Tour du Monde 2020: les Origines du projet

Et oui, le famille du Crapaud Voyageur a un bien beau projet dans les cartons: un tour du monde! Départ pour le 27 Mars 2020!

Maintenant que c’est (enfin) officiel chez nos employeurs respectifs, que les amis, famille et collègues sont au courant, nous pouvons vous expliquer le pourquoi du comment.

Enfin, le comment, ce sera dans un prochain article. Parce qu’il va y en avoir des articles… C’est le voyage d’une vie quand même! Alors restez connectés!

Comment est venue l’idée d’un Tour du monde?

Il faut l’avouer, l’idée me trottait déjà depuis longtemps dans la tête. Ceux qui me connaissent bien savent que je suis piquée voyages.
J’avais une envie, mais je n’arrivais pas à formuler. Je ne savais pas de quoi j’avais vraiment envie, à quoi ça pouvait ressembler, mais je voyais quelque chose de grand, de beau. Je n’en ai parlé à personne, ne sachant pas moi même ce que je souhaitais exactement…

Livre ils ont fait le tour du monde

Jusqu’au jour où, à la l’approche de Noël, je me cherche des idées cadeaux (ben oui, autant donner des bonnes idées à la famille). Je tombe sur ce livre: « Ils ont fait le tour du monde, 32 portraits de blog-trotters » de Michel Fonovich et Sandrine Mercier.

Tiens, ça l’air sympa. Je le mets dans la liste. Et ce sera Papa Crapaud qui va me l’offrir…

Sur la route du retour de chez mes beaux parents, je bouquine. Je vois toutes ces personnes qui ont fait chacune un tour du monde à leur manière: en solo, en couple, en famille de 1, 2, 3… enfants. A vélo, à pied, en bateau, en camping car, en voiture, en sac à dos…
Mais surtout, et c’est là que tout à changé pour moi, j’ai vu des budgets différents. Du budget serré au budget inaccessible pour nous.

Mais alors… Si tous ces gens ont fait un tour du monde, certains avec des enfants, dans un budget accessible…

Faire un tour du monde: pourquoi pas nous?

Ben oui, pourquoi pas nous?
Nous avons des salaires corrects tous les deux, nous pouvons mettre de côté. Et même si ce n’était pas le cas, je l’ai bien lu dans ce livre, des gens à petit salaire (voir aucun pour les étudiants) ont quand même pu partir. Il faut adapter son itinéraire de tour du monde à ses moyens (vive l’Asie pour les petits budgets). Il est possible de travailler pendant son voyage (ce que l’on appelle le workaway ou le woofing).

Les familles autour du Monde

Je me rendrais par la suite compte à quel point c’est vrai. Nous avons rencontré toutes sortes de familles qui ont fait un voyage de longue durée. Des gens qui ont démissionné et tout vendu pour financer leur voyage avec leurs 2 filles (coucou la team ballet!), des gens qui sont partis avec leurs 3 enfants (hello les very family trip!), une maman solo qui est partie avec son fils (on vous bisouille les No-ma2!)…
De belles rencontres virtuelles vont également suivre, notamment avec le très bon groupe Facebook (et site Internet) des « Familles Autour du Monde ».

Me voilà, assise en passager dans cette voiture, à cogiter. Je sais qu’on peut le faire. On montra un budget et un plan de financement précis, pour être sûrs de ne pas se planter. On prendra des congés sabbatiques, pas question de démissionner et ne rien avoir au retour. Pour notre maison et nos chats, on trouvera des personnes pour s’en occuper. Pour l’école de Crapaud, on deviendra ses instituteurs pendant un an. Parce que oui, pour moi c’était clair, c’est un voyage d’une année qu’il faut faire. Alors oui, il faut qu’on le fasse, ce tour du monde.

Et Papa Crapaud, il en pense quoi du coup?

J’en suis toujours là, à me convaincre que c’est un beau projet. Mais je ne suis pas toute seule dans l’aventure. Je me tourne vers Stéphane, ferme mon livre, et lui lance un « Faudrait quand même qu’on y pense ! ».

Poum. Voilà. C’est placé. J’attends sa réponse… Qui ne se fait pas attendre mais qui me surprends!

« Comment tu vois ça? »
Oh. Pas de « pfff c’est compliqué », ou de « ah ben non ça coûte trop cher », ou de « ah non ça me fait peur ». Non. Une ouverture sincère à la discussion.

Nous voilà à discuter du peu que l’on voit comme solutions à ce moment là. Comment on imagine cela chacun. Et voilà, le projet est né.

Va suivre ensuite des nuits blanches pleines de questions, des heures de lecture dans des livres et des blogs, des rencontres plus belles les unes que les autres, un voyage « test » en sac à dos, des fichiers Excel à gogo (oui mais j’aime ça), des itinéraires qui sont faits et défaits… Tout cela vous sera bien sûr détaillé dans de prochains articles!

Un tour du monde en famille: et Crapaud dans tout ça?

Une fois l’idée bien encrée, on lui en a parlé. On lui a demandé si ça lui plairait. Au début c’était un Oui catégorique.
Un voyage d’un an? Super!!

Par la suite il aura des épisodes de doutes, avec une peur notamment de faire trop de route. Des photos des endroits que nous envisageons de visiter, des rencontres de familles qui sont revenues de voyage, une carte de l’itinéraire dans le salon vont commencer à le rassurer.
Mais ce qui l’a complètement rassuré, c’est quand il a appris qu’un de ses copains allait partir avec sa maman pendant 6 mois, avec certains pays en commun avec nous! Il n’est plus tout seul à faire ça!

Et voilà, c’est ainsi que ce beau projet est né… Une envie, un livre, des rencontres, qui ont permis à ce projet de se concrétiser de plus en plus. On peut presque le toucher du doigt, à 6 mois avant le départ!

Alors j’ai envie de vous dire, quelques soit vos envies et vos rêves, rien n’est impossible.

Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité.

Antoine de Saint-Exupéry

1 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :