Huahine: 2 jours sous le vent des alizés

Nous arrivons à Huahine assez tard le soir, notre avion en provenance de Raiatea arrivant à 19:30. Le propriétaire nous récupère à l’aéroport, et pendant la route qui nous amène au logement, nous explique tout ce qu’il faut savoir: l’origine du nom de l’île, où trouver les commerces, les activités… Il est adorable !

Le Fare Ara

Après ces explications, nous arrivons au Fare Ara, la pension où nous logerons pendant 2 nuits. Il était prévu un studio, mais ayant de la disponibilité, le propriétaire nous surclasse en appartement!

Une belle surprise: 2 chambres, un salon spacieux, une kitchenette avec tout ce qu’il faut… C’est PAR-FAIT!
Raphaël va adorer les ampoules des lampes des chambres: on peut choisir la couleur 🙂

Ce qui est top également, c’est que dans la location est également prévu une voiture. Nous l’utilisons tout de suite pour aller manger dans une petite roulotte à côté du logement. Nous prenons de nouveau 2 plats pour 3, mais il en restera quand même! Pas de soucis, on demande qu’ils nous mette le reste dans une barquette, ça fera le repas du lendemain soir!

Jour 1: le tour de l’île en voiture

Le lendemain matin, il vient nous emmener le pain pour notre petit déjeuner (il y a tout ce qu’il faut dans le frigo: beurre et confitures). Il reviendra plus tard pour qu’il nous explique tout ce qu’il y a à voir sur l’île, car nous avons prévu un tour du l’île en voiture. Et il y en a des choses à voir !

Nous partons d’abord direction le port de Fare pour y faire des courses car nous prévoyons de manger sandwichs à midi. Il nous reste une baguette du matin, on ne va quand même pas gâcher!!

Puis, nous prenons la route pour faire le tour de Huahine.

Le musée du coquillage

Egalement appelé « Motu Trésor », ce musée est tenu par un passionné de coquillages. Arrivé il y a 38 ans Polynésie, il collectionne et recherche depuis tout ce temps des coquillages. Résultat, il a une collection impressionnante, qui vient de partout…

Il explique avec passion et humour toutes les spécificités des coquillages, leur histoire, comment ils se nourrissent… Saviez vous par exemple que les seuls coquillages mortels pour l’homme sont les « cônes »? 2 autres espèces piquent, mais ne sont pas mortels. Alors que celui ci, vous terrasse un adulte en bonne santé en 2 heures…

En même temps, il tiens une boutique de produits artisanaux:
Des bijoux en perles tahitiennes, bien moins chères que dans les fermes perlières: il fait venir des perles des marquises et les monte lui même (il a travaillé dans une ferme perlière, il est outré des prix pratiqués)
Beaucoup de produits en nacre, qu’il fait venir également des marquises (un ami à lui est sculpteur)
Des bijoux et autres produits sculptés dans des coquillages…

Si vous passez par Huahine, je vous conseille vraiment d’aller chez lui pour acheter des bijoux plutôt que dans les fermes perlières. Les prix sont plus abordables (même si les perles restent un produit de luxe malgré tout), et son univers vaut vraiment le détour!

Nous nous arrêterons ensuite manger à côté d’un Marae. Malheureusement, je ne pourrais vous expliquer ce que sont ces amoncellements de pierres: le musée à côté était fermé quand nous sommes arrivés, avec rondins au sol pour fermer l’accès au parking… Ca sent une conséquence du Covid tout ça…

La plage de l’ancien Sofitel

Nous nous arrêtons rapidement nous rafraîchir à la plage d’un ancien hôtel Sofitel qui a fermé en 2004. Du coup, la plage est abandonnée et accessible à tout le monde.

Malheureusement, ce jour là il y avait beaucoup de vent. Du coup, un fort courant était présent, ce qui nous a empêché de profiter plus longtemps du corail et des poissons. Raphaël n’était en plus pas très rassuré: des poissons venaient lui picorer les jambes ! A cela s’ajoute quelques averses, qui nous font partir finalement assez rapidement.

Les anguilles sacrées

Puis, direction un point d’intérêt qui me laissait perplexe… Des anguilles sacrées aux yeux bleus. Mais qu’y a t il de si intéressant dans ces anguilles pour que tous les sites touristiques en parle?

Une fois sur place, c’est facile à comprendre… Leur particularité, c’est leur taille!!
Elles sont impressionnantes… Sur conseil du propriétaire, nous avons emmené un peu de pain. Quelle bonne idée! Les voilà glissant les unes contre les autres pour aller chercher les petits bouts de pain lancés par Raphaël… De sacrés bestiaux que voilà!

La maison du paréo de Huahine

Pour fini notre boucle, nous nous dirigeons vers la maison du paréo. Nous passons par un joli point de vue en bord de route.

Nous rentrons dans la maison du paréo, discutons un peu avec l’artiste. Une personne sympathique, qui nous explique comment sont fabriqués les paréos tahitiens. Nous nous essayons même un peu à la peinture…

Raphaël est un peu déçu: il aurait voulu créer son propre paréo du début à la fin… Peut être une autre fois?

Nous rentrons assez tôt à la pension, nous sommes un peu fatigués de ces derniers jours… On va se poser tranquillement pour la soirée, et ça fait du bien !

Jour 2: petite balade en forêt

Au départ, nous avions prévu soit une plongée, soit de louer un bateau sans permis.

Malheureusement, nous avons vite déchanté: à cause du covid, un des deux centres de plongée n’a pas réouvert (Pacific Blue Adventure). Le seul ouvert est Mahana Dive. Mais ayant qu’une seule monitrice, elle ne peut accueillir des masses de plongeurs… Du coup elle est complet pendant les 4 jours prochains !

Côté bateau sans permis, c’est le flop aussi. A cause du vent, le loueur lui même nous l’a déconseillé. Ce serait « tape cul » et franchement désagréable (dixit le loueur ^^). N’ayant jamais conduit de bateau, on essaie même pas.

La balade en face des marae

Du coup, on se rabat sur une petite balade que j’ai trouvé via mon application spéciale rando (Wikiloc). D’autres randos sont plus connues, mais elles sont plus longues ou difficiles. Or, on a envie d’y aller tranquille…

Il y a un panneau « randonnée interdite, chute de pierres », mais on est des fous… Alors on tente quand même !

Bien nous a pris! C’était un chouette moment, entre la balade et la rando. Au début, ça monte un peu, il fait lourd. Au fur et à mesure, on rentre dans la végétation, il y fait plus frais, et nous arrivons à un arbre absolument magnifique au milieu d’un marae. Puis une boucle, et on revient au point de départ.

Vraiment aucun regret d’y être allés !

La plage du port de Huahine

Dit comme ça, ça donne pas envie… Et pourtant! C’est une superbe plage qui est juste au Nord du port. Nous y sommes allés nous rafraîchir après la balade.

Et au final, nous y sommes restés assez longtemps, pour profiter du sable blanc et des poissons (il faut s’éloigner un peu du bord).

C’est la première fois que nous avons eu autant de vent en Polynésie, et régulièrement de bonnes averses! Surtout en fin d’après midi, ou la nuit, donc elle ne nous ont pas réellement gênées.

A présent, nous prenons la direction des Tuamotus avec en premier Rangiroa !

Coups de coeur à Huahine:

Raphaël: la plage du port, le musée des coquillages, les anguilles sacrées

Stéphane: pas de coup de coeur particulier, mais a apprécié le musée du coquillage. Pas spécialement déçu, mais ce n’est pas une île qui l’a marqué. En effet, nous nous sommes plutôt posés, mais ça aurait été sûrement différent si on avait pu faire de la plongée ou du bateau.

Cathy: les anguilles sacrées, la plage du port, l’arbre de la balade en forêt

Informations pratiques:

Balade en forêt: le départ de cette balade se trouve en face du Marae de Maeva. Comptez 45 min aller retour.

Plongées: à cause du Covid, la place est restreinte! Alors si vous passez par Huahine prochainement, je vous conseille de réserver assez en avance (une semaine c’est bien) chez Mahana Dive (la seule ouverte).
Vous aurez d’ailleurs du mal à la trouver. Quand vous venez de Fare, passez le port, puis le pont. Un peu après, à droite, il y a un portail en bois. C’est là. Il y a un panneau, mais il est petit, nous sommes passés trois fois devant en voiture sans le voir!!

Le musée du coquillage: si vous voulez acheter des bijoux en nacre ou en perles de tahiti, c’est l’endroit où aller ! N’hésitez pas à sonner plusieurs fois à son portail, il ne nous avait pas entendu.

Budget pour 2 jours à Huahine:

Courses: 41€ pour 3 pour 2 repas

Repas dans une roulotte: 18€ pour 2 plats

Souvenirs: comptez
7000 XPF (58€) pour des boucles d’oreilles avec perles de Tahiti,
1800 XPF (15€) pour une bague en nacre,
1300 XPF (11€) pour des boucles d’oreilles en nacre,
3800 XPF (32€) pour un collier en nacre,
500 XPF (4€) pour une écharpe type paréo,
30€ pour un grand paréo…

Essence: 700 XPF (6€) pour 2 jours de balade autour de l’île

1 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :