et inattendu. On a beaucoup rigolé quand elle dû trouver une chanson pour des personnes qui venaient des Îles Vierges… Elle s’est pas démontée: elle a fait chanter la cliente!!

Jour 3: Te Puia et Hobbiton

Te Puia

Ce matin, dernière activité à Rotorua avec Te Puia. C’est une zone qui nous a surpris par son côté très complet: ils expliquent à la fois les pratiques maoris (sculptures, fabrication des armes et des bijoux, tressage… C’est d’ailleurs également une école pour perpétrer les connaissances), une zone de conservation des kiwis (ils essaient de les reproduire pour les relâcher dans la nature, vu qu’ils sont en danger d’extinction) et une zone géothermique avec plusieurs geysers.

Le tout est présenté par un guide, dans un groupe plutôt restreint. Attention, comme quasi partout ici, il vaut mieux être vraiment à l’aise en anglais pour comprendre toutes les explications!! On a régulièrement du mal avec leur vitesse d’élocution et leur accent!

Ils font même des spectacles de danse/chant maoris et des sorties de nuit. A choisir entre Te Puia, Te Pa Tu et Wait-O-Tapu, si vous avez le temps de n’en faire, faites Te Puia. Vous avez un peu de tout, mais il y a quand même de quoi bien passer une journée là bas.

Nous avons enfin pu voir les fameux kiwis en vrai, bien vivants! Etant des animaux nocturnes, ils sont dans une pièce très noire, et les photos sont interdites. C’était vraiment chouette de pouvoir les observer, on espère qu’ils vont arriver à faire se reproduire leur 2 spécimens!

Hobbiton

« Dans un trou, vivait un Hobbit… » On l’attendait de pied ferme, cette activité!! C’est THE sortie à faire pour tous les adeptes de Tolkien et des films du Seigneur des Anneaux et du Hobbit. Nous avons donc pris la route pour une heure au départ de Rotorua.

La visite est vraiment bien faite. Ils nous emmènent dans un bus jusqu’au village des Hobbits. A l’aide de notre guide et de notre petit fascicule (en français, youpi!!), on se balade au milieu du village des Hobbits. Toutes les maisons ont servi lors des tournages des films, mais il n’y a pas l’intérieur (les scènes ont été tournées en studio pour plus de facilité).

Tous les détails sont fascinants, de la petite pelle de jardinier à la gravure au dessus des portes… Ils sont allés très loin dans le détail, avec un arbre gigantesque entièrement métallique d’une réalisme bluffant; ou encore le fait que durant le tournage, des gens marchaient régulièrement vers des fils à linge pour que les traces de pas soient marquées dans l’herbe!!

A la fin, nous allons boire un verre à la taverne « The Green Dragon », comme dans les films… Ici aussi, les détails sont partout!!

On a vraiment adoré notre visite. La boutique de souvenirs est vraiment riche de produits dérivés, dont plusieurs que nous n’avons pas vu chez Weta par exemple. Raphaël s’est fait plaisir, on va devoir acheter une valise ^^

Ce soir, c’est camping gratuit juste à côté d’un terrain de rugby, à 40min de Hobbiton.

Budget pour 3 jours entre Rotorua et Hobbiton

Activités

Wai-O-Tapu: 76$ – 43€ pour 3
Zorb: 230$ – 130€ pour 2 personnes et 2 descentes chacun
Redwoods Treewalk: 102$ – 58€ pour 3
Polynesian Spa: 120$ – 67,5€ pour 3
Te Pa Tu: 617, 10$ – 349€ pour 3
Te Puia: 231$ – 130€ pour 3
Hobbiton: 222$ – 126€ pour 3

Repas

Café et gâteau à Wai-O-Tapu: 10$ – 5,5€
Restaurant de Wai-O-Tapu: 55$ – 31€
Courses: 163$ – 92€
Repas au Polynesian Spa (en se faisant franchement plaisir): 125$ – 70€
Boissons à Te Pa Tu (non compris): 24,50$ – 14€
Café et boisson à Te Puia: 11$ – 6€

Autres

Souvenirs à Wai-O-Tapu: 227$ – 128,50€ (gilet, tshirts…)
Achats au Polynesian Spa: 32$ – 29€
Souvenirs à Hobbiton: 122€ (dont une grosse figurine)

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 24 =