Meteor Crater, Arizona

Après Page, nous nous sommes dirigés vers Meteor Crater, un site où (comme sont nom l’indique), une météorite est tombée et a formé un cratère. 

Dormir en van entre Page et Flaxtaff

Nous nous sommes d’abord arrêtés dormir au camping du Navajo Land Inn à Tuba City. C’est un hôtel qui a aménagé à l’arrière de quoi accueillir des camping-cars. 29,50$ la nuit avec électricité, eau, vidange des eaux… On s’en sort bien quand je vois les 40$ de certains campings!

Cette fois nous avons testé le chauffage d’appoint qui nous a été fourni avec le van. Il ne peut être utilisé que quand on est branchés dans un camping. Après quelques réglages durant la nuit (il se coupait trop tôt!), nous nous sommes finalement réveillés bien au chaud. On valide donc, surtout que de toute évidence il a fait froid cette nuit: il y avait du gel dehors… Nous savons donc que nous pouvons compter sur lui s’il fait vraiment froid la nuit. Mais nous devons prendre l’habitude de vérifier la température prévue la nuit avant de dormir dans la nature, car pour le chauffage nous devons aller dans un camping!

Meteor Crater

Nous prenons donc la route vers Meteor Crater en fin de matinée. C’est la même route que quand nous sommes allés à Page, qui était particulièrement enneigée… Cette fois, tout est dégagé, la neige n’est que sur le bord de route (et encore…)

Le site de Meteor Crater est un site privé, appartenant à la famille de celui qui a découvert que c’était un cratère dû à une météorite. Il est donc payant: 22$\adulte, 13$\enfant de moins de 13 ans. 

Nous faisons le tour du site en 2h30 environ. Il est plutôt bien fait, avec différentes activités: cinema 4D, film explicatif, expositions, passerelles pour se balader le long du cratères, longues vues… Pas de regrets d’être venus!

Raphaël a réussi à trouver la lune dans la longue vue, c’était vraiment pas simple!


Puis, nous reprenons la route. Demain, c’est visite d’une forêt pétrifiée… Et oui, ils ont toute une forêt qui s’est transformée en pierre!! 

À bientôt!!

1 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :