Road trip Ouest USA en hiver: itinéraire, budget et conseils

Et voilà, notre road trip de 5 semaines autour des parcs de l’Ouest Américain est terminé. Nous en avons vu des choses… Nous en avons fait des km… Et tout cela en hiver! Alors il est temps de se poser sur cette expérience, sur l’itinéraire, le budget, mais aussi de vous donner nos conseils et bons plans !

La vidéo bilan de 5 semaines en road trip dans l’Ouest Américain

Et voici la traditionnelle vidéo bilan! 5 semaines condensées en 10min, j’espère que ça vous plaira!

L’itinéraire pour un road trip aux USA

Nous avons fait un road trip à la fois classique et qui sort des sentiers battus, car par moment nous sommes sortis de la route traditionnelle. Voici déjà une première image de notre itinéraire, tirée de notre carte polarstep.

L’itinéraire

En détail cela fait:

Au total, nous avons parcouru 6 055 miles, soit 9 744 km, sur 5 semaines. Nous n’avons pas chômé, ça c’est sûr!

Pour établir notre itinéraire, je me suis beaucoup aidé du site https://www.roadtrippin.fr/. Ultra détaillé et bien complet, ce site est une mine d’or!

Les alternatives

Nous sommes sortis de l’itinéraire du road trip basique en hiver quand nous sommes allés à Albuquerque. C’est sûr que ça fait un sacré détour, mais nous avions vraiment envie de voir la ville de Breaking Bad!
En plus ce détour nous a permis de voir également Meteor Crater et la Petrified Forest, qui sont vraiment de chouettes sites.
Si vous ne voulez pas aller jusqu’à Albuquerque mais que vous avez quand même un peu de temps, passez par ces sites, ils valent le coup!

La grande question était également Yellowstone. Détour or not détour? Parce que c’est beaucoup de km en plus (1 548 quand même aller-retour!)…
Mais Yellowstone en hiver, c’est quelque chose. On ne regrette pas d’être monté là haut. Nous en avons en plus profité pour s’arrêter au lac salé de Salt Lake City et à Antelope Island (un excellent endroit pour construire notre igloo et voir des bisons!).

Enfin, la question était Yosemite. Nous n’y sommes pas allés finalement. Les conditions pour visiter le site en hiver peuvent être vraiment difficiles, avec chaînes par exemple (que nous n’avions pas). De plus, il aurait fallu rajouter au moins 2 jours à notre programme (ou faire plus rapidement la Highway 1 ou San Francisco).

Camping car ou Van?

L’itinéraire est une chose, mais encore faut il savoir avec quoi on va le faire… Il y a plusieurs écoles:

  • La voiture: certaines personnes font le road trip en voiture. Certains vont prendre des hôtels à chaque fois, d’autres vont alterner entre dormir dans la voiture et l’hôtel. La 2e option étant évidemment la plus roots, mais la première est onéreuse (compter dans les 40$ la nuit en hôtel, plus dans les grandes villes).
    Dormir dans la voiture pour nous n’était pas envisageable, on a besoin d’un minimum de confort. Surtout que Stéphane est grand, c’est donc encore plus difficile pour lui de dormir dans une voiture.
    Faire que de l’hôtel n’était déjà pas ce qu’on avait envie: on voulait tester de dormir en pleine nature.
    L’autre désavantage de cette option c’est pour les repas: vous êtes quasiment obligés de manger en restaurant à chaque fois, à moins de manger que froid… Du coup, entre les hôtels et les restaurants, le budget s’en ressent fortement.
  • Le camping car: il y a différents modèles de camping car, du petit au gros bus. Dans tous les cas, il vaut mieux ne pas dépasser les 22 pieds pour un road trip: certaines petites routes vous seraient fermées et il est moins aisé de se garer…
    Nous visions un petit camping car au départ. Le gros avantage, ce sont les toilettes et la douche qui sont dedans, en plus de la cuisine et des lits. Pour beaucoup, pas besoin de défaire et refaire les lits tous les jours. Malheureusement, les prix se sont envolés avec le Covid. L’offre et la demande… Du coup, nous avons opté pour la dernière solution!
  • Le van: c’est un mixte entre la voiture et le camping car. Assez gros pour y caser une cuisine et des lits (qu’il faut défaire et refaire tous les jours, car au même endroit il y a la table à manger), mais trop petit pour y mettre les toilettes et la douche.
    Pour un road trip en hiver, il me paraît obligatoire de prendre un van avec la cuisine accessible depuis l’intérieur. En effet, certains vans sont fait pour que vous cuisiniez en ouvrant le coffre. Vous vous imaginez cuisiner avec le coffre ouvert, quand il fait 4°C dehors? Pas terrible…

Le choix entre une voiture, un camping car et un van doit également se calculer…
Pour la location, la voiture sera la moins chère, puis le van, et enfin le camping car qui est le plus cher.
Pour l’essence, la voiture sera la moins chère, puis le van, et enfin le camping car qui est le plus cher.
Pour les repas, le van et le camping car sont égaux, la voiture sera plus chère.
Et enfin pour les hôtels ou campings, le van sera le moins cher (vous payez moins dans un camping quand vous êtes petit), puis le camping car, puis la voiture qui sera chère (vous allez faire plus d’hôtels).
En fonction de votre budget, de votre itinéraire et de votre besoin (confort, nombre de places…), le choix sera donc différent.

Nous avons donc validé un van, réservé via Authentik USA. Au final, le van provient de chez Travellers Autobarn. Nous sommes passés par Authentik USA et non pas en direct chez Travellers, déjà par honnêteté car ce sont eux qui nous ont fait découvrir cette société. Ensuite, car il nous semblait quand même bien pratique de passer par une société qui parle français, qui nous a pris tout de suite toutes les options nécessaires, avec un numéro d’assistance 7j/7 24h/24. Le contact a été excellent.
Du coup, je dirais que pour économiser un peu vous pouvez passer directement par Travellers Autobarn, mais n’hésitez pas à passer par Authentik USA pour une gestion francophone.

Budget de road trip en van dans l’Ouest Américain

Voici notre budget détaillé pour 5 semaines de road trip en van dans les parcs de l’Ouest Américain:

Transport:

  • Location du van: 2368€ pour 5 semaines
  • Essence: 934€ pour 9 744km, soit 0,1€/km environ
  • Parking: 28€. Nous en avons payé uniquement à Hoseshoe Bend, Las Vegas, San Francisco et une fois sur la Highway 1

Repas:

782€ pour 5 semaines, soit 22€ par jour, 7,50€ par personne et par jour. C’est très peu, car nous avons fait beaucoup de courses et peu de restaurants. Nous avons principalement fait les courses chez Walmart.

Logements:

676,07€ pour les 5 semaines. Nous avons dormi en camping tous les 3 jours environ, plus quelques hôtels comme à Yellowstone et San Francisco.

Activités

  • Pass America The Beautiful: 80$ – 66€
  • Entrée Meteor Crater: 47€
  • Entrée Antelope Island: 12€
  • Sortie en snowcoach à Yellowstone: 274€
    Location de boots à Yellowstone: 13€
  • Hot pools à Salt Lake City: 19€
  • Spectacle de magie à Las Vegas: 146€
  • Musée de la bombe atomique à Las Vegas: 50€
  • Cascade sur la Highway 1: 8€

Divers:

  • Equipements pour le van (seau pour les toilettes, savon spécial…): 43€
  • Ventouse pour accrocher le téléphone sur le pare brise: 18€
  • Blanchisserie: 22€
  • Forfait téléphone avec 15Go de Data: 40$ – 34€
  • Recharge en gaz: 7€ (attention les prix sont variables suivant les stations)

Nos conseils pour un road trip dans l’Ouest Américain

Voici nos différents conseils pour optimiser et apprécier votre road trip dans les parcs de l’Ouest Américain.

Les options à prendre

  • Le premier conseil, vital, c’est celui de prendre l’option km illimité. Vous allez en faire des bornes, et pas qu’un peu. Même sans prendre notre itinéraire qui est quand même grand.
    De base, souvent vous avez 100 miles par jour d’inclus. C’est rien du tout, c’est ce qu’on a fait en Floride!! Donc si vous ne prenez pas cette option, au retour la note va être salée pour payer les km supplémentaires…
    Et c’est malheureusement cette option qui faisait que les prix des campings cars étaient hors budget, ça faisait doubler le devis parfois! Il faut donc y faire bien attention.
  • Si vous faites un road trip en hiver, en plus de prendre un véhicule avec la cuisine à l’intérieur comme dit précédemment, prenez le kit hiver qui est souvent proposé lors de la location. Pour nous, il comprenait des duvets, un chauffage, une bouillotte.
    Mais sincèrement, nous avons trouvé les duvets trop légers. Ils devaient être bien pour du 5-10°C, alors que nous avons régulièrement dormi avec du 0°C voir un peu moins. Du coup nous dormions habillés avec nos vêtements techniques spécial froid, mais ça n’a pas toujours suffit.
    Je conseille donc pour un road trip en hiver d’acheter des couvertures en plus. Une fois le road trip terminé, rien ne vous empêche de les donner à des SDF que vous croiserez forcément à Las Vegas, San Francisco ou Los Angeles. Ils en ont bien besoin.
  • Pensez à vérifier également que le véhicule a des pneus 4 saisons minimum, et en bon état (récents), car vous roulerez forcément à un moment ou à un autre sur la neige. Les vans standards ne sont pas des 4×4…

Attention au budget

  • L’essence est un gros budget. Les tarifs les plus chers sont en Californie, donc si vous y arrivez, évitez de prendre de l’essence dans cet Etat.
    Dans tous les cas, quand vous êtes sur la route, repérez les stations et leurs prix. N’hésitez pas à prendre de l’essence dans une station pas chère, même si vous n’avez qu’un quart à remplir.
    N’oubliez pas également que si vous vous retrouvez à dormir dehors alors qu’il fait très froid, ce sera l’essence qui vous permettra d’avoir du chauffage en allumant le moteur, à la fois pour vous et pour éviter de geler les réservoirs d’eau (eau propre et eaux grises)…

Dormir lors d’un road trip

  • Pour trouver des spots gratuits pour se poser la nuit, mais également pour vider les eaux, trouver du wifi, remplir la cuve… L’application IOverlander est vraiment top. Facile et gratuite, je la conseille à 100%!
    N’oubliez pas, elle vit grâce à la participation des utilisateurs, alors si vous trouvez un spot ou en utilisez un, mettez votre commentaire!
  • Les magasins Walmart permettent de dormir sur leur parking la nuit (sauf à Las Vegas). C’est bon à savoir!
  • Il faut prendre en compte que vous allez devoir prendre des nuits en camping régulièrement. Nous c’était tous les 3 jours environ.
    En van, vous allez de toute façon devoir vous brancher dans un camping pour faire marcher le chauffage. Donc en cas de température très basse, vous devrez y aller.
    A cela s’ajoute les besoins de laverie pour les vêtements, prendre une douche, vider les eaux usées, remplir le réservoir d’eau claire…
    Donc à moins d’avoir une bonne autonomie de stockage d’eau et des toilettes et douche dans le véhicule (c’est déjà un gros camping car dans ce cas), il faudra régulièrement aller dans un camping.
  • Pour pouvoir avoir une place dans un camping, on conseille de les appeler avant de venir.
    Au début, on pensait qu’avec le Covid, ce ne serait pas nécessaire. Mais finalement, plusieurs campings sont fermés à cause du Covid, donc la place disponible est inférieure à d’habitude. A cela se rajoute les campings fermés pendant l’hiver, les gens qui laissent leur camping car à demeure dans les campings… Il n’y a donc pas autant de place qu’on pensait. Mais on a toujours trouvé de quoi faire, sans taper sur les campings à 80$ la nuit…

La communication

  • J’en arrive donc au conseil suivant: la carte SIM locale. Elle me paraît obligatoire en road trip dans l’Ouest Américain. Pour appeler les campings, avoir des infos sur les ouvertures des parcs… En plus de pouvoir contacter vos proches. Vous n’aurez pas souvent du wifi, et encore moins du wifi de bonne qualité!
    Nous avons pris une carte chez AT&T, avec un forfait de 15Go à 40$ pour un mois. C’était très bien. Allez dans une boutique AT&T, ils installent tout et vous expliquent bien, surtout pas dans un CVS (ils y connaissent rien!!)

Sur la route

  • En hiver, il est nécessaire parfois de vérifier l’état des routes. Pour cela, une seule adresse: https://www.az511.gov !
    A savoir, globalement ils déneigent bien, et rapidement. Surtout dans les parcs! Ailleurs, la route peut être bien enneigée, mais pour nous c’était praticable avec de la concentration, des bons pneus 4 saisons et en roulant doucement.
  • Avec Google Maps et une connexion Data, vous avez les temps de trajet en prenant en compte les ralentissements éventuels (bouchons, accidents et routes fermées). N’hésitez donc pas à télécharger la carte Google Maps avant de partir (pour ne pas avoir à la charger à chaque fois et vous manger de la Data).

Nous partons à présent vers notre nouvelle destination: le Costa Rica! A bientôt!!

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :