Une semaine en Islande en famille: itinéraire, conseils et budget (2016)

Lac Kleifarvatn - Islande

  L’Islande en hiver en famille
Du 10 au 17 Février 2016

l’Islande… Pays des volcans, de la neige, des aurores boréales, des cascades… Une langue imprononçable, du froid, des sources chaudes… C’est l’image que je m’en fait.

Lorsque vous parlez d’un voyage en Islande en hiver, on vous dit souvent « Tu es sûre?? ». Ouiiiii!!
L’Islande a deux visages, l’un en été, l’autre en hiver. C’est presque deux pays différents. Vous n’aurez pas d’aurores boréales en été, mais vous aurez le soleil de minuit (il fait encore jour à minuit en été…). Vous aurez accès en été à des endroits impraticables en hiver. Les paysages sont tellement différents avec ou sans glace/neige! Le revers de la médaille en été, c’est que la période touristique bat son plein, il y a des touristes en masse, et les prix explosent. Car il faut le savoir, l’Islande est un pays nordique, et donc cher! En hiver, le moindre hôtel dépasse les 110€ la nuit, alors l’été… Fidèle à moi même, vive Airbnb…

Alors oui, mon choix s’est fait sur l’hiver (grâce aux aurores boréales, et les prix aussi…)

Nous nous sommes bien équipés (merci à fond la forme…): sous vêtements chauds, vêtements chauds, chaussures de marche chaudes, coupes vent, crampons… Et c’est partit!

Le Lonely Planet et Internet m’a permis de monter le programme. J’ai réservé à l’avance les logements sur Airbnb et un hôtel, ainsi que le Quad et la spéléologie.

Points d’intérêts:

Blue Lagoon / Reykjavik / Lac Kleifarvatn / Seltùn / Grindavik / Gunnhuver / Thingvellir / Laugarvatn / Geysir / Secret Lagoon / Skogafoss / Jokulsarlon / Reynisdrangar / Seljalandfoss

Moyens de transport:

Avion (aéroport de Reykjavik avec Wow) / Voiture de location (un Suzuki Grand Vitara, avec Icerental)

Logement:

Airbnb la plupart du temps, un seul hôtel sur la route de Jokulsarlon

Durée et saison:

7 jours, en Février (Hiver).

 

VItinéraire une semaine en Islande en hiveroici l’itinéraire que nous avons effectué. Nous avions prévu d’aller visiter également le côté Nord-Ouest de l’Islande, mais la neige nous a rappelé à l’ordre… (voir nos péripéties du jour 4)
C’est un itinéraire qui se fait facilement en 7 jours, mais il faut bien réserver les logements au fur et à mesure sur la route. Nous n’avons pas fait d’allers retours, les logements sont pris au plus près de l’itinéraire. Le rythme est soutenu pour optimiser le temps sur place.
Il y a de la route (plus de 1000 km au final), il ne faut donc pas avoir peur de rouler.

Jour 1 : décollage et arrivée à Reykjavik 

Départ de Roissy Charles de Gaulles avec la société Wow (c’est un peu le EasyJet Islandais). Nous sommes en pleine période hivernale, peu de compagnies aériennes font le trajet. Nous partons un mercredi, autre astuce pour faire baisser les prix. Au final, bagages compris, aller retour pour 3 (dont un enfant de 6 ans), nous avons payé 850€.

Le vol est parfait: départ à l’heure, arrivée à l’heure à la minute près. Le ciel dégagé nous permet d’avoir une vue magnifique sur l’Islande, avec ses glaciers et ses volcans un peu partout.

Puis, la journée commence à se compliquer. Nous recherchons notre agence de location de voiture, et tombons finalement sur une personne de la société Iceland car rental. Nous partons avec lui, pour se rendre compte trop tard que ce n’est pas la bonne société, nous c’est Icerental… Malgré tout les islandais sont hyper serviables, la personne a appelé la (bonne) société, qui viendra ensuite nous chercher.

Blue LagoonUne fois notre Suzuki Grand Vitara enfin en main (et des roches volcaniques dans le sac du crapaud ^^) nous voilà partis vers le Blue Lagoon, une source chaude très connue dans le coin. Tellement connue que Oh déception, impossible de rentrer ils sont pleins! Crapaud est bien sûr déçu, il attendait cela depuis le matin. Ce n’est que partie remise, nous réservons pour demain soir! Alors si vous y allez un jour, RE-SER-VEZ! J’avais lu partout que ce n’était pas nécessaire en hiver, et bien si! Nous en profitons tout de même pour faire une petite photo et admirer les paysages volcaniques du coin.

Nous nous dirigeons donc vers notre logement Airbnb à Reykjavik (qui sera également une petite déception, mais rien de grave), pour y déposer nos affaires. Puis direction au restaurant Gló à Reykjavik (conseillé par le Lonely Planet), où nous passons un très bon moment.

Petite balade dans la capitale, très sympathique. Petit shopping, et retour au bercail pour une bonne nuit!

Jour 2: Lac Kleifarvatn / Seltun / Grindavik (Quad) / Gunnhuver / Blue Lagoon 

Une journée magnifique et bien chargée!

Nous nous équipons pour affronter le froid, l’Islande nous a offert un beau manteau blanc ce matin, et nous avons prévu une journée de balade!

Nous commençons par le lac Kleifarvatn, et sa plage de sable noir. Plage que nous ne verrons pas, car tout est gelé et recouvert de neige! Nous ne sommes pas déçus pour autant, la route nous a offert de magnifiques paysages, et nous nous arrêtons au lac faire quelques photos. C’est superbe, la lumière rasante du matin donne des images magnifiques.

Puis direction Seltun, une zone géothermique très active, où l’eau sort bouillante de la terre, avec une forte odeur de souffre… On en prend plein les narines! Ce qui nous permet d’expliquer à Crapaud pourquoi cette eau sort ainsi de la terre. Les passerelles de bois nous donne accès aux différentes sources. Et nous rencontrons… Des oies!! Le tout donne une très bonne expérience!

NouSoupe à la langoustine - Islandes avions prévu de voir un lac pris dans un cratère de volcan, mais l’accès semble très limite, et il aurait été de toute manière gelé. Donc direction Grindavik pour notre repas de midi. Nous devons faire un long détour, car la route la plus courte est également inaccessible à cause de la neige.

Nous arrivons dans le petit café que j’avais repéré grâce au Lonely Planet, le Bryggjan. Il est basé juste à côté du port, nous entendons les mouettes qui attendent les pêcheurs! Nous mangeons une soupe de langoustine absolument délicieuse, repas emblématique de l’Islande.

 

Puis, nous allons vers notre tour en Quad. Une heure de balade au milieu de la neige et des paysages chaotiques de l’Islande. Personnellement j’ai un peu luté contre mon quad pour le diriger de temps en temps (c’est que c’est lourd ces machins! Et ça glisse!), mais l’expérience est unique. Nous avons tous les trois été enchantés, d’autant que nous n’avons pas eu froid grâce à l’équipement prêté par la société.

Depuis le matin le temps est parfait, grand ciel bleu dès qu’on sort de la voiture!

Puis, nous nous improvisons une balade pres d’une nouvelle source chaude. En effet, j’avais prévu très large, du coup il nous restait entre deux et trois heures avant d’aller au Blue Lagoon.

Ouverture de notre petit guide qui ne nous quitte pas, puis direction Gunnhuver. On est immédiatement surpris par la puissance de la vapeur qui sort ici. Nous voyons un phare non loin, et décidons de le rejoindre. Nous tombons du coup sur un panorama exceptionnel, une falaise qui tombe à pic. Splendide et revigorant! Comme quoi, les plus belles expériences sont parfois les plus imprévues.

Entrée du Blue Lagoon - IslandeEnfin, direction ce qu’attendait tant Crapaud. Le Blue Lagoon, pour nous baigner dans cette source pleine d’argile qui sort entre 37 et 40 degrés! Expérience également inoubliable, on ne se baigne pas ainsi tous les jours…

Malheureusement je n’ai pas beaucoup de photos à vous montrer. Nous avons été de nuit, les photos prises avec la Gopro ne sont pas concluantes du tout!

Retour au bercail pour la petite famille. Nous récupérons un autre appartement sur Reykjavík toujours via Airbnb, où nous nous sentons comme à la maison! Parfait! Toute la famille va bien dormir cette nuit…

Jour 3: Thingvellir / Laugarvatn (spéléologie)

Sur la route de Thingvellir - IslandeNous partons de Reykjavík en pensant pour de bon… Mais l’Islande va nous réserver des surprises qui nous poussera à revenir. Nous nous dirigeons vers Thingvellir, un parc national reconnu pour entre autres choses se situer pile sur la jointure de deux plaques tectoniques. Ces deux plaques se séparent, ce qui permet de facilement observer le phénomène.

Sur le chemin, du blanc, partout… Un ciel bleu magnifique… Et -18 degrés!! Autant vous dire qu’on a testé les capacités de résistance de notre équipement spécial froid, et nous le validons! Contrairement à certains touristes que nous croisons, nous n’avons froid qu’aux endroits où la peau dépasse…

Nous mangeons sur la route pour rejoindre Laugarvatn, où nous attends notre guide pour de la spéléologie avec caving.is. La route devient elle est aussi blanche, mais notre 4×4 tiens le coup sans soucis!

L’expérience sera inoubliable. Le guide ne peut nous emmener directement à l’entrée de la grotte, car il a neigé récemment et même son énorme Ford n’y pourra rien. Une petite demi heure de marche dans la neige fraîche et le GPS de notre guide nous emmènera devant une petite cavité. Armé de sa pelle, le guide se met à agrandir l’ouverture en creusant dans la neige… Qui s’effondrera rapidement sous son poids! Plus de peur que de mal, il a atterrit en douceur.

Dans la grotte nous attends de belles découvertes, des explications sur le déroulement d’une éruption volcanique, de la roche fondue, de l’escalade, des passages très étroits… Un bonheur pour toute la famille ! Ici aussi les équipements sont mis à rude épreuve, et résisteront jusqu’à la fin, à notre étonnement d’ailleurs… C’est que c’est abrasif la pierre de lave.

La fin est épique, la sortie est bouchée par la neige… Encore une fois le guide sera l’homme de la situation, et creusera dans au moins 1 mètre de neige avant de voir à nouveau le ciel bleu! Sortie sportive, avec un crapaud à bout de bras pour le faire sortir!

Restaurant bière - IslandeBien fatigués, nous voilà à selfoss pour rejoindre notre logement chez un couple adorable. Un repas dans un restau très sympa, et au dodo…

 

 

 

 

 

 

 

 

Geysir - IslandeJour 4: Geysir / Gulfoss / Secret Lagoon

Nous commençons la journée par visiter le site de Geysir, lieu qui (comme son nom l’indique) regroupe plusieurs geysers. L’un d’eux est particulièrement actif, avec une explosion toutes les 5 à 10 min. Particulièrement instructive, cette visite nous a beaucoup plu.

Puis direction la cascade Gullfoss, à 15 min de route. Elle est énorme et magnifique. Prise dans la glace, son bruit se fait entendre avant d’arriver à la voir…

Secret Lagoon - IslandeAprès un bon repas qui nous réchauffe bien (le vent souffle!), nous allons vers une nouvelle source chaude, le Secret Lagoon à Fludir. Nous nous y baignons et apprécions ce bain chaud en plein air!

Les Islandais aiment beaucoup ces endroits, je comprend pourquoi ! Ce lagon est à ciel ouvert, parfaitement intégré dans la nature. Moins touristique que le Blue Lagoon, je conseille vivement.

 

 

Nous avons du temps devant nous avant de rejoindre notre logement, nous décidons d’aller une petite cascade au nord, quitte à faire un détour.

Pour retrouver notre logement, nous décidons de prendre une route contournant un volcan très actif, afin de le voir de plus près. C’est la plus mauvaise idée que nous avons eu depuis bien longtemps…

La route est dégagée, à part quelques endroits où la neige s’entasse, mais rien d’insurmontable. Sauf une fois, et nous nous retrouvons posés dans la neige, sans pouvoir bouger la voiture d’un cm. Nous essayons de dégager la voiture à la main, peine perdue. Nous voilà obligés d’appeler les secours: nous sommes perdus au milieu de l’Islande!! La vision de la future facture nous mine le moral… Nous avons les secours au téléphone, puis la police, puis notre société de location de la voiture. En attendant le rappel de ces derniers, nous apercevons des phares dans le rétro… Branle-bas de combat, warnings et tout le tremblement pour signaler notre présence. Nos sauveurs sont là , mais ce n’est pas ceux attendus au départ: une société de tour de motoneiges passait par là pour ramener leur matériel… Ils nous dégagent de notre tas de neige (par deux fois), et nous éviterons donc la note salée d’un dépannage de nuit et une perte de temps énorme!!

Autant vous dire qu’on ne se fera pas avoir une deuxième fois, et que nous n’avons jamais été aussi contents de retrouver des lits douillets! Crapaud a été très courageux, même en sentant notre stress…

Jour 5: Skogafoss / Jokulsarlon

Après un repos bien mérité, et quelques caresses aux chevaux du propriétaire de notre logement, nous allons atteindre le point le plus à l’est de notre périple. Avant cela, direction la belle cascade Skogafoss. Nous sortons les crampons pour pouvoir l’observer en toute sécurité (ça suffit les aventures, et ça glisse!!).

Elle est magnifique, et nous nous retrouvons avec une pellicule d’eau sur nos lunettes et appareils, tant le vent nous ramène de l’eau.

Paysage - IslandePuis, direction Jokulsarlon, un lac au sud- Est de l’Islande, où se dépose des icebergs venant d’un glacier tout proche, avant de se jeter dans la mer. Nous avons 1:30 de route, mais l’Islande nous offre ses plus beaux paysages, à l’aller comme au retour. En effet, nous traversons des déserts de neige, sous un ciel bleu magnifique. Nous longeons le volcan qui a explosé en 2010 et causé tant de retards d’avions (je noterai son nom quand je serai sûre de l’écrire correctement …). Nous en profitons d’ailleurs pour visiter son musée, où un petit film va nous expliquer les conséquences, positives et négatives, sur une ferme juste à côté.

Le lac nous émerveille de ses couleurs, et nous nous baladons le long de sa plage. Raphael en profite pour jouer dans la neige, et nous allons ensuite côté mer. Là nous récupérons du sable noir à ramener à la maison, et avons même la chance de croiser un phoque!

Puis, retour à l’hôtel et fin de cette belle journée. Le temps promet d’être bien moins radieux demain, ils ont prévus une forte pluie! Suite dans les prochains épisodes..

Jour 6: Reynisdrangar / Seljalandfoss

Comme prévu, nous subissons la pluie islandaise!

Première étape pour notre retour vers l’ouest, Reynisdrangar avec ses colonnes basaltiques qui résistent à l’assaut de la mer, ainsi que sa plage de sable noir.

Le vent déchaîne la mer, on en prend plein les yeux et les oreilles! La pluie n’est pas trop présente à ce moment, ce qui nous permet de bien en profiter!

Cascade - IslandeSur la route, le vent souffle tellement fort que certaines cascades ne se versent plus au sol, le vent soulève l’eau qui file doit à l’horizontale, soit carrément à la verticale pour certaines!

La voiture reste sur la route, mais parfois c’est limite, car la route est en plus verglacée.

 

 

 

Nous atteignons la cascade Seljalandfoss. Nous devions voir d’abord la cascade Systrafoss, mais elle est invisible, je pense qu’elle est complètement gelée.

Seljalandfoss a un chemin qui permet de passer derrière mais nous n’irons pas, car le vent nous ramène toute l’eau de la cascade, nous sommes vite trempés! Les images parlerons d’elles mêmes !

Centrale géothermique - IslandeNous avons du temps, et décidons donc avant de rejoindre le logement de visiter une centrale géothermique qui explique le fonctionnement de cette production d’énergie. Une petite pause culturelle très sympa, d’autant plus que les vidéos explicative sont visibles en français… Chose rare ici!

Puis c’est repartit pour retrouver notre logement, déjeuner, et au dodo

 

 

Jour 7: Reykjavik

IslandeNous avions prévu d’aller au nord ouest pour ce dernier jour, mais le site national qui indique l’état des routes montre que certaines sont très enneigées. Nous avons eu notre lot de routes difficiles, et souhaitons plutôt se faire une journée pépère…

Du coup, nous allons tout de même comme prévu voir une source chaude ( l’eau sort bouillante!) près de notre logement, avant de revenir vers Reykjavík.

Musée des aurores boréales - IslandeNous n’avons malheureusement pas vu d’aurores boréales durant cette semaine, nous allons donc faire un tour au musée des aurores à Reykjavik, qui propose une explication (traduite en français, youhou!!) sur ce que sont les aurores, les croyances etc… A la fin le clou du spectacle, un film en HD montrant des aurores, très sympa!

 

 

 

Puis, après un bon repas, direction le musée des cétacés, avec des reproductions en taille réelle.

Enfin, nous retrouvons notre tout dernier logement, qui s’avère être parfait! Demain matin, le réveil sonnera tôt, nous prenons notre avion à 6:30 pour retrouver notre terre natale…

Chiao Islande, et merci!!!

Les Crap’Astuces

Les Transports:

Pour arriver en Islande, pas 50 solutions: l’avion ! En hiver, allez voir ôté de du ccôhez Wow, compagnie low cost Islandaise, au départ de Paris. En été, le choix est plus complet !

Une fois sur place, louez une voiture. En hiver, 4×4 obligatoire. Nous avons loué un Suzuki Grand Vitara. Il nous a surpris par sa stabilité sur la glace. Le coffre n’est pas très grand, mais ça nous a suffit.

Attention au vent!!

Aucune assurance ne permettra de vous dédommager en cas d’arrachage de porte par le vent. Ne prenez pas ça à la légère. Le vent souffle en Islande, en été comme en hiver. Garez vous toujours face au vent, jamais dos au vent! Pour les personnes en couple, et sans faire de sexisme, ce serait élégant de la part de ces messieurs d’ouvrir la porte aux dames si le vent souffle vraiment fort. Une porte arrachée ou une jambe écrasée parce qu’on a pas la force de la retenir, c’est dommage !

Le Logement:

L’offre Airbnb est tout à fait correcte. Seul endroit où il n’y a rien, c’est pour aller jusque Jokulsarlon. Là, réservez hôtel assez tôt, il n’y en a pas beaucoup !

Le Top:

  • Les sources chaudes, incontournables! Le Blue Lagoon apporte un confort appréciable, mais le Secret Lagoon de Fludir est moins touristique et mieux intégré à la nature environnante. Testez les deux!^
  • La soupe à la langoustine du Bryggian à Grindavik. Une tuerie!
  • Gunnhuver, avec sa vapeur sous pression qui sort de la terre d’une façon extraordinaire, et sa falaise juste à côté. Je me suis sentie pousser des ailes!
  • La spéléologie à Laugarvatn
  • Geysir bien sûr, ce n’est pas tous les jours qu’on voit un geyser en action
  • Jokulsarlon, c’est beau…

Le Flop:

  • Rester coincés dans la neige en plein milieu de la nuit…
    Indispensable: Equipez vous toujours d’une solution d’appel d’urgence. Nous avons fait les frais de la météo capricieuse, nous étions très heureux d’avoir un téléphone qui fonctionne à l’étranger! Mieux: achetez ces cartes téléphoniques qu’ils vendent à l’aéroport de Reykjavik. Elles permettent d’appeler de l’Islande sans vous ruiner en hors forfait…
    Faites en sorte de toujours avoir à manger, à boire et plus d’un demi plein d’essence dans votre voiture.
    Surveillez constamment l’état des routes sur le site national d’Islande. Je dis bien constamment: faites en sorte d’avoir une connection internet sur un portable (par exemple avec les cartes citées ci dessous). Cela vous évitera les déboires que nous avons connu !
    En bref: soyez prudent, l’Islande est magnifique mais peut être dangereuse pour les touristes non préparés à sa météo!
  • Un logement Airbnb à Reykjavik qui nous a déçu.
  • Ne pas avoir vu d’aurores boréales. J’étais convaincue qu’il n’était pas nécessaire de réserver un guide pour les voir. J’ai eu tord. Si vous voulez vraiment en voir, réservez une excursion, ils sauront où vous emmener pour en voir.
  • Ne pas avoir réservé le Blue Lagoon. Au final nous avons eu de la chance, nous avons pu modifier notre programme pour le faire le lendemain, mais c’est sur: il faut réserver, quelque soit la saison !

La valise / le sac à dos:

Allez donc faire un petit tour chez Décathlon… Ils font des vêtements techniques contre le froid qui sont très agréables à porter, ne font pas transpirer et gardent bien au chaud.

Je ne regrette pas également d’avoir pris des crampons (également chez Décathlon), idéals quand vous marchez sur la glace pour rejoindre une cascade par exemple.

Chaussures de marche fourrées, pour garder les pieds bien au chaud. Nous avions acheté des semelles chaudes supplémentaires, mais finalement inutiles.

 

Le Budget

Le budget ci dessous est celui que nous avons eu pour un voyage d’une semaine en hiver à 3. Attention, en été les prix grimpent !

Avions:

850€ avec Wow.

Logements:

Nous avons loué la plus part du temps sur Airbnb.

Reykjavik: 61€  et 78,75: (logement entier)
Selfoss: 64,41€ (chambre privée)
Hvolsöllur: 79,13€ (chambre privée)
Borgarnes: 56,12€ (logement entier)
Reykjanesbaer: 91,09€ (chambre privée)

Location de la voiture:

380€ pour 7 jours, avec icerental.
Comptez 15€ pour une assurance collision supplémentaire
9€ pour l’assurance gravier (à prendre surtout si vous partez l’été, pour assurer pare brise, phares et l’avant du véhicule),
11€ par jour pour une assurance sable et cendre (pour assurer la peinture, les vitres et les plastiques).

Attention au vent!!

Aucune assurance ne permettra de vous dédommager en cas d’arrachage de porte par le vent. Ne prenez pas ça à la légère. Le vent souffle en Islande, en été comme en hiver. Garez vous toujours face au vent, jamais dos au vent! Pour les personnes en couple, et sans faire de sexisme, ce serait élégant de la part de ces messieurs d’ouvrir la porte aux dames si le vent souffle vraiment fort. Une porte arrachée ou une jambe écrasée parce qu’on a pas la force de la retenir, c’est dommage !

Les activités:

Blue Lagoon: 82€ par personne (gratuit pour les moins de 13 ans)
Reykjavik: gratuit pour visiter la ville (heureusement!)
Lac Kleifarvatn: gratuit
Seltùn: gratuit
Quad à Grindavik avec ATV: Compter 409€ pour 2 Quads pendant 2 heures en tour privé. Il est possible de louer des Gopro, de faire des tours d’une heure, de 3/4 heures, ou même la journée complète.
Gunnhuver: gratuit
Thingvellir: 4€ pour le parking
Spéléologie à Laugarvatn avec caving.is: 86€ par adulte, 43€ par enfant
Geysir: gratuit
Gullfoss: gratuit
Secret Lagoon: 23€ par adulte, gratuit pour les enfants de moins de 14 ans
Skogafoss: gratuit
Jokulsarlon: gratuit
Reynisdrangar: gratuit
Seljalandfoss: gratuit

Les repas:

L’avantage de réserver des logements airbnb, c’est que vous pouvez économiser sur le repas du soir. Nous avons acheté en supermarché ce qu’il fallait pour quelques repas et le petit déjeuner. L’enseigne la moins chère est Bonus, avec le gros cochon rose.

Pour des dîners au restaurant (sans faire de folies), comptez environ 30€ par personne.

Au total pour 3 pendant 7 jours en Islande: environ 3000€

A bientôt chez le Crapaud !

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :