Tour du Monde et Coronavirus: le plan C

Vous êtes pas sans savoir que notre préparation de Tour du Monde a sacrément évolué. D’abord, un départ le 27 Mars 2020. Un bel itinéraire, sans aller retour, avec des saisons bien respectées.

Le Coronavirus, encore et toujours!

Puis le Coronavirus (ou Covid-19) s’en est mêlé. Mi-Mars, tous les français sont confinés chez eux, seuls les magasins de première nécessité sont ouverts. Les hôpitaux sont surchargés, en manque de tout.

Merci aux gouvernements (actuel et précédents) d’avoir pendant des années rogné sur le nombre de lits en réanimation, sur les masques, les blouses, le personnel…
Bref, merci de ne pas avoir écouté les soignants qui criaient leur désespoir depuis des années.
Merci de leur avoir répondu à coup de lacrymogènes pendant leur grèves…

Dans ces conditions, début Avril, je vous informais de notre décision: reporter le voyage à début Juin

Les français au service des soignants et de la France

Entre temps, la France, que dis-je, les Français, se sont organisés.

A coup de différentes actions de solidarité, nous sortons le nez de l’eau (je ne peux pas encore dire la tête de l’eau, ce serait trop tôt!). 

Les petites mains de couturières ont cousus des masques et des blouses pour nos soignants.
Les entreprises et particuliers développent leur ingéniosité: ils créent des appareils de respiration à l’aide d’imprimantes 3D, ils modifient leurs usines pour remplacer la production de liqueur par celle de gel hydroalcolique, ils fabriquent à tour de bras des visières avec du plexiglas…
Et que dire des éboueurs, des facteurs, des caissiers, des services d’entretien… Qui continuent de travailler alors que tout le monde se confine, pour que la France continue de tourner? Merci à eux tous. 

Nous en sommes arrivés là. Les « petites mains » ont fait de grandes choses. Pour la France, pour ses soignants. Pour palier aux manquements de leur gouvernement. J’espère que cette crise changera la donne. Que des décisions seront prises pour que ça n’arrive plus.

J’espère…

Le déconfinement

Après avoir été confiné durant 2 mois, les français seront de nouveau autorisés à sortir de chez eux à partir du 11 Mai 2020.
Autorisés à se rendre dans les magasins, à faire des balades de plus d’une heure à plus d’un km de chez eux et sans attestation! Le grand luxe!

En effet, la situation est meilleure (merci qui?). Les hôpitaux sont moins surchargés. Ce n’est pas encore l’idéal, surtout dans l’Est de la France (où nous habitons), le Nord et l’Île de France.

Le gouvernement en appelle donc à la responsabilisation du peuple français. Garder ses distances. Le masque, c’est pas obligatoire, mais si vous le mettez, c’est mieux. Les personnes âgées ou fragiles, ça serait bien de rester chez vous.

Les restaurants et cafés ne réouvriront pas avant début Juin.
Dans ces conditions, beaucoup craignent une « 2e vague » de contamination. Nous verrons bien… 

Et le Tour du Monde là dedans?

Et bien notre départ à début Juin, c’est foutu. Le gouvernement a été clair. Pas d’ouverture des frontières avant nouvel ordre.

Il n’y a même pas de date pour une éventuelle réouverture des frontières dans l’espace Schengen, alors celles qui sont en dehors… C’est pas pour tout de suite. 

Du coup, nous sommes bons pour refaire un nouveau plan. Ce sera le plan C, en espérant qu’il n’y ai pas de plan D!

Le plan C de notre Tour du Monde

Dans ces conditions, il est difficile d’y voir clair. Rien n’est sûr, nous ne pouvons qu’espérer.

Oui, mais nous devons aussi avancer: changer les dates des vols, replanifier la Polynésie…
Car annuler notre voyage n’a jamais été une option envisagée. Certains voyageurs l’ont fait, nous ne pouvons nous y faire. Nous avons trop travaillé dessus, trop rêvé, en plus d’avoir déjà des frais engagés. 

Crapaud en a eu peur à un moment. Face à notre détermination, le voilà rassuré. Notre Tour du Monde n’est pas annulé.

Reporter, d’accord, mais jusqu’à quand?

Là est toute la question… En ayant aucune information sur la réouverture des frontières, il est difficile de se projeter. 

Nous avons donc sorti la boule de cristal, et parié… Nous parions donc pour le 18 Septembre.
Septembre, car c’est après l’été. Nous pensons que l’état français souhaite redémarrer l’industrie du tourisme doucement, par un tourisme franco-français. Même si ça ne remplacera jamais les millions de touristes étrangers qui viennent normalement découvrir notre pays…

Nous tablons donc pour un redémarrage des lignes internationales en Septembre. Mais nous ne parions pas sur début Septembre, car il faut laisser le temps aux compagnies aériennes de s’organiser. D’où la date du 18 Septembre.  

Reporter, mais dans quelles conditions? 

Reporter un Tour du Monde, ce n’est pas simple. Il faut penser à tout, et nous ne sommes pas indépendants dans nos décisions… Nous dépendons des politiques des différentes agences, mais aussi de nos employeurs par exemple. Etat des lieux.

Les agences de voyage

Les vols

En premier lieu, il fallait décaler nos vols. Ce n’était pas gagné, les compagnies aériennes appliquent des règles complètement différentes les unes des autres, et différentes en fonction des dossiers… C’est un peu le grand flou artistique là dessus également!

Grâce à ZipWorld, nous avons eu l’accord de décaler notre voyage jusqu’à un an après le date initiale de départ (donc fin Mars). Ce n’était pas gagné, la règle c’est normalement jusqu’à un an après la date d’achat! 

De plus, ils ont revu notre dossier, pour nous permettre de déplacer facilement le vol qui arrive en Polynésie.
Avant, chaque modification de ce vol nous coûtait 130€ par personne. A présent, nous avons payé une fois la modification, mais nous n’aurons pas à repayer si le besoin de rechanger se faisait sentir (par exemple si nous ne pouvons pas partir en Septembre…).

L’équipe a été top, très impliquée dans les négociations avec les compagnies. Je suis vraiment très satisfaite de leur prestation!

La Polynésie

Il a fallut également demander à notre agence de voyage ETahiti d’accepter de modifier notre réservation. En effet, il était prévu que nous soyons en Août en Polynésie… 

Ici aussi, ils ont accepté de modifier sans frais. Je pense qu’ils sont heureux que nous n’annulions pas!
Les dates définitives ne sont pas encore fixées avec eux. J’aimerai pouvoir leur donner les dates après Septembre, pour ne pas avoir à remodifier si nous ne pouvons pas partir comme prévu. J’attends encore leur réponse.

Nos employeurs

Avec un départ à début Juin, nous avions demandé à annuler nos CP et nos RTT, notre congés sabbatiques ne commençant que mi Juin.
Cela avait été accepté pour Stéphane, refusé pour moi. Je suis donc officiellement en congés depuis presque 2 mois, Stéphane en télétravail.

A présent, avec un départ mi Septembre, il faut décaler également les congés sabbatiques.
Forcément pour moi ce n’est pas possible, n’ayant déjà pas pu changer mes congés. Malgré tout, j’ai convenu de compléter mon congés sabbatique avec du congé sans solde. En effet, partir en Mars ou en Septembre ne fais pas revenir au même moment! 
Je suis donc en congés sabbatique à partir de mi Juin, ce qui signifie plus de salaire. Pour éviter de « taper dans les économies », j’ai trouvé un emploi dans un magasin proche de chez nous. Ce sera un complément de salaire, mais en plus ça me permettra de travailler pendant cette période d’attente, c’est tout bon!

Pour Stéphane, le décalage du congés sabbatique a été accepté. Il ne faudrait pas que ça dure encore trop longtemps, mais pour Septembre c’est ok. 

L’assurance santé

Je n’ai pas encore informé notre assurance Chapka, mais cela ne devrait pas poser de soucis.
Ils déplacent les contrats santé sans problème, d’autant plus que nous avons déjà payé la prestation!

Donc ça y est tout est ficelé pour Septembre? Non, il reste une dernière chose, et pas des moindres!

L’itinéraire de notre Tour du Monde

Et oui, un itinéraire avec un départ en Mars ou un avec un départ en Septembre, ce n’est pas du tout la même chose en terme de saisons!
De plus, afin de sécuriser au maximum notre départ, je souhaitais avoir dans les premiers pays des régions qui sont déjà en phase de sortir de la crise: Thaïlande, Cambodge, Laos… Beaucoup de contraintes!

J’ai donc refait intégralement un itinéraire pour qu’il soit cohérent avec ces contraintes.

Nous partirons d’abord vers la Thaïlande, pour en visiter le Nord. Ce n’était pas prévu, mais il faut savoir être agile!

En a découlé un nouveau budget également, qui est finalement équivalent à l’initial.
Même si nous prenons plus souvent l’avion avec ce nouvel itinéraire, nous passons plus de temps en Asie et moins en Amérique du Sud. L’Asie étant moins onéreuse, l’un dans l’autre nous nous y retrouvons…

Je vous ferais un article complet sur notre nouvel itinéraire, mais en attendant voici la carte. Elle paraît un peu « fouillis » car j’ai dû faire quelques allers retour à cause des saisons. 

Cet itinéraire a été créé à l’aide du site Le planificateur A-contresens  

 

A bientôt pour de nouvelles aventures, en espérant que les prochaines seront pendant notre Tour du Monde!!

   

7 commentaires

  1. Bonjour,
    Merci pour vos articles !
    Nous sommes dans la même situation que vous avec un départ prévu pour septembre également. Reporter ou annuler n’est pas envisageable donc l’on vous comprend …!
    Je suis confiante pour septembre et j’attends avec impatience votre nouvel itinéraire !
    Amicalement
    Michèle

    1. Bonjour!
      Merci beaucoup pour votre commentaire! On croise les doigts pour vous et pour tous les voyageurs sur le départ.
      Bonne journée à vous et à bientôt!

  2. Nous devons partir le 19 septembre, on passe notre temps à réimaginer l’itinéraire, à se poser plein de questions, on reste positif et on espère vraiment pouvoir partir! Je pense qu’on est beaucoup dans ce cas là.
    Je croise les doigts pour tous les futurs voyageurs.

    Au plaisir de vous suivre sur votre blog!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :