Polynésie: Tour du Monde Jour J!

Polynésie

Après 6 mois de report suite à la pandémie de Coronavirus, voilà, enfin, on y est! Notre Jour J,  notre jour de départ en Tour du Monde! En avant vers la Polynésie !

Départ en Tour du Monde vers la Polynésie 

Nous prenons la route vers Paris Orly en tout début d’après midi. Merci encore aux parents de Steph pour nous avoir déposés.
Surprise en arrivant: l’aéroport est réservé à ceux qui ont un vol. Ils ne pourront pas nous accompagner à l’intérieur. Pas de regrets malgré tout, assez vite ils n’auraient pu nous suivre…

Pendant la bonne heure d’attente dans la file pour déposer nos bagages, on prépare nos sacs à la mise en soute: on leur met les protections contre la pluie afin de les protéger et on sangle le tout. 
Je suis plutôt contente de nos sacs: même s’ils sont bien pleins, celui de Steph pèse 13kg, le mien 11,5 et celui du Crapaud 6,5. À cela s’ajoute nos 2 sacs de matériel informatique. Le tout se porte plutôt bien!

Aeroport Orly, Tour du Monde en sac à dos en famille vers la Polynésie

Pas de soucis particulier à l’enregistrement des bagages: on a les fameux sésames en main… Résultats négatifs au Covid, Etis (formulaire obligatoire pour rentrer en Polynésie) et AVE (autorisation de voyage obligatoire pour l’escale à Vancouver).

Le passage de la sécurité est également une formalité bien qu’on a quantité de choses à sortir des sacs: appareil photo, drone, MacBook, iPad, les montres, les téléphones… On n’a jamais eu autant de choses à sortir!!
On a dû laisser les ciseaux de Raphaël que j’avais mis dans sa trousse… La mère de Steph me disait encore le matin même qu’on perd toujours quelque chose au contrôle de sécurité! 😁

Quelques heures d’attente puis embarquement! Tout roule comme sur des roulettes!

Le vol Frenchbee vers la Polynésie

Première étape: escale à Vancouver

L’avion a décollé exactement à l’heure. Il est presque neuf, ça se voit. 

Globalement nous sommes plutôt bien installés. Le choix dans les films adaptés aux enfants est par contre un peu maigre, mais Raphaël avait de quoi compléter avec sa switch. 

Le personnel est sympathique, et le repas servi est plutôt bon! Steph et moi avons tout de même pris un petit déjeuner en plus (7€ par personne), Raphael n’avait pas faim par contre. 

On dort un petit peu, Raphaël a même plutôt bien dormi!

Le masque est obligatoire tout le long du vol (sauf pendant les repas). Ça ne nous a  pas dérangé plus que ça. Dans son sommeil Raphaël a enlevé le sien, personne ne l’a réveillé pour ça!

Après 10:00 de vol, nous voilà arrivés à Vancouver pour l’escale technique. Normalement, elle se fait à Los Angeles, mais les frontières des US étant fermées aux Européens y compris pour les transits, les compagnies doivent miser sur le Canada. On n’a pas pu sortir de l’avion, pour les mêmes raisons: frontières du Canada fermées!

Le service de nettoyage est rentré dans l’avion habillé de blouses, charlottes… On a un peu eu l’impression d’être des pestiférés… C’est joyeux…

2e étape: de Vancouver à Papeete

Vol Frenchbee vers Papeete en Polynésie

Après 1:15 environ, l’avion a pu décoller à nouveau. Cette fois c’est la bonne, la prochaine fois que nous toucherons terre, nous serons à Tahiti!!!

Après un nouveau repas, on repique un somme. Enfin surtout moi et Raphaël, Steph ne dort pas vraiment dans l’avion… 

Le temps paraît plus long que sur le premier tronçon (qui pourtant fait la même durée), on a hâte d’arriver… J’en profite d’ailleurs pour écrire ces lignes!!

Arrivée à Tahiti

Arrivée à Tahiti

Enfin nous voilà à Tahiti après 21 heures de voyage ! Soulagés d’être enfin arrivés en Polynésie, on récupère dès la sortie de l’avion les kits de tests Covid. Et oui, 4 jours après l’arrivée, il faut se faire soi même des tests pour vérifier que ceux que nous avons faits avant de partir n’étaient pas des faux négatifs. Une fois faits, nous devrons les confier à l’hôtel qui les transmettra au laboratoire.

On récupère nos bagages, et nous trouvons de suite notre chauffeur qui va nous emmener à l’hôtel. En effet, etahiti qui nous a organisé notre voyage avait prévu le transfert vers l’hôtel!

Il est 5h du matin quand on arrive à l’hôtel. La chambre n’était pas encore prête, alors en attendant on prend la direction de la plage qui est quelques pas (la plage Vaiava)! Premiers pieds dans l’eau !

Merci à tous !

Je termine ce premier article pour tous vous remercier. Vous tous, chacun à votre manière, participez à ce voyage…

Merci à nos parents, qui stockent certaines de nos affaires, nous emmènent à l’aéroport, et pour supporter mes blablas interminables sur le voyage… Et tant d’autres choses !
Merci à nos soeurs, pour les bricolages de toutes sortes que nous avons emmené avec nous, leur soutien également, les cartons de déménagement…
Merci à nos collègues et nos amis, pour les bouffes d’avant départ, les heures à discuter de ce projet, les petits cadeaux…
Merci à nos employeurs, qui ont fait en sorte que nous puissions partir sereinement.
Merci à vous tous, lecteurs, vous nous permettez de partager cette aventure, nous savons que nous ne sommes pas seuls!

Merci à tous pour votre soutien. Jamais nous n’avons eu de reproches, personne n’a essayé de nous dissuader… Au contraire !
On s’est sentis compris, on nous a félicité, admiré… Nous n’avons jamais eu à nous battre pour faire comprendre notre projet. Que d’énergie économisée ! MERCI !!!

A bientôt pour la suite de nos aventures !

12 commentaires

  1. C’est cool ! Vous devez être soulagés. Profitez-bien après tous ces reports. On a failli se croiser. Nous sommes dans la salle d’embarquement pour quitter Papeete, et partir vers d’autres destinations. Vous allez adorer la Polynésie !

  2. Cool! Contente que le voyage se soit bien passé!
    Et un peu curieuse de savoir par contre comment se passera le test à 4 jours par vous-même 🤨
    En tout cas, j’espère que vous êtes bien installés et que vous profitez déjà bien des lieux.
    Si jamais ça vous intéresse, je crois que le lagoonarium de l’intercontinental est ouvert aux non-clients (ça peut être sympa pour faire un peu de snorkelling tranquillou même si bien sûr ce sera bien mieux dans un vrai beau lagon) La vue sur la belle Moorea y est également splendide, surtout au sunset.
    Et si vous vous balader en ville, vous verrez sans doute qu’il y a de très belles fresques, Vous pouvez vous procurer la carte des street art pour toutes les voir.
    On est un peu jaloux ici “coincés” sur notre terre kiwi 😉 mais on vous souhaite un excellent trip et d’en prendre plein les mirettes 🤿 🐠🌺🐚

    1. Apparemment il faut un prendre un pass à la journée pour profiter du lagoonarium piscine et repas de l’intercontinental… je sais pas combien ça coûte, ça vaut ptet pas l’coup.
      Bisous

    2. Ah ben ça… Un auto test ça risque d’être folklo. J’imagine qu’il ne vaudra de loin pas ceux des labos!
      Merci pour les conseils!!
      J’espère à bientôt!

  3. Hello à vous trois,
    je vois que tout se passe bien c’est donc « parfaitement parfait » !
    Le décalage horaire vous a-t-il faire souffrir, ou est-il déjà complètement oublié ?
    BigBiz
    Enjoy your trip

    1. Oui tout roule parfaitement !
      Le décalage horaire, ça va. Moi je suis encore décalée, je me réveille encore vers 4:00 environ, mais Steph et raphael arrivent à plutôt bien dormir le matin!

  4. Bonjour les parents du Crapaud, et le Crapaud himself !
    Super contents pour vous.
    Nous sommes partis le 17 septembre, à 4 avec nos deux enfants Anouk, presque 10 ans, et Sacha, 5 ans.
    Pas si facile, mais pas si dur non plus. Juste le stress de réaliser nos tests PCR dans les 48h précédant le vol, tandis que la demande explose et qu’on nous annonce les résultats disponibles après 72H.
    Nous étions le soir dans l’hôtel à côté d’Orly lorsqu’ils sont enfin arrivés, l’avion étant le matin.
    Bref, nous sommes en Guadeloupe, 1ère étape d’un circuit revisité.
    Nous devions tourner dans l’autre sens, vers l’Asie, ce sera peut-être le Costa-Rica si l’on trouve un transport …
    Tout ce qui était plus ou moins planifié, mais néanmoins étudié, est tombé dans l’eau du covid.
    Nous qui voulions apprendre à nos enfants à s’adapter, nous sommes servis.
    Qu’importe, nous sommes partis et vous pourrez nous suivre sur Facebook sur « Droit devant nous » si le coeur vous en dit.
    La Polynésie et en particulier les Marquises sont à notre programme, dans un sens ou un autre (ma femme Sylvie s’est mise en tête de repartir vers l’Est, le Népal devant s’ouvrir autour du 20 Octobre).
    Tahiti étant au milieu du périple, on y sera vers Février.
    De mon côté masculin, je me sens un peu comme Ulysse face à l’inconnu, mais prêt à toutes les options, toutes les rencontres, toutes les adaptations.
    On se croisera peut-être quelque part ou … pas.
    Profitez et vivez ! Le Crapaud sera forcément transformé en Prince.
    Christophe, Sylvie, Anouk et Sacha Guérif

    1. En voilà un beau message… Merci beaucoup.
      Ici aussi, tout est chamboulé. Mais nous sommes heureux d’avoir sauté le pas. Ce serait avec plaisir de vous rencontrer sur les routes du monde!
      Quand au choix des destinations, ici aussi nous allons sûrement nous diriger ensuite vers l’Amérique centrale ou du Sud. Mais nous surveillons également de près le Népal…
      Bon trip à vous!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :