Polynésie: Bilan de 25 jours de soleil

Et voilà, notre voyage en Polynésie touche à sa fin ! Après 25 jours de trip entre les îles du vent, îles sous le vent et Tuamotus, il est l’heure du bilan.

Quel a été notre itinéraire en Polynésie?
Quelles îles de Polynésie recommandons nous?
Quel a été le budget de notre séjour?
Mais aussi quelles objets nous ont particulièrement été utiles? Qu’est ce qu’on aurait dû prendre de plus?

Toutes les réponses dans cet article ! Et en prime, la vidéo bilan 🙂

L’itinéraire de 25 jours en Polynésie

Notre itinéraire a été monté par notre agence etahiti travel qui se trouve à Tahiti:

Tahiti: 5 jours
Maupiti: 4 jours
Raiatea: 3 jours
Huahine: 2 jours
Rangiroa: 4 jours
Tikehau: 3 jours
Moorea: 3 jours
Tahiti: 1 jour

Grâce à cet itinéraire, nous avons pu avoir une belle idée de ce que peut offrir la Polynésie, même si bien sûr nous n’avons pas pu tout voir! Mais le fait d’avoir des atolls des Tuamotus dedans nous a permis d’avoir une belle vision.

Agence ou pas agence?

Alors très clairement, nous disons agence, mais agence Polynésienne! Pour plusieurs raisons:

  • Les vols inter îles sont difficiles à comprendre et les réserver soi même peut s’avérer compliqué. L’agence maîtrise tout ça !
  • L’agence connaît bien les différentes pensions, nous n’avons eu que très peu de surprises.
  • Il est quand même bien agréable de juste se laisser porter par les réservations… Tout est organisé, pas de risque de ne pas avoir de transfert entre l’aéroport et l’hôtel par exemple!
  • Et question budget, c’est tout à fait correct! Nous avons comparé nos budgets avec des voyageurs qui avaient préparé leur trip seul, c’était franchement équivalent, à prestation égales.
    Evidemment vous pouvez faire moins cher en allant sur de l’Airbnb ou des choses comme ça, mais sincèrement, la petite différence n’en vaut pas la chandelle pour nous.

Pour nous, la seule raison de ne pas passer par une agence, c’est si vous souhaitez choisir au fur et à mesure vos destinations. Une liberté complète en gros. Mais à savoir que ça risque d’être compliqué avec les avions inter îles: il n’y en a pas beaucoup et peuvent être pleins.

Nos îles coup de coeur

Si nous devions choisir juste quelques îles parmi celles que nous avons faites, nous choisirions:

  • Maupiti: une magnifique île, nature et sauvage. Elle a tout à offrir, plage, randonnée, plongées, snorkeling… La vie y est tranquille, les gens sympathiques. Nous y avons passé un très beau séjour.
  • Raiatea: le jardin de corail de Raiatea est le plus beau que nous avons vu. Je rajouterai les photos dans l’article dès que je les auraient reçu de ceux qui nous accompagnaient.
  • Tikehau: pour la superbe plongée que nous avons fait. Pas de problème si vous n’avez jamais plongé, il y a déjà largement de quoi voir en baptême.
  • Moorea: elle a l’avantage d’avoir les installations d’une grande île, sans l’effervescence de Tahiti. Un endroit sans stress avec un bon confort.

Ca ne veut pas dire que les autres îles ne sont pas dignes d’intérêt. Mais ces 4 là sont au dessus du lot à notre avis.

Budget pour 25 jours en Polynésie en famille:

Pour le budget, voici le détail:

  • Avions inter îles, logements et transferts: 7986€ pour 3. Comprenait des logements en soit avec petit déjeuner, soit en demi pension.
  • Activités diverses: 2350€
  • Repas et boissons: 1018€ (en restaurant, courses, roulottes…)
  • Achats souvenirs ou autre: 553€ (il y en a pour nous et pour la famille)
  • Transport: 343€ (location de voiture, de vélo, essence…)
  • Blanchisserie: 42€

J’avais prévu 4856€ sur place, finalement nous sommes à 4306€. On a économisé un peu car on n’a pas fait toutes les sorties que j’avais prévu !
A cela s’ajoute les repas en roulotte et en faisant des courses, qui aident bien à tenir le budget.

Les objets pratiques à emmener en Polynésie:

Voici la liste des objets qui nous ont vraiment été utiles durant notre séjour. Nous sommes en Tour du Monde en sac à dos, alors chaque objet doit être utile!

Les pratiques

Vêtements

  • Ma robe Kaméléon Rose. Je l’adore! Légère, pratique, rapide à sécher, je la mettais souvent.
  • Nos claquettes Crocs, qui sèchent vite. On peut les mettre dans l’eau, ça ne craint rien, et elles sont ultra confortables.
  • Les chaussures pour l’eau. Quand on fait du snorkeling, il n’est pas rare que la plage soit des petits morceaux de corail… Vraiment utile! A Raiatea nous avons même marché 500m sur de la roche le temps d’aller au jardin de corail, sans les chaussures nous aurions été coupés 50 fois!
  • J’ai 2 maillots: un deux pièces et un une pièce. Je suis contente d’avoir les deux, le temps que ça sèche. Et pour les plongées, rien de mieux que d’en avoir un une pièce.

Electronique

  • Une multiprise. Quand on a plusieurs appareils informatique, elle est juste obligatoire.
  • Le Stéripen. Plusieurs îles n’ont pas d’eau potable au robinet. Le Stéripen nous a permis de ne boire que de l’eau du robinet, mais sans être malades! Parfait.

Objets divers

  • Les pinces à linge. Souvent il y a un fil, mais pas de pinces.
  • Les coussins à mémoire de forme de décathlon. Ca peut paraître inutil, mais on les a déjà sortis… Particulièrement dans un logement à Huahine dont les coussins étaient vraiment très épais et très durs. On aurait vraiment mal dormis sans.
  • Le stick après piqûres de moustiques. Il y a beaucoup de moustiques en Polynésie, on s’est fait pas mal croquer par ses petites bêtes… Le stick permet de calmer les démangeaisons, ça marche bien!
  • Les boîtes pliables: nous les avons utilisées déjà plusieurs fois. Un réceptacle pour récolter l’eau des noix de coco, une boite à coquillage, une boîte alimentaire pour garder une salade au frigo…
  • Les couverts pliables, nickel quand on mange dans un parc
  • Les emballages alimentaires lavables, qu’on a utilisé pour protéger un concombre qu’on avait mangé qu’à moitié.

Dans le genre pratique aussi, il y a Maps.ME… Nous n’utilisons quasiment que cette application pour nous diriger, sur des cartes pré-téléchargées.

Après il y a plein d’autres choses qui sont très pratique, mais ceux là me viennent en premier. Vous pouvez trouver tout le contenu de nos sacs dans l‘article rattaché.

Les moins pratiques

En fait pour le moment, on n’a pas vraiment d’objets qu’on a emmené qui étaient inutiles (je parle pas des vêtements pour le froid évidemment, ça ce sera pour plus tard).
La seule chose qu’on voit, ça la différence de praticité des housses de pluie. Celle qui est fournie avec mon sac (le Décathlon 50+10L) est idéale. Très résistante, facile à mettre et très très couvrante. Elle a même des sangles pour porter le sac comme un sac de sport…
Celle de Raphaël (Décathlon toujours) est pas mal, bien couvrante également, mais moins résistante et elle n’a pas les poignées. Il faudra sûrement qu’on la change en court de route, elle ne tiendra pas tout le voyage.
Celle de Stéphane, qui est rattachée à son ancien sac Décathlon (un vieux modèle) est la pire. Pas assez couvrante, ça se barre de tous les côtés. Mais comme nous mettons des sangles autour à chaque de fois, ça la maintient.

La vidéo bilan

Dans les articles sur chaque île, je ne vous ai quasiment pas mis de vidéos. Et pourtant on a de quoi faire! Mais vu que ça prend quand même un peu de temps, je préfère faire une vidéo complète sur toute la Polynésie.

Voici le résultat, j’espère que ça vous plaira (désolé pour la qualité, j’ai dû la baisser pour pouvoir la télécharger).

A présent il est temps de prendre l’avion direction Los Angeles puis l’Equateur !

A bientôt, restez connectés !

6 commentaires

  1. Ca fait envie ! bonne chance pour l’équateur. On devit y etre en juillet dernier 😉 on vivra par procuration en attendant d’y aller plus tard !
    4306€ c’est le budget pour 4 pour par personne?

    1. 4306€ c’est ce que nous avons payé sur place, sans les logements/hôtels/transferts que nous avions payé en avance à notre agence de voyage.
      Pour 3.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :