Ayutthaya en une journée

Lors de notre Tour du Monde, nous n’avions pas pu visiter Ayutthaya à cause du Covid. Nous avions rapidement dû quitter Bangkok pour aller nous « cacher » dans le Kanchanaburi. C’est à présent chose faite!

L’histoire d’Ayutthaya

Ayutthaya est l’ancienne capitale de la Thaïlande (appellée autrefois Siam). Elle a été construite vers 1350, par le roi Ramathibodi Ier. Elle a eu jusqu’à un million d’habitant vers les années 1700!

Ayutthaya a été détruite en 1767 lors de l’invasion birmane (Bangkok l’a du coup remplacée). Mais il reste malgré tout de magnifiques temples à observer. C’est d’ailleurs aujourd’hui un parc historique classé au patrimoine mondial de l’Humanité de l’Unesco.

Visiter Ayutthaya: comment faire

Ayutthaya ou Sukhothai?

Sur les différents blogs et forums revient souvent la même question: faut il visiter Ayutthaya ou Sukhothai?

Tout comme Ayutthaya, Sukhothai est une ancienne ville, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, avec un grand nombre de temple à visiter. Il est donc tout à fait légitime de se demander lequel visiter. Ayutthaya, Sukhothai ou les deux?

Les puristes vous diront, les deux, évidemment.
Moi, je vais vous dire que ça dépends du temps que vous avez et où vous allez!

Ayutthaya se trouve à environ 1:30 de train au Nord de Bangkok (ou 2:15 de route).
Quand à Sukhothai, qui est beaucoup plus au Nord, se trouve à plus de 6:00 de route, et entre 5 et 7:00 de train. Il est également possible de prendre l’avion.

Le point bleu au sud est Ayutthaya. Au Nord, Sukhothai.

Pour visiter Sukhothai, il vaut donc mieux prévoir de visiter plutôt le Nord de la Thaïlande. Comme nous allons plutôt au Sud, nous avons décidé de visiter Ayutthaya.

Comment se rendre à Ayutthaya

Sa proximité avec Bangkok permet d’offrir plusieurs solutions pour s’y rendre:

  • En taxi ou bus: le trajet dure environ 2h-2h30.
  • En train: le trajet dure environ 1:30. C’est la solution la moins onéreuse et la plus rapide. C’est l’option que nous avons choisi.

Avant, il était possible de réserver son train sur le site de 12Go.asia. Je ne sais pas trop pourquoi, le site ne propose plus cette solution, uniquement des vans ou des taxis…

Du coup, il faut se rendre directement à la gare de Hua Lamphong pour réserver sa place. Mais nous, on a trouvé une autre solution…

Faire appel à un guide qui s’occupe de tout!

Pour notre trajet, je voulais faire: Bangkok – Ayutthaya – Kanchanaburi en une journée. Du coup, je devais:

  • Prendre un taxi jusqu’à la gare => facile
  • A la gare, prendre les billets de train => Moins facile, je ne connais ni l’endroit, ni comment ça se passe.
  • Rentrer dans le bon train… => Pas forcément simple non plus vu que je ne connais pas, mais j’imagine que ça ne doit pas être compliqué: ça doit être écrit en anglais vu que c’est une destination touristique!
  • Une fois arrivé, louer un tuktuk pour la période et négocier le prix => trouver un tuktuk n’est jamais un problème en Thaïlande. Par contre la négociation me fatigue d’avance…
  • Avoir réservé à l’avance un taxi ou Grab pour m’emmener à Kanchanaburi => là j’ai un doute. Déjà la réservation à l’avance ne me dit rien qui vaille, mais ensuite il faut trouver le taxi (Ayutthaya est une ville qui grouille, donc on peut vite passer à côté).

J’étais partie pour faire ces manips. Jusqu’à ce que je tombe sur un article de Mike sur son site Thailandee.com (que je recommande d’ailleurs!). Il conseille une guide francophone sur Bangkok, qui fait également d’autres secteurs de Thaïlande (sauf le Sud). En voilà une bonne idée!!

Cela me permettra non seulement de ne pas gérer toute la logistique transport, de ne pas avoir à négocier le tuktuk, mais en plus on va avoir une guide pour nous expliquer l’histoire d’Ayutthaya… Ni une, ni deux, je la contacte.

En moins d’une semaine d’échange, c’est plié. Elle nous réserve les transports (taxis, train et tuktuk) et nous accompagnera de la gare de Bangkok jusqu’à notre départ d’Ayutthaya. Parfait!

A pied, en scooter, à vélo ou en tuktuk ?

Visiter Ayutthaya à pied est à mon sens à éviter. En effet, cela nécessiterai de se restreindre qu’à une toute petite partie: Ayutthaya est vaste. De plus il fait vite chaud!

Le scooter, pour moi, c’est proscrit. Il faut savoir qu’en Thaïlande, il faut avoir le permis MOTO pour rouler en scooter. Non, votre permis voiture ne suffit pas. Ce qui veut dire qu’en plus d’un risque d’amende, en cas d’accident vous n’êtes pas couvert par votre assurance, vu que vous ne respectez pas la loi du pays. Et comme, en tant qu’étranger, vous serez toujours fautif au regard de la police locale, vous pouvez vous mettre dans un sacré pétrin.

Le vélo, à Ayutthaya c’est suicidaire. J’ai encore vu dernièrement un article sur une touriste décédée suite à un accident de vélo à Ayutthaya.
Les ruines sont mélangées à la ville. Il est donc nécessaire de traverser plusieurs fois des routes, les longer… Au milieu des taxis, tuktuks, scooters… Dans un pays qui n’a pas du tout les mêmes habitudes de conduite que nous. Chaque année, des gens meurent à cause de cela.
Je ne le ferai donc déjà pas seule, mais encore moins avec Raphaël!! J’ai donc un avis clairement contraire à beaucoup de blogs qui vous conseillent le vélo. Mais pour moi, c’est Safety first!!

C’est pourquoi j’ai décidé de prendre un tuktuk. Le gros avantage du tuktuk, c’est que le conducteur est Thaï et donc habitué, c’est plutôt sécurisé par rapport au scooter et au vélo, et vous pouvez quand même aller où bon vous semble tout en ayant les cheveux au vent (le taxi pour ça c’est moins top).

Notre visite d’Ayutthaya

La plupart des blogs et autres sites vous conseillent de visiter Ayutthaya sur plusieurs jours. En effet, la ville est grande et le nombre de temples importants (même si vous ne voulez pas tous les voir).
Mais par manque de temps, ça été pour nous une visite sur une journée (enfin plutôt une demi journée, vu qu’on part pour Kanchanaburi le soir). Au final, c’était pas plus mal.

Rejoindre Ayutthaya en train

Trajet de l’hôtel vers la gare

A 7:20, Kunrawee notre guide est déjà à l’hôtel (le rdv était pour 7:40). Ca tombe bien, on est quasi prêts.
Le temps de fermer les sacs, et nous faisons le check-out.

Nous rejoignons la rue principale pour attraper un taxi pour nous emmener à la gare. Après un peu d’attente, nous finissons par en trouver un. Elle lui dit d’aller vite: notre train est à 8:30, il ne faut pas traîner. Mais bon, comme elle nous l’a confié après: il n’avait pas de raison d’accélérer, plus on passe de temps avec lui, plus le compteur tourne, plus il sera payé…

Et en effet, on arrive tout juste à la gare, également à cause des bouchons. Le compteur dit 121 bahts. Je donne 200 et attends la monnaie. Rien ne vient. Kunrawee lui dit de me rendre la monnaie, il donne 20 bahts… Les comptes sont pas bons!
Elle lui dit de se dépêcher, il prétexte ne pas avoir de monnaie… Bref, on laisse tomber. Je préfère perdre 50 bahts (1€38) que louper le train! Ca nous ferait perdre une heure dans la journée, qui est déjà dense.

Donc conseil: prenez plutôt le métro pour aller à la gare. Elle me l’avait proposé, mais avec les gros sacs sur le dos, je n’étais pas motivée pour marcher 20min jusqu’au métro.

Le trajet en train Bangkok – Ayutthaya

Une fois à la gare, elle fonce chercher les tickets. En effet, elle avait réservé nos places, mais il faut tout de même se rendre au guichet récupérer les billets.

Nous arrivons tout juste pour prendre nos places. C’est d’ailleurs un peu flou: nous n’étions pas sûrs d’abord d’être sur la bonne voie, et après le contrôleur nous a demander de changer de place car nous n’avions pas pris les sièges correspondants à nos billets.

Bref, j’étais contente que Kunrawee soit avec nous… Même si je pense que ça peut se faire seuls, il faut quand même prévoir sacrément du temps avant pour être sûr de ne pas se tromper.
Donc rien de mieux qu’avoir un guide local pour nous accompagner!

Le trajet se fait en un peu plus d’une heure, au rythme des « clang clang » du train. Nous sommes en 3e classe, c’est sommaire, mais ça suffit largement. Par contre, nous avions les fenêtres du train ouvertes car il faisait beau. S’il pleut, avec les fenêtres fermées, ça doit être une sacré fournaise là dedans… Dans ce cas préférez la 2e classe qui est climatisée!

La visite des temples d’Ayutthaya

A l’arrivée du train, notre guide négocie avec un tuktuk. Elle nous parle des temples qu’elle a prévu, nous échangeons sur ce que nous souhaitons ou non: non pour voir des singes (au secours le piège à touristes), oui pour voir un temple actuellement utilisé par les familles thaïs (bref un moderne quoi).
1200 bahts pour les 5 heures prévues, c’est moins que ce qu’on avait prévu au départ!

Nous passons de temples en temples, elle nous raconte l’Histoire et des anecdotes. C’est vraiment quelqu’un de sympathique. Elle n’hésites pas à me parler d’elle quand je lui demande, elle me raconte sa vie, comment elle en est arrivée là. Je la sens sincère et entière.

Voici les temples visites:

Wat Yai Chai Monhkhon

Wat Thammikarat

La légende dit que roi Naresuan a vaincu un prince birman dans un combat de coqs. Du coup, la tradition veut que quand tu réussis quelque chose de bien dans ton travail, tu apportes un coq en offrande dans ce temple. Il y en a de toutes les tailles… Plus ta réussite est grosse, plus ton coq doit être gros!!

Elle nous explique également qu’à chaque position du bouddha correspond une journée de naissance. Voici les 2 nôtre: en méditation pour Raphaël qui est né un Jeudi, les bras croisés (qui correspond aux parents, à la famille) pour moi qui suis née un Vendredi.

Wat phanan choeng

Dans ce temple réside un bouddha de 19m de haut!! C’est vraiment impressionnant d’être à ses pieds.

Dans la même zone, nous allons voir d’abord des bassins de poissons, assez jolis. Puis, au bord de la rivière, il est possible de donner des sortes de chips de maïs colorés aux poissons chats qui se jettent littéralement dessus. Ils sont impressionnants à observer, mais je ne suis pas sûr que ce soit vraiment intéressant pour l’animal…

Wat Laha That

Un des temples les plus connus d’Ayutthaya, pour sa fameuse tête de bouddha prise dans les racines d’un arbre. Ca fait la queue pour se prendre en photo devant… Et encore, c’était une journée calme!

Wat Tha Ka Rong

Ce temple a la particularité d’être un temple moderne. C’est là que vont prier les familles Thaï.
Il est impressionnant. Vous pouvez déambuler de partout, avec des statues de tout (bouddha, mais aussi moins, animaux tels que buffles, éléphants ou oies, des statues automatiques qui vous causent que vous faites signe de faire une offrande, du rouge et doré partout… A ne plus savoir où regarder!

Petite croyance particulière: le voeu de Raphaël va se réaliser, car il a réussi à soulever la statue en bronze avec le petit doigt gauche!

Juste à côté, il y a u marché flottant. Ben, nous on a vu un marché noyé!! A cause des orages, la zone est inondée! Seul un bateau s’est amarré.

Wihan Phra Mongkhon Bophit

Celui ci est un temple complètement reconstruit par le roi. Il l’avait pris en affection…
Nous, on commence à être sérieusement rincés. Il fait chaud et lourd… On profitera des stands alentours pour s’acheter une glace!

Le bouddha couché

Nous finissons avec ce grand bouddha couché.

Faire comme nous: avoir Kunrawee comme guide

C’est là que notre taxi nous attends pour rejoindre le Kanchanaburi et le Baan Mama!
Nous quittons Kunrawee en la remerciant chaleureusement. On la conseille fortement, et remercie Mike du site Thailandee.com qui nous l’avait lui même conseillé. Vous pouvez la contacter par mail: guidekunrawee@gmail.com (en leur disant que c’est de notre part ce serait encore plus chouette ^^). Elle est francophone, a été hyper serviable, nous a fait voir beaucoup de choses en peu de temps (5 heures), a été de très bon conseils, et nous a même offert des petits cadeaux. Vraiment, rien à redire!

Bien manger à Ayutthaya

Pour le repas du midi, nous avons demandé à Kunrawee de nous trouver un restaurant local. Pas besoin de se retrouver dans un truc qui fait des repas édulcorés pour touristes…

Elle nous a emmené dans un restaurant Thaï absolument excellent: vous le trouverez sous le nom de Old City Riverside Restaurant sur Google Maps. C’est un petit restaurant, qui paie pas de mine, au bord de la rivière. Ils font un Pad Thaï à tomber!

Et pour le dessert, elle est allée nous chercher des Roti Saymai juste à côté. Ce sont des sortes de crêpes où vous mettez de dans de la barbe à papa qui a été faite en ficelle… Bizarre dit comme ça, mais c’est super bon!

Budget

Guide: 3200 bahts pour 2 personnes – 89€

Taxi jusqu’à la gare: 180 bahts – 5€ (normalement ça aurait dû être 121 bahts)
Tuktuk à Ayutthaya: 1200 bahts les 5 heures – 33,5€

Accès aux temples: Entre 20 et 100 bahts par personne. Certains sont gratuits.

Repas: 267 bahts pour 3 – 7,5€ pour 3
Dessert: 40 bahts – 1,1€
Glaces: 20 bahts/p – 0,60€

Toilettes: 5 bahts – 0,15€

3 commentaires

  1. Toujours un plaisir de vous lire ! Cet article très détaillé est intéressant, d’autant que l’on part en fin d’année en Thaïlande et allons passer à Ahyttahia. Je garde précieusement. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
7 × 11 =


 

%d blogueurs aiment cette page :