Chance et Tour du Monde

« Vous allez faire le Tour du Monde? Quelle chance ! »
Sous cette phrase anodine, peut se cacher beaucoup de choses. Peur de l’inconnu, interrogations sur l’organisation que cela demande, ou sur le budget nécessaire, parfois jalousie…
Nous n’avons pas souvent eu cette remarque lorsqu’on a commencé à annoncer notre projet. Les plus courantes pour nous étaient « moi, je ne pourrais pas » ou « superbe projet, foncez ».
Mais malgré cela, elle nous pousse à se poser beaucoup de questions. Alors, faire un Tour du Monde, est ce une chance?

La chance d’être français

Le passeport

La première chance que nous avons, c’est d’avoir un passeport français. En effet, notre passeport nous permet de nous rendre dans un grand nombre de pays sans aucune formalité (186 pays pour être exact).
Le classement Henley des passeports est très parlant. La France est le 3e passeport le plus puissant du monde (égalité avec l’Allemagne).

classement des passeports les plus puissants 2019 Henley - Tour du Monde Crapaud Voyageur

Inversement, les populations qui ont des passeports afghans, somaliens, pakistanais, yemenites… sont loin d’être libres de voyager.
Et même sans aller si loin, les marocains n’ont que 62 pays accessibles; les algériens 50 pays !

N’est ce donc pas une chance d’être français? De pouvoir voyager partout dans le monde sans avoir peur de se voir refuser son visa?

Les mœurs

Au delà du passeport, il y a une autre raison qui me fait dire que nous avons de la chance d’être français. Nous avons des moeurs qui nous permettent de voyager. Je suis d’autant plus concernée étant une femme.

Certaines françaises partent seule en tour du monde. L’imaginez vous facilement pour une syrienne ou une afghane?

Nous avons la culture du voyage, de la découverte. Notre entourage n’est pas choquée d’apprendre que nous voyageons.
Je souhaite à tous ces pays, à toutes ces femmes d’un jour voir leurs mœurs évoluer et de pouvoir découvrir le monde comme nous pouvons le faire.

Le choix et la chance d’économiser

Car oui, l’argent est souvent la première raison pour laquelle on nous dit qu’on a de la chance. Mais je vais vous dire, ce n’est pas que de la chance. Bien sûr elle en fait partie. Allez dire à un SDF qu’économiser est une question de choix. Allez le dire aux chômeurs de longue durée, aux étudiants qui ne peuvent pas compter sur leur parents pour payer leur logement et leurs repas.
Chance et Tour du monde vont donc ensemble, par notre capacité d’économiser.

Malgré tout, économiser est aussi un choix. Nous aurions pu avoir:
Une grande maison, mais nous avons choisi d’en avoir une plus petite, qui nous suffit amplement.
Une piscine, un spa, un jacuzzi ou je ne sais quoi d’autre.
La dernière grosse cylindrée qui fait un si joli bruit.
Mais nous avons choisi de réduire nos dépenses pendant un an et demi et revendre les objets superflus.

Ainsi, économiser est à la fois une chance et un choix. Pour la grande majorité des personnes, il est possible d’économiser. Il faut changer ses habitudes, revoir ses priorité, mais c’est un choix.

Choisir de partir en Tour du Monde

Ce titre est volontairement surprenant. Car oui, pour tout le reste, je n’estime pas que c’est de la chance. Nous avons fait des choix, qui ont eu tous des avantages et des inconvénients. Mais nous avons choisi de les faire.

Le choix de prendre des risques

Oui, un tel voyage demande de prendre des risques. Ce n’est pas la chance qui permet de les surmonter, c’est un choix que de se dire qu’il y a toujours une solution pour:
Trouver quelqu’un qui s’occupera de notre logement
Les études de Raphaël
Faire un tel voyage dans notre budget
Prendre congés de nos emplois respectifs (et prendre le risque que ça ne se passe pas bien)

Il y a tellement d’autres solutions qu’il a fallu trouver (et qu’il faudra encore trouver)! Mais à partir du moment où on veut le faire, on trouve toujours une solution.

Le choix de sortir de sa zone de confort

On ne part pas un an (ou 6 mois) comme on part 2 semaines en vacances. Il faut obligatoirement sortir de sa zone de confort. Et cela, tout le monde ne souhaite pas le faire.
Nous avons choisi de sortir de zone de confort:

  • Économiser pendant plus d’un an pour avoir le budget nécessaire
  • Faire l’instruction de Raphaël pendant un an, qui plus est au milieu de 2 années scolaires
  • Ne pas voir nos proches et amis pendant une longue période
  • Accepter de réserver des logements au fur et à mesure, de ne pas pouvoir tout planifier comme nous en avons l’habitude
  • Accepter de se loger dans un confort qui sera parfois inférieur à nos habitudes…

Et ce n’est pas une liste exhaustive…
C’est pourquoi nous sommes tout à fait conscient que pour pouvoir entreprendre un tel voyage, il faut choisir de sa zone de confort. Et ce n’est pas donné à tout le monde!

Le choix de passer du temps à préparer

Un tour du monde, la très grande majorité du temps, ça se prépare. Visa, vaccins, budget, itinéraire, matériel à emmener, école des enfants… Il y a tant à faire avant de mettre un pied dans le premier avion!

Nous avons donc choisi de passer plusieurs mois à travailler dessus. A se renseigner, à faire des démarches… Cette préparation fait partie intégrante du voyage, mais il faut accepter de le faire.

Faire un Tour du Monde: la chance de pouvoir choisir

Pour conclure, je crois que oui, nous sommes chanceux. Nous avons même une chance indécente. Imaginez vous! Nous avons la chance:
D’être européens, les autres pays nous ouvrent grand les bras pour venir les visiter.
D’habiter dans un pays qui n’est ni en guerre, ni en période de famine.
D’avoir été élevés de manière à ce que l’on ne mette pas de barrières à nos projets.
D’avoir tous les deux un emploi…
Chance et Tour du Monde sont donc liés.

Si vous avez cette chance, vous pouvez commencer à choisir de :
Vivre une aventure extraordinaire en famille, en couple, ou solo
Changer vos habitudes pour économiser et réaliser votre projets
Casser les codes pour prendre congés dans votre vie professionnelle, quitte à redémarrer ensuite une nouvelle carrière
Bref, de choisir ce qui vous fait rêver, et de réaliser vos rêves…

Alors, avez vous envie de choisir?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :